AccueilAccueil  RechercherRechercher  Tumblr  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 ROKKI - Supercalifragilisticexpialidocious

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Nikki Rosenbach
Bulle ✓ Always dreaming.

Messages : 247
Date d'inscription : 09/10/2015

MessageSujet: ROKKI - Supercalifragilisticexpialidocious   Lun 23 Nov - 20:49

Superca...ahpisdelacrotte
Devant son ordinateur, Nikki se retenait de toutes ses forces pour ne pas éclater en sanglots. Parce que ce n’était pas vraiment bien vu d’accueillir les gens les yeux rougis et bouffis, le mascara coulant (elle avait oublié de s’acheter un tube « waterproof »), en reniflant et en bégayant. En se rendant à la mairie ce matin-là, Nikki avait vu Teddy pour la première fois depuis leur rupture, il y avait un mois de cela.  Et elle n’avait pas été prête. Elle savait bien qu’un jour ou l’autre leurs chemins allaient se croisés. La ville n’était pas très grande, mais cela lui fit tout de même mal. Surtout qu’il l’avait salué comme si de rien était. Comme s’il l’avait déjà oublié et que leur histoire n’avait pas été importante pour lui malgré les douze années passées ensembles. Il lui avait demandé simplement comment elle allait. La brunette avait tenté de prendre un air décontracté et lui avait rétorqué une phrase du genre : « tu as un beau bonnet » comme réponse. Puis, elle s’était retournée et s’était enfuie en avalant ses larmes. Puis, elle avait eu la brillante idée de regarder pour la millième fois des photos d’eux alors qu’ils étaient encore amoureux et heureux.

"Ahum. Bonjour!" Nikki releva la tête et regarda les deux personnes qui se trouvaient devant son bureau par-dessus ses lunettes. "Oui je peux vous aider?" Le garçon et la fille se regardèrent avec des étoiles dans les yeux et la fille répondit : "On aimerait un certificat de mariage. On va se marier!" Le couple avait un large sourire au visage et se tenait la main. Nikki fronça les sourcils. Ils ne devaient pas avoir plus de vingt ans. "Vous êtes sûrs? Vous m’avez l’air jeune un peu. Ça fait combien de temps que vous vous connaissez?" Elle avait plissé les yeux et pointait un stylo rose accusateur sur les jeunes gens. "Bah euh…ça fait presque un an…mais on s’aime!" Nikki posa ses deux mains sur son bureau et se leva d’un bond. "Même pas un an et vous voulez vous mariez! Vous ne vous connaissez même pas! Vous êtes des enfants! vous ne savez pas ce qu'est l'amour! Dans quelque temps, vous allez vouloir aller voir ailleurs! Et vouloir du nouveau! Peut-être pas demain ou la prochaine année! MAIS DANS DOUZE ANS! Et le mariage, mes petits…C’EST POUR LA VIE! C’est pas juste pour être à la mode ou être cools! LA VIE! VOUS AVEZ COMPRIS? LA V…HEY Laisse-moiii!" Sans qu’elle ne s’en rende compte, son énervement avait pris des grandes proportions et l’un de ses collègues l’avait pris dans ses bras et la trainait hors du local alors que la pauvre et nouvelle célibataire tentait de se débattre. Il la déposa sur le sol en lui disant de se calmer un peu. Avant qu’il ne puisse fermer la porte, elle cria à nouveau "LA VIE" à l’adresse du jeune couple traumatisé. Puis, elle inspira et expira un bon coup pour reprendre contenance. Elle replaça sa jupe à pois rouge, ses lunettes puis son serre-tête et elle passa une main dans ses longs cheveux détachés. Son cœur battait très vite. Elle n’en revenait pas d’avoir fait une scène devant cet adorable couple qui ne souhaitait qu’être heureux ensembles, alors qu’en d’autres circonstances, la brunette les aurait félicité et leur aurait donné leur certificat avec un large sourire. Elle ne pouvait pas y retourner immédiatement et décida de profiter de la pause exceptionnelle qu’on lui donnait. Elle s’acheta une boite de smarties dans une machine et la jeune femme se dirigea vers le département de contrôle des animaux en sachant qu’elle y retrouverait Rob qui allait certainement être en mesure de lui changer les idées.

