AccueilAccueil  RechercherRechercher  Tumblr  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 faire confiance à un hippocampe, c'est une bonne idée ? (carter)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

Messages : 10
Date d'inscription : 18/02/2016

MessageSujet: faire confiance à un hippocampe, c'est une bonne idée ? (carter)   Jeu 18 Fév - 23:52


Steven Carter
❝ bottoms up ! ❞



Ah ! Bienvenue dans notre magnifique petite ville qu'est Tacostown. Je suis Tulipe Owen, chargée de l'enregistrement des citoyens. Vous êtes donc Hey Tulipe, disponible pour aller boire un verre ce soir ? Non ? Hum bon, bref, moi c'est Steven, mais les gens m'appellent plus généralement par mon nom de famille, c'est-à-dire Carter. A la base, mon premier prénom, c'est Antoine, mais bon, je m'en suis un peu défait. Ma mère m'appelle comme ça, et encore, quand elle s'énerve vraiment, sinon c'est Steven pour elle aussi.. Oh mais oui bien sûr ! Vous avez un bien beau prénom. Euhm. Bref. Alors, j'aurais besoin de votre date de naissance ainsi que le lieu. Alors, je suis né le 14 janvier ici, à Tacostown. Et oui, je viens de fêter mon anniversaire, mes trente ans plus précisément. Je pensais que ça allait être un cap assez atroce à passer mais finalement, tranquille. Et puis au pire, j'étais tellement cuit que je me souviens pas vraiment de l'avoir passer, ce cap. Oh mon Dieu, c'est complètement dingue ça ! La cousine de la tante à ma mère est née exactement le même jour que vous. Ce doit être un signe ! Votre nationalité est donc... ? Je suis australien, un peu indien par ma mère. Oui, je sais, ça ne se voit pas, c'est pas écrit sur mon visage, mais pourtant c'est bien le cas. Je suis un blond aux yeux bleus indien, comme quoi tout arrive !. Oui oui, je sais où se situe la ville où vous êtes né mais je veux juste en être certaine. Et que faites-vous dans la vie ? Pompier ma p'tite dame, fantasme de toutes les femmes. Non, franchement, c'est pas un mythe, ça aide avec les filles. Et puis, il faut dire qu'à Tacostown, c'est pas trop craignos donc je ne suis pas surpassé par le travail, on peut le dire. Mais bon, je passe quand même pas mal de temps à la caserne, histoire de.... Ooooh ce que ça m'a l'air intéressant, bien plus intéressant que... Lalala, j'adore mon job ! Êtes-vous marié ? Célibataire ? Pourquoi, intéressée ? Je suis ce qu'on peut appeler un célibataire bien engagé. C'est-à-dire que je ne suis pas dans une relation, mais j'ai toujours une fille dans mon lit. Dès qu'une envie pointe le bout de son nez, il suffit à peu près de claquer des doigts, et hop ! Je suis servie ! Bon, après il y a des solutions de faciliter, du genre la voisine, enfin, c'est un peu particulier avec elle mais bon, bref. Libre comme l'air !. Parfait parfait. Tout est absolument parfait. Je vous remercie de votre patience, à très vite j'espère !

Inside the box



Il est deux heures du matin, tu devrais dormir mais hélas, te voilà affamé ! Que comptes-tu manger ? Un truc frais. Je sais pas quoi, je pense que je prendrais sans doute de la glace, ou un gaspaccio si j'ai une brique qui traîne, mais sans doute de la glace.

Quel est l'animal que tu trouves le plus mignon au monde ? Et pourquoi ? Fais gaffe, si tu ne trouves pas les loutres ou les pingouins mignons, tu seras sûrement fouetté. Je suis pas franchement du genre à trop aimer les animaux, et encore mois à les trouver mignons. Mais si il faut choisir, je dirai sans doute les chiens. C'est bateau, mais j'aime bien, du genre un grand labrador ou un truc comme ça.

Voilà, grand dilemme. Ton meilleur poto se ramène, affamé, mais oups ! Tu n'as plus qu'un seul tacos. Que fais-tu ? Tu le congédies aimablement ? Tu lui offres ton tacos ? Tu l'invites au restau à la place ? Bon, le renvoyer chez lui, ça ne se ferait pas trop, et partager, c'est pas vraiment mon truc. Du coup, je pense que je l'invite au resto, mais au moment de payer, je lui dis que j'ai oublié mon porte-feuilles, comme ça il paye, et on est contents !

