AccueilAccueil  RechercherRechercher  Tumblr  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Brainstorming et remue-méninges (Maggie)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Amber Radford
Rebelle ✓ Control freak.

Messages : 330
Date d'inscription : 16/11/2015

MessageSujet: Brainstorming et remue-méninges (Maggie)   Mer 25 Nov - 0:08



Brainstorming et remue-méninges


C’était une opportunité en or. EN OR !! Maggie Delacour, la célèbre comédienne dont la pièce de théâtre avait littéralement fait le tour du monde était en ville. Comment je le savais ? Certainement pas grâce à ma culture en matière de théâtre (en vrai je suis plus cinéma ou one man show à la limite) ni parce que je suis une adepte de l’espèce de feuilleton à l’eau de rose qui l’a fait connaitre (c’est loin, mais alors très loin, d’être mon délire ce genre de connerie sentimentale). Non, c’est juste que les nouvelles de ce genre vont très vite par chez nous. C’est comme ça : une célébrité qui se pointe, un vieux qui casse sa pipe et hop !, ni une ni deux tout le monde est au courant. Et en plus il s’avère qu’une connaissance du frère d’un ami de l’une de mes mamans est très proche de cette Maggie : je n’ai eu qu’à remonter ce « filon » de personnes pour obtenir son numéro personnel. Pourquoi faire me direz-vous ? Et bien pour travailler, que diable !

Je ne sais que trop bien l’influence que peuvent avoir des célébrités sur toute une population : elles peuvent complètement inverser les comportements et les tendances. Aussi, si je me débrouille bien, cette petite Delacour pourrait avoir un impact non négligeable sur ma ville adorée et secouer un peu les fesses de tous ces incultes. Ce n’est pas nouveau : plus ça va et plus les activités culturelles sont complètement délaissées par nos concitoyens. Quelque part il est logique que la culture ne soit pas la priorité de toute la bande d’idiots qui souhaite renommer notre jolie ville en « TacosTown » et balayer ainsi des siècles d’histoire, mais ça n’empêche que c’est un sacré problème. Et ce problème, Maggie peut y mettre fin, j’en suis persuadée ! C’est pour ça que je l’ai contactée et que je lui ai présentée non pas dans un mais dans trois messages vocaux la situation ainsi que les éventuelles solutions que j’ai imaginées. Elle m’a rappelé quelques heures plus tard, visiblement intéressée (ou interloquée, j’ai toujours du mal à faire la différence lorsque la personne est à l’autre bout du téléphone) et elle m’a proposé qu’on discute de tout ça autour d’un café le lendemain : autrement dit aujourd’hui.

Je suis en retard, comme toujours. J’ai voulu me faire un genre de brushing pour paraître plus pro, mais il est clair que ça n’a pas servi à grand-chose à part à me faire perdre du temps inutilement. Enfin arrivée devant le café en question, je troque mes rollers contre des ballerines et les enfourne dans ma besace, lisse ma jupe noire et mon petit chemisier avant de faire enfin mon entrée, quinze minutes après l’heure convenue… Elle est facile à reconnaître tellement elle est jolie et je me dirige vers elle avec un grand sourire et mon entrain habituel. « Maggie ? Bonjour : Amber Radford ! »  Je lui sers la main énergiquement (peut-être un peu trop d’ailleurs ?) avant de m’assoir à sa table. « Merci beaucoup de me recevoir et désolée pour le retard : ça ne me ressemble vraiment pas… »  Un odieux mensonge que je sors avec aplomb : c’est pour la bonne cause après tout et il faut bien essayer de faire bonne impression. Je sors une pochette de mon sac et étale face à elle trois fiches cartonnées : une pour chaque idée que j’ai à soumettre. « On en a déjà discuté au téléphone, mais je vous ai fait un petit récapitulatif à l’écrit. C’est que vous devez avoir plein de choses à penser j’imagine. »  Je souris toujours, visiblement satisfaite de mon travail bien que j’essaie de ne pas trop le laisser paraître. « Nous avons donc en 1) l’organisation d’un festival de théâtre amateur ; en 2) le parrainage du club d’improvisation et stand-up ; et en 3) l’enseignement des principes de base de la comédie à nos jeunes. » Je pointe les différentes fiches au fur et à mesure que je parle. « Bien sûr, je suis ouverte à toutes vos propositions et je suis ravie de pouvoir discuter de ces idées avec vous : avoir votre soutient pour un projet de cet ordre serait un plus indéniable. » Oui, c'est vrai : ça fait peut-être un peu lèche-bottes.