Elle le trouva au milieu de la pièce principale du département. Elle regarda rapidement autour d’elle et ne vit aucun de ses collègues. Elle haussa les épaules. "Hey!" D’un bond, elle s’assit sur un des bureaux et ouvrit sa boite de friandise. "Tu ne devineras jamais qu’est-ce qui vient de se passer….Et pourquoi tu as une poubelle sur la tête?" Dit-elle en le regardant la tête penchée sur le côté, le regard suspicieux.
(c) AMIANTE

_________________
Every Teardrop Is A Waterfall
It's unavoidable, you are a magnet. It's unavoidable, I am metallic. So do what you do, do what you do to me. Unvavoidable by Neon trees


Il parait que VOTER c'est bon pour la santé! What a Face
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Rob Kingsley
Robinet ✓ I don't know what's happening.

Messages : 410
Date d'inscription : 07/10/2015

MessageSujet: Re: ROKKI - Supercalifragilisticexpialidocious   Mer 2 Déc - 19:53

Superca...ahpisdelacrotte
Bosser à la mairie, c'était plutôt sympa en général. Apres tout Nathan et Amber lui faisaient faire tellement de choses que, certes Rob était fatigué, mais il ne voyait pas le temps passer. Rob devait tout de même avouer qu'il adorait travailler avec ces deux personnes qui étaient passionnées pour deux ce qui compensait le manque total d'ambition du Kingsley. Puis ils étaient si enthousiastes que ça en devenait contagieux et il ne fallait pas oublier non plus qu’ils rigolaient bien. Sauf que là Rob était tout seul au bureau et franchement... Il s'ennuyait ferme ! Rob c'est un homme d'action, de ceux qui passent leur temps dehors donc rester derrière un bureau n'était pas chose facile pour lui. Alors il passait le temps comme il le pouvait, et quand Rob passe le temps, ça peut partir en cacahuète...
Quand Nikki fit son arrivée, Rob s'amusait à imiter Abraham Lincoln en proie au dilemme du tout Tacostown (enfin selon l’avis de Rob c’était le dilemme de toute personne vivant ici) : Comment mener à bien la construction d’une montagne de crème glacée pour se rafraichir en cette période de chaleur intense (c’est l’été en Australie pardieu !). Abraham Robcoln devait donc exposer, en dix mesures (Amber lui avait expliqué cette semaine-là ce que pouvaient être des mesures politiques parce que, pour Rob, des mesures c'est genre des mètres ou des litres quoi), comment réaliser ce projet qui servirait de festin pour tous les plagistes grillés par le soleil. Il en était à la sixième proposition (la construction d'un frigo géant, ce qui donnerait du travail à tous les frigistes (comprenez constructeur de frigo) de la ville) quand la brunette fit son entrée dans le bureau vide. Aussitôt, Rob afficha un grand sourire. Il adorait Nikki et ça depuis longtemps déjà. Certes ils avaient quelques années d'écart mais cela est un détail pour le brun. Apres tout son besto était plus jeune que lui aussi et il s'en était toujours fiché comme de sa première couche culotte.

« Hey! »
« Oh Nikki ! Tu tombes bien je m'ennuyais trop, si tu savais. Nathan est parti faire je sais pas quoi - une histoire de kangourou qui ferait la sieste dans la véranda de je sais pas qui et Amber bah... J'ai pas compris ce qu'elle faisait. »

Rob s'adossa à son siège et commença à le faire se balancer sur ses deux pieds arrière. Il passa ses mains derrière la tête, toujours coiffé de sa poubelle (ah oui j’ai oublié de le dire mais il faut bien un chapeau à un Abraham Lincoln), si bien qu'il avait une attitude détendue au possible. Rob a un bureau, ça avait vraiment quelque chose de dissonant. Nikki, elle, s'assit tranquillement dessus, ouvrant une boîte de smarties que Rob vit tout de suite. Il adorait les bonbons et avait maintenant affreusement envie de cette petite gourmandise. Les yeux posés sur l'objet de sa convoitise, le surfeur écouta d'une oreille distraite son amie.

« Tu ne devineras jamais qu’est-ce qui vient de se passer….Et pourquoi tu as une poubelle sur la tête? » À cette question, Rob releva la tête pour planter son regard dans celui de la jeune femme. Il prit un air un peu consterné, comme si son amie avait dû savoir le pourquoi du comment d’une poubelle sur une tête. N'était-ce pas évident ? Il finit par plisser les yeux, son expression se faisant un brin jugeuse alors qu'il demandait à son tour sans aucune logique à disposition. « Et pourquoi toi tu en as pas une sur la tête ? »

Une fois cela dit, Rob reprit son visage normal, à la fois amusé et serein, et il recommença son balancement inlassable sur sa chaise. Affalé comme une loque sur celle-ci, le Kingsley croisa les bras sur son torse alors qu'il décidait de se la jouer Abraham Roboln le psy de jeune brunette adorable comme tout.