Tiens, une petite question normale, c'est quoi ta couleur préférée ? Elle est nulle cette question ! J'en sais rien moi, le blanc, ça compte comme une couleur ?

Oulala, Mémé Gertrude t'a ENCORE offert un tricot immonde pour ton anniversaire. Que vas-tu en faire ? Le jeter ? L'offrir aux pingouins ? Bon, désolé pour Mémé Gertrude, mais je le jette, ou je le brûle, je sais pas trop. Je ne porte jamais de pull, alors encore moins un vieux truc tout moche qui gratte, hors de question !

Allez, une petite dernière pour la route : tu aimes vraiment les tacos ou tu fais semblant pour ne pas qu'on te donne en pâture à Gégé ? Non, ça va en vrai, j'aime bien ! C'est pas mon truc la cuisine mexicaine, mais les tacos ça passe bizarrement.










Behind the screen



A ton tour, mon petit oiseau des bois ! Alors, tu t'appelles comment ? Toujours la même, Nono le petit robot . Ooooh classe ! Et tu as quel âge, si c'est pas indiscret ? Toujours vingt ans !. Okay okay. Aimes-tu les Tacos ? Fais gaffe à ce que tu vas répondre parce que tu risques de souffrir ! en vrai de vrai, j'ai enfin goûté, et j'aime bien !. Bien bien bien, une dernière chose, qui est ta jolie petite tête ? Wilson ( ) Bethel. Tout est en ordre ; tu as une dernière chose à ajouter avant d'aller jouer ? la faiblesse me tuera . La grosse bise & eat Tacos.
Code:
<span class="titre2">[color=#FF0000]Wilson Bethel[/color] [b]➝[/b] Steven Carter</span>


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Messages : 10
Date d'inscription : 18/02/2016

MessageSujet: Re: faire confiance à un hippocampe, c'est une bonne idée ? (carter)   Jeu 18 Fév - 23:53




It's a long story.



C'est assez marrant, parce que quand on demande à des gens qui viennent de me rencontrer, souvent on me dit que je suis le genre de mec pas fréquentable. Bon, d'accord, c'est pas tout à fait faux, mais je suis quand même pas une calamité ambiante. Je veux dire, oui, d'accord, je suis vachement du genre à penser aux filles et tout ça, mais j'ai quand même un frère et une sœur qui occupent une grande place dans ma vie : il y a James qui a 26 ans et Terrie qui en a 20. Terrie, c'est ma petite sœur chérie, c'est mon bébé. On a dix ans d'écart, mais on a toujours été super proches. Bon avec James aussi, en fait, tous les trois on a toujours été très proches, mais avec Terrie c'est différent. En fait, mon père a plus ou moins disparu de nos vies quand Terrie avait cinq ans, donc elle a jamais vraiment eu de père, et moi, en temps que grand frère, je trouvais ça normal de m'occuper d'elle. Bref, ça a toujours été nous trois. Je me souviens justement du jour où mon père est parti. J'avais quinze ans moi, j'étais en âge de comprendre, et ma mère m'avait pris à part. « Ton père, il… Il a décidé de partir. » Je l'avais regardé avec un air des plus interrogateurs. « Partir ? » Je comprenais pas vraiment, enfin, pourquoi en fait, c'était surtout la question que je me posais. « Oui, il… Il a décidé de refaire sa vie, loin. » Encore une fois, c'était assez vaste. « Loin ? Comment ça loin ? Il va rester en Australie ? » Ma mère hochait la tête de manière négative. Elle n'avait pas l'air bien, pourtant, c'était une femme impressionnante, ma mère. Elle avait toujours été assez forte quand mon père n'était pas là. Il était militaire, et là, il venait d'obtenir sa retraite. Dans ma tête, c'était pour ça qu'il voulait refaire sa vie, parce qu'il voulait profiter de sa retraite. J'étais loin de m'imaginer qu'il avait rencontré une fille pendant sa dernière campagne et que sur un coup de tête, il avait décidé d'abandonner sa famille. Bref. « Ne dis rien à Terrie, elle est trop petite pour comprendre. Je… On aura une discussion plus tard. » Non, de toute façon, je ne me voyais pas parler de ça avec Terrie, mais… « Et James ? » Ma mère avait envie de pleurer, ça se voyait. « Ne lui dis rien non plus, je leur expliquerai plus tard. » « D'accord. » Je m'étais levé de son lit, elle restait assise. J'avais quitté sa chambre pour rejoindre les deux autres dans le salon. « Stevie, il est où papa ? » Évidemment, Terrie mettait les deux pieds dedans. « Il rentre pas à la maison ce soir, tu le verras demain. » disais-je en m'approchant de la petite tête blonde. « Sérieux ? Et il dort où alors ? » Ca m'embêtait un peu de ne pas pouvoir dire la vérité à James, mais plus tard, il comprendrait. « Je sais pas trop, chez un collègue je crois, ils ont un truc à faire. » Je n'aimais pas mentir, à cette époque. « Et maman, elle voulait te voir pour quoi ? » Trop de questions, beaucoup trop de questions. « Pour rien, juste me dire qu'il fallait que je range ma chambre avant ce week-end. » Terrie me regardait avec des yeux noirs. « Han ! Ta chambre elle est toute cracra ! C'est pas bien ! » Je rigolais en la chatouillant. « Non, mais comme ça tu pourras m'aider à la ranger. » Elle essayait de dire non, mais à force de chatouilles, elle finissait par céder. Je ne savais pas si j'allais vraiment ranger ma chambre, trop préoccupé par les histoires entre mes parents.