_________________




Bulle, Belle et Rebelle
(aka Nikki, Emma et Amber : RIP ♡ )


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://last-day-on-earth.forumactif.org/
avatar
Maggie Delacour
La Perfection ✓ Impossible n'est pas Maggie

Messages : 164
Date d'inscription : 18/11/2015

MessageSujet: Re: Brainstorming et remue-méninges (Maggie)   Sam 28 Nov - 13:16

 
Brainstorming et remue-méningesAmber & Maggie    
Ca y est, j'avais enfin réussi à me relever et à trouver un projet professionnel. Ca n'allait pas durer une éternité, mais ça serait toujours ça de pris. J'avais rendez-vous avec une jeune femme du nom d'Amber Redford. J'avoue que je n'avais aucune idée de ce à quoi elle ressemblait puisqu'on ne s'était parlé que par téléphone, mais elle avait l'air très gentille, et plutôt marrante. J'étais contente qu'elle m'ait contacté, ça allait me faire sortir de ma petite routine actuelle, qui consistait à manger et à dormir, notamment. Là au moins, ça avait l'air vraiment sympa, et j'avais hâte de pouvoir m'investir dans ce projet. Enfin, ces projets ! De ce qu'elle m'avait dit, on allait organiser un festival de théâtre amateur, j'allais devenir la marraine d'une association de théâtre et aussi passer du temps avec des enfants pour leur donner des cours de théâtre. Occupée à plein temps que j'allais être ! Mais j'avais hâte de donner de ma personne pour ça. Et puis au moins, ça allait me faire de venir une habitante à part entière de Tacostown. Guillaume m'avait assez bien intégrée mais bon, j'étais grande, je pouvais aussi le faire toute seule. Du coup j'avais hâte de revenir dans le monde professionnel suite à cette courte pause à la suite de la fin de la tournée. Je me préparais pour me rendre au rendez-vous que nous nous étions fixé. Ca faisait longtemps que je n'avais pas ressorti une tenue aussi… sérieuse. J'avais mis un chemisier blanc avec une jupe beige taille haute. Je m'étais bien maquillée et avais attaché mes cheveux en une queue de cheval. En partant, je me regardais dans le miroir. Peut être un peu trop formel. Je retroussais mes manches, ça donnait un côté plus abordable, moins froide. J'enfilai une paire de botte à talon et j'étais partie.

On s'était donné rendez-vous dans un café de Corail Bay, et ce n'était pas si loin de chez moi. J'étais partie un peu plus tôt, parce que je savais que je ne la reconnaîtrai probablement pas, donc il valait mieux que j'y sois avant pour qu'elle vienne me trouver. Tactique. Bon il n'y avait personne avec un carnet ou des papiers quelconques, donc je devais en effet être la première arrivée. Je pris le temps de commander un café puis m'installai sur une banquette dans un coin du café, parfait. J'ôtais mon manteau, j'avais l'impression de faire très chic parce que la plupart des gens qui étaient là venaient prendre un café avant de partir au travail, avec un gros manteau et une écharpe. Moi à côté, avec mon petit chemisier, ça faisait bizarre. Jusqu'à ce que je vois entrer une jeune femme à la chevelure flambloyante, et qui elle aussi portait un chemisier et une jupe. Ca devait sans doute être la jeune femme avec qui j'avais rendez-vous. Et en effet, elle venait vers moi en me tendant la main. « Maggie ? Bonjour : Amber Radford ! » Je me levai et lui serrai la main bien volontiers. « Bonjour Amber ! Enchantée ! » lui dis-je avec un sourire. Nous nous asseyons ensuite, et je faisais signe au serveur d'apporter un second café pour la jeune femme qui m'accompagnait.  « Merci beaucoup de me recevoir et désolée pour le retard : ça ne me ressemble vraiment pas… » Je souriais. Si seulement elle savait… Si je n'avais pas eu la peur de ne pas la reconnaître, je serai probablement arrivée bien plus en retard qu'elle ! La preuve en était qu'en voulant arriver à l'avance, j'étais arrivée tout juste à l'heure, puisque je ne l'avais pas attendu si longtemps que ça. « Non, il n'y a pas de problème ! C'est moi qui vous remercie de m'avoir contacté et d'accepter de me rencontrer aujourd'hui ! »