« Bon alors dites-moi tout Melle Rosenbach, qu'est-ce qu'il s'est passé ? Oh non attends je devine ! Euh... » À cette idée Rob se redressa, tout content de laisser son imagination allait dans tous les sens. Et comme il avait l'imagination sélective, il allait bien entendu sortir quelque chose qui l'intéressait tout particulièrement. Accoudé sur son bureau, le jeune homme se frottait sa barbe de trois jours d'une main et de l’autre il pianotait la table. Il finit par s'exclamer avec un entrain évident dans un geste théâtral que le remit dos à son siège.

« Oh je sais ! Je sais ! La mairie ferme une semaine et on est tous en congés forcés ?! C'est ça ? Dis-moi que c'est ça j'en peux plus d'être ici y'a soit trop de boulot soit pas assez. Je veux sortir j'en ai marre d'être dedaaaaans.»

Alors qu'il disait cela en chouinant tout son soul, Rob était presqu'en train de fondre. Il avait un quelque chose d'enfantin dans son visage boudeur et le fait qu'il se laisse glisser sur sa chaise jusqu'à finir par terre n'aidait pas à le faire passer pour un véritable adulte... Oh puis qui pouvait croire qu'il était un véritable adulte de toutes manières ?
(c) AMIANTE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Nikki Rosenbach
Bulle ✓ Always dreaming.

Messages : 247
Date d'inscription : 09/10/2015

MessageSujet: Re: ROKKI - Supercalifragilisticexpialidocious   Mer 13 Jan - 16:33

Superca...ahpisdelacrotte
À la base, Nikki aurait dû venir au département des parcs et rec’ pour voir sa meilleure amie Amber. Après tout, c’était la première fois que Nikki faisait une scène à la mairie depuis qu’elle y travaillait. C’est Amber qui aurait dû être la première à le savoir pour que celle-ci lui dise que ce n’était pas la mer à boire et la rassurer. Mais la secrétaire savait bien que son amie était rarement assise sagement à son bureau, la rouquine préférait être sur le terrain et parler de vive voix aux intervenants. Le téléphone et être enfermé à l’intérieur, c’était très peu pour elle. Nikki n’avait donc pas espéré la présence d’Amber. Par contre, elle était certaine d’y retrouver Rob qui avait toujours le mot juste pour la faire rire. Rob était encore nouveau dans le département et Amber ne lui faisait certainement pas confiance pour qu’il gère des dossiers. Son amie aimait bien avoir le contrôle et ne déléguait pas aussi facilement. Mais la brunette savait que cela ne dérangeait pas le Kingsley qui aimait être occupé, mais en allant à son rythme.  Elle avait donc été très heureuse de le voir avec sa poubelle sur la tête au milieu de la pièce.

Nikki avait souri en l’entendant dire qu’il s’ennuyait. Amber lui avait dit que la dernière recrue avait un léger manque d’initiative et qu’elle avait l’impression de travailler avec un enfant de huit ans qui n’avait jamais rien à faire, malgré la montagne de jouets qu’il possédait. Nikki le défendait en disant qu’il était encore nouveau dans le département et avait encore un tas de trucs à apprendre, mais elle s’était retenue de dire à sa copine que personne n’osait prendre les devants au cas où ce n’était pas la bonne chose à faire et ainsi éviter qu’elle se mette en mode lionne enragée.  