Bon, après, il faut dire ce qui est, les apparences sont pas toujours trompeuses, et c'est vrai que, pour ce qui est les filles, non. Je suis pas fréquentable, je suis pas non plus de bon conseil, parce que ma philosophie de vie, c'est plus il y a de filles, mieux c'est. Je déteste me poser, m'engager. C'est pas du tout mon truc. En fait, j'ai eu une seule et unique copine avec qui ça a été sérieux. Mais ça date du lycée, et à bien y réfléchir, c'était ma première et dernière copine. Aspen, qu'elle s'appelait. Elle avait un an de moins que moi je crois ou peut être ou deux. Appelons un chat un chat, au lycée, toutes les nanas me courraient après, mais moi, je m'en fichais pas mal. Et puis je suis tombé sur Aspen, et voilà, elle m'a intéressé. On est resté deux ans ensemble. Pour une première et unique relation, franchement, je trouve ça pas mal ! Fin bref, au bout de deux ans, voilà, je veux dire, y a d'autres filles à voir quoi… Et puis voilà, j'allais quitter le lycée, j'avais pas forcément l'intention de rester à Tacostown, alors oui, clairement, j'avais pas envie de me faire chier à rester en couple. Est-ce que j'étais amoureux ? Non, je crois pas, enfin je sais pas trop. Je l'avais peut être été un peu, mais pas assez. Je me souviens très bien de la discussion qu'on avait eu. C'était assez tendu. C'était le dernier jour de cours, et je l'avais chopé à la sortie pour lui parler. « Bon fais vite parce que Anakin vient me chercher ! » Ah ouais, faire vite. Bon, ben j'allais faire vite. « Je pense qu'on devrait rompre. » Elle m'avait regardé avec de grands yeux. Bah quoi, elle m'avait demandé de faire vite, je faisais vite. « Mais… Je... » Bon, valait mieux que je m'explique. « Bah je sais pas, c'est juste que voilà, le lycée c'est fini, je vais partir et après ? Je suis désolé je préfère être honnête avec toi je pense pas rester fidèle si on reste ensemble. » Et là venue de nulle part, j'avais senti sa main claquée contre ma joue. « MAIS T'ES SERIEUX ? » Aller, la colère de la Forman. J'allais y passer. « Donc c'est comme ça ! Tu me plaques, MOI, parce que tu es persuadé de trouver mieux ailleurs ?! Je peux te dire que tu vas le regretter. » Bon, c'était que le début, j'imagine. « Mais Aspen je vais pas rester à Tacostown, je suis même pas sûr de rester en Australie ! On va pas se voir, et après t'auras tes études tout ça, donc voilà ! » Et c'était reparti. Elle qui voulait faire vite pour son frère, je l'avais entendu hurler pendant environ un quart d'heure, et on était chacun parti de notre côté après ça. Oui, Aspen était une chic fille, elle était sympa, bon un peu hystérique sur les bords, mais elle était gentille, et au lit… Fin voilà j'avais pas d'élément de comparaison parce qu'elle avait été ma première fois, mais c'était bien aussi. Mais la curiosité, c'est tout. Je pense pas avoir besoin de me défendre à ce niveau-là. Du coup, on s'était quitté, en mauvais terme, et puis j'étais parti en Inde.