Elle sort une pochette de son sac qu'elle pose sur la table. Les choses sérieuses allaient déjà commencer. « On en a déjà discuté au téléphone, mais je vous ai fait un petit récapitulatif à l’écrit. C’est que vous devez avoir plein de choses à penser j’imagine. » J'apprécie le geste, et prends les fiches qu'elle me tend avec plaisir, en y jettant un coup d'oeil. Autre chose à penser, oui, sans doute, mais bon, je préférais largement me focaliser sur ça plutôt que de penser à mon couple, enfin, à ce truc plutôt. « Nous avons donc en 1) l’organisation d’un festival de théâtre amateur ; en 2) le parrainage du club d’improvisation et stand-up ; et en 3) l’enseignement des principes de base de la comédie à nos jeunes. » Je me retenais, mais au fond, je trépignais d'impatience à l'idée de lancer officiellement ce projet. Tout me semblait absolument parfait, et même si ça allait me prendre probablement pas mal de temps, j'avais hâte. « Bien sûr, je suis ouverte à toutes vos propositions et je suis ravie de pouvoir discuter de ces idées avec vous : avoir votre soutient pour un projet de cet ordre serait un plus indéniable. » J'avais déjà hâte de concrétiser tout ça. « Je trouve ces idées absolument formidables ! C'est un honneur d'y participer, et je suis impatiente de pouvoir tout commencer. » Je feuilletai les quelques feuilles qu'elle m'avait donné. « Je pense que nous devrions commencer par nous tutoyer, si on est amené à passer du temps ensemble, ce sera probablement plus facile ! » J'étais rarement à l'aise avec des interlocuteurs inconnus, mais Amber avait l'air aussi simple que moi, donc ça n'était pas compliqué. « La première question que j'aurais, c'est que je ne suis absolument pas pédagogue. Enfin, je le suis peut être mais je n'ai pas d'expérience avec les enfants, donc à ce niveau-là, est-ce que tu sais si je pourrais me procurer l'aide de professeurs locaux que ce projet pourrait intéresser ? » C'est vrai, j'adorai les enfants, mais comment je me débrouille avec eux, aucune idée ! « Aussi, je pense que ça pourrait être intéressant d'avoir un événement plus ou moins de fin de projet, comme une soirée spectacle qui rassemblerait les participants de théâtre amateurs, l'association de stand-up et d'impro, et les enfants. » Ca pourrait être vraiment top d'organiser ça, même si ça prendrait sans doute du temps, quelque chose comme trois ou quatre mois en s'y mettant au plus vite. « Et enfin, je pensais à l'organisation d'une petite conférence de presse, afin d'inviter les journaux locaux et ceux des villes voisines pour promouvoir ce projet. Qu'est-ce que tu en penses ? » J'espérais que ces différentes idées n'étaient pas trop ambitieuse à l'échelle de la ville…

©️ sumptuous reign.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Amber Radford
Rebelle ✓ Control freak.