Les pieds dans le vide et ballotants, Nikki avait froncé les sourcils et cessé de manger des friandises à la réponse de son ami. Une personne normale aurait sans doute rit de la gueule du garçon, mais la jeune adulte n’était pas une personne normale. Son regard déjà brillant s’illumina d’un coup. "Tu as bien raison mon cher!" Elle descendit du bureau d’un bond et partie à la recherche d’une poubelle. Elle prit celle de Nathan et elle renversa le contenu sur le sol. Elle avait quand même rapidement vérifié qu’il n’y avait rien de liquide et de dégoulinant, quelques papiers seulement. Puis, elle le posa sur sa tête. Elle fit une petite pose mannequin devant Rob et retourna s’assoir sur sa table comme si de rien était.
"Nooon! Malheureusement, je suis désolée mon Robinet, mais ce n’est pas ça."
Quoi qu’elle n’aurait pas détesté l’idée. "Non, en fait j’ai crié sur un jeune couple qui voulait se marier! Moi Nikki Rosenbach, j’ai fait une scène à la mairie! C’est digne de mention, non?" Elle éclata de rire en y repensant. Cela avait dû être plutôt risible vu de l’extérieur et cela allait bientôt faire le tour de la mairie. La jolie secrétaire toujours souriante et de bonne humeur avait pété un câble devant des adolescents.
"C’est à cause de Teddy! Je l’ai crois…Hé, ouvre grand!"
La brunette avait bien vu que le regard de Rob était fixé sur les friandises et qu’il l’écoutait seulement d’une oreille distraite. Elle lança un bonbon mauve vers la bouche grande ouverte de son ami, mais étant une piètre viseuse, elle rata sa cible et de beaucoup. "J’ai croisé Teddy ce matin et après lui avoir dit que son bonnet était joli…penche-toi plus vers l’avant!... Je suis partie en courant! Tu aurais dû le voir! Il était tout fringant et totalement désintéressé! Comme si…Zut, on y était presque…Comme si en seulement un mois, il était déjà passé par-desssus douze années de relation!" Pendant qu’elle parlait, elle avait tenté d’envoyer des smarties vers Rob sans succès. Elle vérifia le contenu de sa boite. "Okay Rob. C’est le dernier. La dernière chance. Ce qui sauvera l’humanité. L’humanité repose sur toi! J’ai besoin de touuuuuute ta concentration. Tu es prêt? C’est un rouge en plus! Il ne faut pas le gaspiller!" Nikki redressa son corps et tint la petite friandise ronde entre son pouce et son index. Elle plissa les yeux pour pouvoir mieux viser. Son bras fit quelques va-et-vient pour mieux visualiser. Puis elle l’élança. Tout semblait au ralenti. La friandise vola doucement vers la bouche de Rob et entra directement au milieu. Les yeux bleus de la fille s’ouvrirent grands et elle bondit les bras dans les airs. Elle en perdit sa poubelle. "OUAIS! On a sauvé l’humanité!" Elle sauta dans les bras de Rob et fit une petite danse de la joie, incluant le robot.

Pouffant de rire, elle retourna chercher sa couronne. "On mérite des étoiles!" Sur ce, elle ouvrit un bureau à la recherche de papiers, d’un crayon et d’un ciseau. Mais ce n’est pas de la papeterie qu’elle trouva, mais une flasque gris en acier inoxydable. "ROB! REGARDE ÇA" Elle lui montra fièrement le récipient avant de l’ouvrir et de sentir son contenu. Elle eut un petit mouvement de recul à la senteur forte du liquide. "Un peu de vodka pour te désennuyer?" Elle avait prit un faux accent british sophistiqué. Un dernier et rapide coup d’œil dans le fond du tiroir, lui permit de trouver une bouteille quasi-complète. "En fait, beaucoup de vodka!" Elle souleva la bouteille. "Il me semble que ton collègue…." Elle vérifia le nom sur l’écriteau situé sur le bureau."…Barry ait un petit problème!" Nikki s’empara de la tasse de chat se trouvant sur le bureau d’Amber –c’est elle qui lui avait offert!- et se versa un peu d’alcool. Elle tendit la flasque à Rob. "À toi mon cher Robinson!" Et elle prit une grande gorgée.
(c) AMIANTE

_________________
Every Teardrop Is A Waterfall
It's unavoidable, you are a magnet. It's unavoidable, I am metallic. So do what you do, do what you do to me. Unvavoidable by Neon trees


Il parait que VOTER c'est bon pour la santé! What a Face
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Rob Kingsley
Robinet ✓ I don't know what's happening.

Messages : 410
Date d'inscription : 07/10/2015

MessageSujet: Re: ROKKI - Supercalifragilisticexpialidocious   Sam 13 Fév - 21:04

Superca...ahpisdelacrotte


Il avait espéré que sa supposition serait la bonne. L’idée d’avoir une semaine tranquille à jouer à la playstation/faire du surf/faire du longboard/boire des verres avec ses potes était quelque chose que le motivait considérablement plus que celle de moisir ici encore quelques heures. Malheureusement, Nikki allait ruiner tous ses espoirs en trois battements de ses longs cils noirs. Elle allait piétiner ses rêves avec ses jolies petites ballerines colorées. Et lui allait rester allongé par terre, là, tué par le désespoir et l’ennui à chouiner et se plaindre.