Ouais l'Inde. A priori c'est un peu excentrique, mais j'y suis resté cinq ans de ma vie quand même. Après le lycée, j'ai décidé de partir faire de l'humanitaire plutôt que d'aller à l'université, parce que franchement, moi et le système scolaire, c'est pas trop ça. Donc j'avais choisi l'Inde, encore une fois pour l'aspect familial, parce que ma mère avait de la famille là-bas, et depuis le temps qu'elle ventait les mérites de ce pays, c'était l'occasion d'y aller. J'étais parti avec un organisme, et une fois arrivé, j'eus une vie de roi. Il faut dire ce qui est. J'étais bien là-bas, j'avais à peu près n'importe quelle fille à mes pieds. Bah oui, il faut dire que là bas, être un homme pas trop mal financièrement avec la peau blanche, c'est plutôt bien vu. Du coup, à moi les petites indiennes. Je me suis bien éclaté pendant trois ans, et après, ma mère a décidé de venir me rejoindre. Et là, elle a eu l'idée de me marier à une indienne. Elle s'appelait Maeghara, et elle était jolie et tout ça, mais franchement, moi marié ? C'était une grosse blague. Et ça m'a d'ailleurs valu une assez violente dispute avec ma mère à ce sujet. « Mais enfin maman, je vais pas me marier, t'es folle ! Et puis je la connais même pas cette fille ! » Ma mère avait pour caractéristique d'être très, mais vraiment très à cheval sur la tradition. « Mais oui, mais il faut que tu saches qu'ici, c'est de coutume. Un jeune homme doit se marier avant ses vingt ans ! Et regarde toi, tu en as déjà vingt-quatre ! » Oui bah génial, mais non. « Maman, j'ai pas envie de me marier ! Et je suis sur que cette fille, Maeghara, elle n'a pas non plus envie de se marier avec un parfait inconnu ! De toute façon ma mission touche à sa fin tu sais, je vais pas tarder à quitter le pays. » Bon, techniquement, je pouvais la reconduire, mais si c'était pour subir la pression de ma mère pour me marier à tout prix, non merci ! « Quoi ? Tu vas quitter l'Inde ? Mais si tu te maries... » « Non, maman, je ne vais pas me marier, c'est hors de question. » Et un peu comme avec la Forman quelques années plutôt, ça avait été un quart d'heure de disputes et de mauvais arguments de ma mère pour que je me marie à tout prix, j'avais pris la décision finale de partir. Et à la limite, de rentrer au pays, à Tacostown. J'avais contacté mon cousin, Jack, pour savoir s'il pouvait me trouver un appart' ou un endroit où me poser en arrivant, quitte à changer après, et il m'avait bien aidé. Je veux dire, il m'a toujours bien aidé de toute façon, que ce soit pendant la séparation entre mes parents et toutes ces choses-là, un amour ce Jack ! Lui il était déjà marié et tout le tintouin, mais bon, ça n'empêchait pas qu'il était un peu comme un grand frère. Bref, j'étais déterminé à rentrer à Tacostown et avec une nouvelle ambition, devenir pompier.