Messages : 330
Date d'inscription : 16/11/2015

MessageSujet: Re: Brainstorming et remue-méninges (Maggie)   Mer 2 Déc - 15:47



Brainstorming et remue-méninges


Maggie est tout ce qu’il y a de plus adorable. Je dois avouer qu’au départ j’avais un peu peur : avec tout ce qu’on entend sur les célébrités et le sale caractère qu’elles peuvent avoir lorsqu’elles attrapent la grosse tête, je m’étais mentalement préparée à ce que la jeune actrice soit loin d’être des plus accessibles et des plus faciles à convaincre. Mais c’est tout le contraire : elle est souriante et sympathique, proposes presque immédiatement qu’on se tutoie et me commande un café sans que je n’ai rien à demander. Le mieux dans tout ça ? C’est qu’elle l’air carrément emballée par mes propositions. Honnêtement, je pensais que dans le meilleur des cas elle serait d’accord pour participer à un projet à tout casser. Mais là, elle semble intéressée par les trois ! LES TROIS !! Et en plus elle regorge d’idées vraiment intéressantes  pour améliorer le tout ! Bref : je me retiens pour ne pas faire une danse de la joie en plein milieu du café là, tout de suite.

« Alors pour la pédagogie, ne t’inquiètes pas : tu ne seras pas seule ! Je vais te trouver des bénévoles qui ont l’habitude de travailler avec les jeunes. J’ai déjà commencé à en parler avec Monsieur Dyxon, le prof’ de littérature du lycée, et à Mademoiselle Patty qui enseigne en primaire : tu peux compter sur eux pour te soutenir et te donner plein de conseils à ce niveau-là ! » Je marque une pause et sirote mon café avant de reprendre avec un immense sourire. « Honnêtement ? J’adore tes idées !! Ça devrait être facile de réserver une salle ou même de mettre en place une scène en pleine air pour un spectacle de fin d’année. Je peux même lancer immédiatement une recherche de sponsors pour qu’on ait les moyens de faire un truc bien sympa avec des beaux décors et des petits trucs à manger et à boire pour le public. » Je sors mon agenda et griffonne rapidement des noms à l’intérieur avant de reprendre avec toujours autant d’enthousiasme. « Et pour la presse c’est tout à fait faisable. C’est l’avantage des petites villes : il ne se passe pas vraiment grand-chose dans le coin alors je suis sûre qu’on peut facilement faire la une, encore plus maintenant qu’on te compte parmi nous ! Quelles seraient tes disponibilités ? Je vais essayer de mettre ça en place rapidement. Après, pour la recherche de membres et de participants, on a déjà fait passer pas mal de tracts dans les salles de cours et je vais ajouter une annonce sur le site de la mairie. Mais tu crois que tu serais d’accord pour passer parler dans les écoles ? Te rencontrer convaincrait plein de jeunes, j’en suis sûre ! » Je griffonne encore comme une  acharnée. C’est terrible : mon écriture est tellement brouillonne que c’est à se demander comment j’arrive à me relire… Entre deux gribouillis je termine mon café et constate que la tasse de Maggie est également vide. « Tu veux quelque chose d’autre ? Prends ce que tu veux : c’est moi qui invite. » C’est con à dire, mais c’est le genre de phrase j’adoooore prononcer. Ça fait grande Dame je trouve. Et puis c’est toujours chouette d’offrir des trucs aux gens qui sont sympas. « Coupes-moi tout de suite si tu trouves que je suis trop indiscrète, mais j’avoue être assez curieuse à ton sujet : qu’est-ce qu’une talentueuse actrice française fait par chez nous ? Je suis la première à dire que notre petite ville est géniale, mais c’est quand même un peu paumé, non ? »

_________________




Bulle, Belle et Rebelle
(aka Nikki, Emma et Amber : RIP ♡ )


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://last-day-on-earth.forumactif.org/
avatar
Maggie Delacour
La Perfection ✓ Impossible n'est pas Maggie