« Nooon! Malheureusement, je suis désolée mon Robinet, mais ce n’est pas ça. Non, en fait j’ai crié sur un jeune couple qui voulait se marier! Moi Nikki Rosenbach, j’ai fait une scène à la mairie! C’est digne de mention, non? » Toujours allongé sur le ventre par terre, Rob tourna la tête si bien que sa joue était maintenant aplatie sur le sol frais de l’open space. Ses sourcils se levèrent alors qu’il essayait d’instaurer un contact visuel avec la jolie brunette toujours perchée sur le bureau les pieds se balançant au rythme d’une musique inconnue. Le ver de terre Kingsley n’aurait en effet jamais pu deviner ce qui était arrivé à Nikki. Et malgré la grimace que tout cela lui faisait déjà faire, on pouvait lire sur son visage la surprise mais aussi l’amusement parce qu’il n’imaginait pas du tout la brunette criait sur des gens. C’était tellement pas son genre de faire des scènes. Déjà ça c’était un point non négligeable mais en plus… « Je suis quasi-sûr que c’est pas un truc à faire au boulot de crier sur les gens tu sais. » Quasi-sur. Enfin Amber pétait souvent son câble, mais quand elle le faisait c’était devant les gens de la mairie, et encore ceux qu’elle connaissait. Dans tous les cas, Amber était parfois un peu… tarée (désolée mais c’est vrai qu’elle est un peu… tarée), alors que Nikki était le calme incarnée contrairement à son incarnée de tempête de rousse d’amie.

Le fait était que la brunette avait une « bonne » excuse à sa crise improvisée face à un pauvre couple de jeunes fiancés. « C’est à cause de Teddy! Je l’ai crois…Hé, ouvre grand! » Il se redressa pour réceptionner un smarties qu’il rata de peu. Mais comme un smarties restait un smarties, Rob rampa pour aller chercher le fuyard, le ramasser par terre et l’enfourner dans sa bouche. Ouais c’était crade, mais Rob avait un sens très personnel de l’hygiène… « J’ai croisé Teddy ce matin et blablabla penche-toi plus vers l’avant! » Encore raté, et encore une fois il rampa pour aller chercher ce qu’il considérait être son dû. Trop occupé par les smarties, et très peu intéressé par les histoires liées à Teddy de manière générale, Rob n’écouta que d’une oreille très distraite l’histoire de Nikki. Elle était bien mieux sans Teddy de toutes manières. « Blablabla Zut, on y était presque blablabla Okay Rob. C’est le dernier. La dernière chance. Ce qui sauvera l’humanité. L’humanité repose sur toi! J’ai besoin de touuuuuute ta concentration. Tu es prêt? C’est un rouge en plus! Il ne faut pas le gaspiller! » Devant la gravité de cette révélation, Rob s’assit sur le sol, prêt à bondir pour gober en plein vol le dernier smarties (rouge en plus non mais ce détail CRUCIAL) de la boite. Rob n’était pas un fana de sport (enfin si il aimait surfer et regarder les matchs de football australien mais c’était bien tout) mais la testostérone aidant, il se lança dans une auto-motivation toute masculine : « Vazy j’suis au taquet là ! Les autres c’était juste pour me chauffer un peu mais là c’est bon ! Je vais me le gober ce smarties ! Vazy Rob tu peux le faire ! VAZY ! » le tout en se collant des baffes pour bien se réveiller… C’est chelou les mecs des fois.
On ne saurait jamais si c’était dû à cette drôle d’auto-flagellation ou à la chance ou encore au talent mais dans tous les cas, il l’avait eu le dernier smarties. Pas peu fier, le Kingsley se releva et bondit sur ses pieds pour rattraper au vol Nikki qui lui sauta dans les bras. Il la suivit dans sa danse de la joie, juste pour le plaisir de se trémousser.  « OUAIS! On a sauvé l’humanité! On mérite des étoiles! » Rob, un grand sourire aux lèvres, était pris dans l’entrain du moment et il se retrouvait tout aussi enjoué que la brunette. Nikki était forte quand même, il avait vraiment l’impression d’avoir réussi un truc de fou si bien que ce sera surement LE moment de sa journée. « Moi j’aurais dit qu’on méritait plus de smarties mais va pour les étoiles ! »