Et donc voilà, depuis six ans maintenant, je vis à Tacostown. Je m'étais installé dans une maison plutôt tranquille, et depuis deux ans, Terrie habitait avec moi, ma petite sœur chérie d'amour. C'était assez cool la cohabitation à nous deux, on était opposés l'un à l'autre, mais c'était quand même cool. Et puis, j'étais pompier, donc je passais la plupart de mon temps à la caserne de toute façon. Donc bon, on se dérangeait pas l'un l'autre. Là où j'habitais, c'était aussi là où la Forman habitait, enfin, en face quoi. Je le savais, mais franchement, on n'avait pas vraiment essayé de reprendre contact. Je pensais qu'elle m'en voulait toujours, et à juste titre. Jusqu'à cette soirée. Franchement, je me souviens même plus de ce que c'était exactement comme soirée, juste que c'était il y a environ deux ans, plus ou moins. Et je l'avais vu direct, à peine j'avais mis les pieds dans l'appartement, que je l'avais remarqué, et elle m'avait vu aussi, juste qu'elle fuyait mon regard. Bon, c'était pas trop grave, mais à un moment on s'était trouvé à côté au bar. J'avais commandé deux shooters, et je lui en avais tendu un. « Forman, pour toi. » Elle m'avait regardé, toute la haine du monde dans ses yeux. « Oh aller Forman, c'est qu'un verre, minuscule, inoffensif. De toute façon, t'as l'air de te faire chier, moi aussi alors... » Elle en avait envie de ce verre, je le voyais dans ses yeux, juste pas avec moi. « Aller, tu vas quand même pas me laisser boire de la tequila tout seul. » « Ok. » Il ne m'en fallait pas plus. Un verre, deux verres, trois, quatre, bientôt dix, et on était dans un état lamentable, l'un comme l'autre. Et ce qui devait arrivé arriva. On avait fini par coucher ensemble, on était rentré chez moi en taxi, et voilà. Mais là encore, une fois, deux fois, trois, quatre et je ne compte plus. Comme je l'ai dit avant, elle et moi au lit, ça envoyait des étincelles, même si elle voulait pas le reconnaître. Et puis, c'était facile. On habitait à côté. Donc voilà, quand je sortais je profitais d'autre filles, mais quand je restai à la maison, c'était facile de lui envoyer un sms et elle débarquait. Bon plutôt à la maison, parce que Terrie dormait souvent chez son copain donc c'était plus facile, vu que chez elle y avait Leo la casse-couilles. Et en plus à la limite, Terrie disait rien, alors que Leo, je pouvais être sûr d'avoir le droit à un regard de la mort si jamais je la croisais en partant de chez Forman. Mais voilà, en gros, à quoi se résumer ma vie d'aujourd'hui. Coucher avec tout pleins de filles, sauver des vies en tant que pompier et… voilà.


_________________


Dernière édition par Steven Carter le Dim 21 Fév - 22:17, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Fiona Thomson
Guacamole ✓ I need a coffee.

Messages : 37
Date d'inscription : 01/02/2016

MessageSujet: Re: faire confiance à un hippocampe, c'est une bonne idée ? (carter)   Ven 19 Fév - 12:16

Moche.

_________________
    laugh, love and live

     
    Run like hell, because you always need to. Laugh at everything, because its always funny…. Never be cruel and never be cowardly, and if you ever are, always make amends…©️endlesslove
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité


MessageSujet: Re: faire confiance à un hippocampe, c'est une bonne idée ? (carter)   Ven 19 Fév - 13:25

Ouuuuuh Rebienvenuuuue sexy Wade

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Rose Rogers
Princess ✓ She's the cutest.

Messages : 210
Date d'inscription : 02/12/2015

MessageSujet: Re: faire confiance à un hippocampe, c'est une bonne idée ? (carter)   Ven 19 Fév - 18:49



ON VEUT VOIR DES BÉBÉS.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Chloe Phillips
Panda ✓ Wet tee-shirt contest - challenger #1.

Messages : 314
Date d'inscription : 09/01/2016

MessageSujet: Re: faire confiance à un hippocampe, c'est une bonne idée ? (carter)   Ven 19 Fév - 20:10

Faible.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Aspen Forman
Taylor Swift ✓ Never ever getting back together.

Messages : 25
Date d'inscription : 17/02/2016

MessageSujet: Re: faire confiance à un hippocampe, c'est une bonne idée ? (carter)   Dim 21 Fév - 13:38

/ fais pipi ici & repars l'air de rien \

_________________
    You come to wish me luck ?

    Dans la vie, il y a parfois des gens sortis de nulle part qui marquent à jamais votre existence. Le destin les place sur votre chemin et, comme par magie, ils influencent votre comportement parfois au point de changer votre façon d'être. ©️endlesslove
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Leo Eddison
Warning ✓ Please read the notice.

Messages : 446
Date d'inscription : 20/09/2015

MessageSujet: Re: faire confiance à un hippocampe, c'est une bonne idée ? (carter)   Dim 21 Fév - 22:22


Je confirme, Leo déteste énormément beaucoup Steven. ELLE VA LE TUER. LUI FAIRE AVALER SON PÉNIS.
Mais j'te valide & jotem Nono.

_________________


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: faire confiance à un hippocampe, c'est une bonne idée ? (carter)   

Revenir en haut Aller en bas
 

faire confiance à un hippocampe, c'est une bonne idée ? (carter)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Guide : Directives anticipées
» un fil que je propose pour faire du papotage de bonne femme, comme on dit dans nos campagnes!! les messieurs sont les bien venus!!
» Comment faire une bonne confession ?
» Pour faire bonne route !
» Le stress peut faire oublier

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tacostown :: The kitchen :: Cook it :: It's ready !-