Messages : 164
Date d'inscription : 18/11/2015

MessageSujet: Re: Brainstorming et remue-méninges (Maggie)   Lun 7 Déc - 15:54

 
Brainstorming et remue-méningesAmber & Maggie    
J'avais quelques appréhensions quant à ce rendez-vous. Je veux dire, déjà, le fait que je n'ai aucune idée de la personne que je devais rejoindre, ça me faisait bizarre. Et en plus de ça, c'était plus ou moins une employée de mairie si j'avais bien compris, enfin, elle travaillait pour un comité de divertissement ou quelque chose du genre, et généralement, les gens qui travaillaient dans ce genre de domaine, j'avais tendance à imaginer une femme dans la cinquantaine, que son mari a quitté parce qu'elle avait pris trop de poids et qui depuis, élevait seule ses trois enfants. Oui, une idée reçue, certainement. Mais j'avais été soulagée en voyant arriver la jeune femme pimpante et pétillante qu'elle semblait être. Et elle avait l'air tellement impliquée, avec ses fiches et son sourire, que ça faisait plaisir de me dire que j'allais devoir travailler avec elle. « Alors pour la pédagogie, ne t’inquiètes pas : tu ne seras pas seule ! Je vais te trouver des bénévoles qui ont l’habitude de travailler avec les jeunes. J’ai déjà commencé à en parler avec Monsieur Dyxon, le prof’ de littérature du lycée, et à Mademoiselle Patty qui enseigne en primaire : tu peux compter sur eux pour te soutenir et te donner plein de conseils à ce niveau-là ! » De ce côté-là, je me retrouvais bien soulagée. Être encadrée par des professeurs, ça faisait certes un peu enfant, mais je pense que ça allait bien m'aider. « Ah c'est génial, tu aurais leurs numéros de téléphone ou leurs adresses e-mail, je pourrais les contacter pour essayer de fixer un rendez-vous avec eux directement ! » J'avais vraiment envie de m'impliquer autant que possible dans ce projet, et je n'avais pas non plus envie de laisser Amber tout faire, elle avait sans doute d'autres projets à gérer en même temps, donc autant lui ôter une tâche si c'était possible. « Honnêtement ? J’adore tes idées !! Ça devrait être facile de réserver une salle ou même de mettre en place une scène en pleine air pour un spectacle de fin d’année. Je peux même lancer immédiatement une recherche de sponsors pour qu’on ait les moyens de faire un truc bien sympa avec des beaux décors et des petits trucs à manger et à boire pour le public. » C'était une excellente idée, si on commençait déjà à penser au rendu final de ce projet, il allait probablement avancer très vite, et c'était vraiment une bonne chose, j'en étais ravie. « Je ne suis pas vraiment une super cuisinière, donc je ne pourrais pas t'aider pour préparer les encas et tout ça. Par contre, je pense que je pourrais faire marcher les contacts que j'avais pendant la tournée pour avoir des décors. Soit pour obtenir de l'aide dans la réalisation, ou même peut être récupérer des anciens décors de la compagnie. Et je pense que je pourrais lancer ça dès qu'on aura une idée plus précise du thème du spectacle à monter. » Oui, il allait sans doute devoir voir ça aussi, choisir un thème, au moins pour initier les enfants, mais j'imagine qu'on verrait ça en temps voulu. Il était encore trop tôt, on allait devoir trouver des locaux, des créneaux horaires, toutes ces choses-là, mais Amber avait déjà l'air d'avoir tout ça bien en mains. « Et pour la presse c’est tout à fait faisable. C’est l’avantage des petites villes : il ne se passe pas vraiment grand-chose dans le coin alors je suis sûre qu’on peut facilement faire la une, encore plus maintenant qu’on te compte parmi nous ! Quelles seraient tes disponibilités ? Je vais essayer de mettre ça en place rapidement. Après, pour la recherche de membres et de participants, on a déjà fait passer pas mal de tracts dans les salles de cours et je vais ajouter une annonce sur le site de la mairie. Mais tu crois que tu serais d’accord pour passer parler dans les écoles ? Te rencontrer convaincrait plein de jeunes, j’en suis sûre ! » Ça allait être le retour des conférences de presse. Je n'en avais pas fait depuis assez longtemps maintenant, ça allait me faire tout bizarre, mais ce serait sans doute moins important que celles organisées à l'époque de la série. « Je suis absolument 100 % disponible en ce moment. Je n'ai pas l'intention de bouger pour le moment, et de toute façon, j'ai tout numéro maintenant, donc pour tout changement, je te contacterai dans la minute ! » Pour ce qui était des jeunes, je n'étais pas vraiment certaine qu'il me connaissait de près ou de loin, leurs parents sans doute, mais eux… Enfin, ça me ferait plaisir tout de même d'intervenir dans les écoles. « Et il n'y a pas de problèmes pour intervenir dans les écoles, comme tu dis, ça pourrait sans doute plus efficacement les convaincre qu'un tract trouvé dans la rue ! » Plus les minutes passaient et plus les choses se précisaient, j'étais vraiment impatiente de commencer concrètement à préparer ce projet. Et j'étais aussi contente d'être accompagnée, ou plutôt de travailler avec Amber là-dessus. C'était tellement différent que toutes les autres affaires professionnelles que j'avais eu depuis quelques années, ça paraissait tellement simple, presque à la bonne franquette. Si je ne me retenais pas, je montrerais sans doute beaucoup d'impatience à me lancer là dedans. « Tu veux quelque chose d’autre ? Prends ce que tu veux : c’est moi qui invite. » Je souriais. « Je reprendrai bien un café alors, si tu veux bien ! » C'était très gentil de sa part. Après tout, elle ne me connaissait pas, et en dehors du fait qu'on doive travailler ensemble, elle n'avait aucune raison de m'offrir un café, comme ça. « Coupes-moi tout de suite si tu trouves que je suis trop indiscrète, mais j’avoue être assez curieuse à ton sujet : qu’est-ce qu’une talentueuse actrice française fait par chez nous ? Je suis la première à dire que notre petite ville est géniale, mais c’est quand même un peu paumé, non ? » Je souriais en mettant ma tasse de café vide de côté, attendant qu'un serveur vienne la chercher pour la débarrasser. « Oh non ça n'a rien d'indiscret ne t'en fais pas, je préfère qu'on me pose la question plutôt que les gens lisent les articles des médias qui racontent n'importe quoi ! » Le serveur apportait mon café et repartait avec la tasse vide, je lui fis un signe de la tête pour le remercier. Je reportais ensuite mon attention sur Amber. « J'avais envie de faire un break dans ma carrière en fait. Après la série et la tournée, je me suis dit que ça pouvait être bien de me poser un petit peu, de me ressourcer. Du coup j'ai décidé de rejoindre mon frère ici. C'est sûr que c'est pas une très grande ville, mais c'est tout ce que j'ai besoin. Et mon frère habite ici depuis un moment, tu le connais peut être. Guillaume, il travaille à l'hôpital. Un grand blond, plutôt beau goss, avec un accent bien français. » Il avait l'air de connaître plein de monde, et comme Amber avait l'air très impliquée dans la gestion de la ville, même si l'hôpital n'était pas ce qui la concernait, elle le connaissait peut être. Et puis, c'était aussi un moyen de voir si il avait quelque réputation dans la ville. Bien sûr, je taisais à Amber toute la partie sur Charles. Elle avait l'air gentille, mais pas non plus au point que je lui livre les détails sur ma vie sentimentale. « Et toi alors, tu vis ici depuis longtemps ? » Ce rendez-vous prenait un air de café commère, mais ce n'était pas non plus déplaisant. J'avais rencontré si peu de personnes depuis mon arrivée que là, ça m'allait carrément de passer un moment avec cette jeune femme !