La brunette commença à fouiner partout tandis que Rob vérifiait si il ne restait vraiment plus aucun smarties dans la boite (on savait jamais) et alors qu’il faisait ça, Nikki s’exclama sans prévenir : « ROB! REGARDE ÇA » Ce qui fit sursauter le Kinglsey qui s’en retrouva un peu paniqué (Nikki qui hausse le ton, il a pas l’habitude steuplé quoi). Il releva la tête rapidement tout en hurlant un peu sous le coup de la surprise. « QUOI ? DE QUOI ? » C’est alors qu’il vit une flasque entre les mains de la brunette, et sur le visage de cette dernière on pouvait déjà deviner de son air malicieux ce qu’elle allait proposer (avec un accent british, trop fancy !). « Un peu de vodka pour te désennuyer? » Ca falait pas le lui dire deux fois ! Tout sourire, le Kingsley balança la boite de smarties et se rapprocha de Nikki et de sa flasque, l’après-midi prenait définitivement une tournure bien plus sympa depuis que la jeune femme était là. « Ouuuuuuh, ça m’intéresse ça ! Bien plus que les étoiles ça c’est sûr. » La brunette avait continué de fouiller pour tomber sur un trésor surprenant et bienvenu. Rob se plaça à côté d’elle et regarda par-dessus son épaule alors qu’elle s’exclamait : « En fait, beaucoup de vodka! Il me semble que ton collègue….Barry ait un petit problème! » Il regarda la bouteille de vodka que Nikki avait empoigné et Rob plissa des yeux comme si il réfléchissait (LOL). « J’en étais sûr, il sort les mêmes blagues que les gars du Megusta Cerveza quand j’y bossais. Tu sais les gars au comptoir qui en sont à la sixième pinte. Exactement les mêmes blagues qu’eux. » Et c’était vrai qu’ils avaient les mêmes blagues ces mecs-là. Des blagues pas super drôles d’ailleurs.

Voyant Nikki prendre un mug, il en fit de même (même si franchement, il prit le premier récipient qu’il avait trouvé, je vous dis, il a un sens de l’hygiène tout personnel…). C’était le moment de trinquer à leur réussite ! « À toi mon cher Robinson!» Il leva le verre inconnu et avant de le porter à ses lèvres, Rob imita Nikki (plus parce qu’il avait trouvé que ça faisait classe qu’autre chose). « A ton premier pétage de câble au travail Nikki ! Enfin Nicole enfin… On est obligé de trinquer avec nos prénoms parce que quand je t’appelle Nicole je te jure que dans ma tête, tu prends à peu près 150 ans. » Ouais pour Rob Nicole c’est un nom de vieux, cherchez pas. Le fait était qu’il était pas habitué à trinquer de manière si classe et qu’il voulait bien faire.

Il but son verre d’une traite et l’alcool vint lui réchauffer le gosier. Personnellement il préférait le whisky mais c’était vrai que la vodka passait bien aussi au final, puis en plein aprèm c’était pas si mal non plus. Rob s’installa dans la chaise de Barry et commença à déambuler dans tout le bureau (merci les fauteuils sur roulettes). Il glissait et glissait encore et alors qu’il faisait cela, Rob revint à leur sujet de conversation principal. « Et donc t’as crié sur des gens à cause de Teddy ? Non mais franchement Nikki, Teddy il est nul puis tu connais ma règle. » Le surfeur avait des règles pour tout, et bien entendu celle qu’il avait le plus utilisé dans sa vie était celle concernant les déceptions amoureuses. Il donna donc une grande impulsion des pieds pour faire glisser le fauteuil sur plusieurs mètres. Et alors qu’il roulait tranquillement, il pointa Nikki du doigt comme si il était un maitre d’école qui voulait bien faire passer sa leçon. « Une bouteille pour chaque semaine passée ensemble. » Sa chaise s’arrêta et il se traina vers le bureau pour leur resservir un verre. « Allez faut t’y mettre maintenant parce que t’as pas fini avec tes douze ans là ! Et après tu verras, tu crieras plus sur de pauvres innocents qui ont rien demandé. Puis vu que je suis sympa je t’accompagne ! ». Rob était vraiment un ami en or n’est ce pas ?

Il fit une pause et leva les yeux au ciel, ce qui était chez lui signe d’une intense réflexion. Ce qui lui posait des nœuds à la tête ? Un calcul, pas franchement simple qu’il n’arriverait jamais à faire. « 12 ans en semaines ça fait quoi au fait ? Ça doit faire un sacré paquet de bouteille ça… » Ils allaient se péter le foie avec autant de bouteille… Non franchement, fallait pas rompre après 12 ans de relation.

(c) AMIANTE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: ROKKI - Supercalifragilisticexpialidocious   

Revenir en haut Aller en bas
 

ROKKI - Supercalifragilisticexpialidocious

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tacostown :: Tacostown :: Ostrich neighborhood :: City hall-