©️ sumptuous reign.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Amber Radford
Rebelle ✓ Control freak.

Messages : 330
Date d'inscription : 16/11/2015

MessageSujet: Re: Brainstorming et remue-méninges (Maggie)   Jeu 17 Déc - 23:41



Brainstorming et remue-méninges


A la demande de Maggie, je griffonne les noms et les numéros de téléphones des autres bénévoles au dos d’une des nombreuses feuilles volantes qui habitent mon agenda. Je m’applique cette fois, histoire d’être lisible, et mon écriture ressemble à celle d’une élève de primaire soucieuse de bien faire : les lettres sont rondes et toute bien attachées les unes aux autres, mes « n » ont deux ponts et mes « m » trois, quant à mes majuscules elles font des petits tourbillons comme on nous apprend à faire à l’école. Alors, réfléchissons. James Dixon, Gloria Patty et puis qui d’autre encore ? Ah, bah oui : Leo Eddison, je suis bête ! Je jette un œil à mon portable pour récupérer les numéros de téléphones et les inscrire sur mon papier, puis je tends la feuille à Maggie. « Voili voilou ! Ne fais pas attention à ce qu’il y a écrit derrière : ce sont des vieilles notes qui doivent dater d’il y a bien deux mois… En plus de toi et moi il n’y a que trois autres personnes sur le projet. N’hésites pas à les appeler directement : ils sont tous très sympas ! Pour tes contacts, ce serait vraiment, vraiment, vraiment super ! » Je souris de plus belle, visiblement emballée à l’idée de la possibilité d’avoir des décors de professionnels. C’est que pour la dernière pièce qu’on a tenté de monter, les décors étaient essentiellement composés de dessins d’enfants. C’était mignon, mais bon : à choisir il n’y a pas photo, je prends les trucs de pro’ !

« Oh non ça n'a rien d'indiscret ne t'en fais pas, je préfère qu'on me pose la question plutôt que les gens lisent les articles des médias qui racontent n'importe quoi ! J'avais envie de faire un break dans ma carrière en fait. Après la série et la tournée, je me suis dit que ça pouvait être bien de me poser un petit peu, de me ressourcer. Du coup j'ai décidé de rejoindre mon frère ici. C'est sûr que c'est pas une très grande ville, mais c'est tout ce que j'ai besoin. Et mon frère habite ici depuis un moment, tu le connais peut être. Guillaume, il travaille à l'hôpital. Un grand blond, plutôt beau gosse, avec un accent bien français. » Guillaume, Guillaume… ça me dis quelque chose. Je me creuse les méninges quelques secondes avant que l’éclaire de lucidité ne survienne : Guillaume ! Le Guillaume d’Emma, bien sûr que je le connais ! « Oh mais oui, je le connais très bien ! On a fait plein de soirées ensemble lorsqu’on était un peu plus jeune : c’est l’ami d’une amie. » Enfin ex-amie… Sans que je m’en rende compte mon visage se ferme complètement à la simple pensée d’Emma. Plus le temps passe et plus j’ai peur que les conséquences de notre dispute soient irréversibles… Et si cette histoire ne prenait jamais fin ? Je secoue la tête pour chasser cette horrible idée. « Tu verras, cette ville est vraiment l’endroit parfait pour souffler un peu : je suis sûre que ça va te faire du bien de faire un bout de chemin avec nous ! Du coup tu vis chez ton frère ? Vous n’avais pas l’air d’avoir une grande différence d’âge : vous devez être proches, non ? » Ça peut paraître bizarre, mais j’ai une vraie fascination pour les liens qu’il peut y avoir entre frères et sœurs. C’est peut-être parce que je suis fille unique, je ne sais pas, mais je me dis que ça doit être chouette d’avoir quelqu’un avec qui partager les problèmes de famille et les espérances parentales. « Et toi alors, tu vis ici depuis longtemps ? » Je ris. « Aha, ça fait trèèèès longtemps qu’on ne m’a pas posé cette question ! Je suis un produit 100% local : je suis née ici et je ne suis jamais partie plus longtemps que quelques semaines d’affilée. » C’est vrai : même pendant mes études supérieures je m’arrangeais pour pouvoir revenir au moins un weekend toutes les deux semaines. Ah ça j’en ai fait des kilomètres ! « La France ne te manques pas trop dis ? Je suis allée en vacances à Paris avec mes mamans lorsque j’étais petite et c’était tellement beau ! Et bon sang : votre nourriture est vraiment fabuleuse ! Et votre café : il est bien meilleur que notre espèce de jus de chaussette, tu ne trouves pas ? »

_________________




Bulle, Belle et Rebelle
(aka Nikki, Emma et Amber : RIP ♡ )


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://last-day-on-earth.forumactif.org/
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Brainstorming et remue-méninges (Maggie)   

Revenir en haut Aller en bas
 

Brainstorming et remue-méninges (Maggie)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Un petit brainstorming
» Brainstorming : création d'une réserve de ciel étoilé en Belgique « Commune(s) ou parc »
» LE DESTIN
» QUAND LA BLOGOSPHERE SE REMUE
» La gigoteuse avec bébé qui bouge...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tacostown :: Tacostown :: Corail Bay-