AccueilAccueil  RechercherRechercher  Tumblr  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 ready to go ! (les trois mousquetaires)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Garret Thomson
Cameron Diaz ✓ King of the barbecue.

Messages : 258
Date d'inscription : 24/01/2016

MessageSujet: ready to go ! (les trois mousquetaires)   Jeu 18 Fév - 20:06

 
Ready to go !Le trio infernal
J'avais proposé à Jack et à Tom d'aller boire un verre ce soir. En soit, c'était rien d'exceptionnel, parce qu'on avait l'habitude d'aller boire des verres ensemble, et à y réfléchir, ça faisait même un moment qu'on n'avait pas passé une soirée juste tous les trois. Mais en fait, si je leur avais proposé ça, c'était surtout pour leur parler de Laura. C'était bizarre, j'avais l'impression d'organiser une annonce sur officielle alors qu'on allait boire un verre dans un bar. Mais bon, fallait bien que je leur dise, parce que s'ils l'apprenaient par quelqu'un d'autre, genre Jack par Evy, j'allais en entendre parler jusqu'à la fin des temps. Déjà que là, je redoutais un peu leur réaction, même si à mon avis elle serait plutôt positive mais bon… Avec eux, on n'est jamais trop prudent. Enfin de la bonne bière et une bonne ambiance, pour moi, c'était parfait pour leur annoncer ça.
Bref, c'était en ayant ça en tête que j'entamais la journée, enfin au final, je l'entamais, et j'allais la finir assez rapidement. Je n'avais qu'une seule cliente aujourd'hui, donc ça allait aller assez vite je crois. Soyons honnête, en hiver, il y avait beaucoup moins de personne à faire appel à un coach sportif. Je ne peux pas avoir une explication concrète, franchement dans les autres continents ça se comprenait, mais ici, en Australie, on n'avait pas le ressenti de l'hiver. Et je dois dire que moi, ça me faisait un peu flipper. Je n'étais pas à plaindre financièrement parlant, mais le fait d'avoir de moins en moins de clientes m'inquiétait un peu au fond, enfin, je verrais bien. Donc une cliente aujourd'hui. C'était une nouvelle, je crois, une jeune femme d'environ vingt-cinq ans il me semble, qui voulait découvrir un peu le work-out et ces choses-là, alors on s'était donné rendez-vous en milieu d'après-midi pour commencer tout ça. Les garçons étaient chez Fiona cette semaine, donc je n'avais pas besoin de m'occuper de les envoyer à l'école ou chez la nounou, je n'avais qu'à penser au boulot pour le moment.

Bref, j'étais arrivé chez la jeune femme, qui s'appelait Alice. On avait fait une bonne routine d'entraînement, de quoi faire ce qu'on appelle un décrassage, c'est-à-dire la remettre un peu en forme, reprendre les bases parce qu'elle m'avait confié ne pas avoir fait sérieusement de sport depuis assez longtemps. Pourtant, je la trouvais assez en forme, assez tonique, mais bref, peu importe. Au bout d'environ deux heures, ce premier entraînement touchait à sa fin. Ça s'était plutôt bien passé je trouve, elle n'avait pas l'air de faire partie de ces clientes chiantes qui se plaignaient tout le temps de chaque exercice. « Bon, c'est nickel. Du coup je pense qu'on peut planifier une séance dans trois quatre jours si tu es disponible ! » C'était pas comme si j'étais surchargé pour le moment, et dans trois ou quatre jours ça nous mènerait à mardi ou mercredi, donc même si j'avais les garçons, je pourrais facilement m'arranger je pense, quitte à les amener à Aria si besoin.  « Oui d'accord, mardi à la même heure, c'est bon ? » Ça m'allait totalement. « Oui c'est parfait. Du coup, d'ici là, hésite pas à refaire ces exercices d'ici mardi, et si tu veux acheter une corde à sauter pour la prochaine fois, ce serait top ! » Comme ça au moins, on pourrait passer à autre chose d'ici mardi, et ça serait parfait ! « Oui, d'accord, je vais faire ça ! Merci beaucoup en tout cas ! » Je prenais mes affaires, et me préparais à partir.  Pas de problème, à mardi du coup, et si tu as une soucis, n'hésite pas tu as mon numéro ! » Et sur ces mots, je quitter la maison d'Alice pour rentrer. J'avais encore un peu de temps avant de devoir rejoindre Jack et Tom, donc j'allais pouvoir glander un peu à la maison, prendre une douche, dormir peut être un peu aussi, ce genre de choses, l'idéal en fait.

Au final, j'avais passé l'après-midi avachi dans le canapé. Voilà ce qu'il se passait quand Laura m'abandonnait pour un après-midi. Bon, en fait non, c'était une excuse, mais bon, c'est vrai qu'au moins, quand on était ensemble, je restais pas à rien faire, ou alors, je restais à rien faire, mais avec elle, donc ça passait tout de suite beaucoup mieux en fait. Enfin bref, là elle n'était pas là pour me dire de me bouger, donc je me bouchais tout seul pour me préparer à partir. On avait rendez-vous à neuf heures, et je crois que niveau timing, je crois que je n'étais pas trop mal. J'étais même plutôt à l'avance, puisque j'arrivais dans notre bar de prédilection et qu'aucun des deux n'était encore arrivé. Je m'installais au comptoir en les attendant, je commandais une bière aussi, attendant que ça se passe. « Garret ! » Je me retournais. C'était Alice, la cliente que j'avais eu un peu plus tôt dans la journée. « Décidément, je ne pensais pas vous voir là, on ne se quitte plus on dirait... » Je n'avais aucun problème à voir des clientes en dehors des heures de travail, mais c'est vrai que là, assez moyennement en fait. « Ahah, les coach sportifs aussi viennent boire des verres de temps en temps ! » De temps en temps, ou souvent même, peu importe. Elle souriait, et moi je regardais la porte du bar pour voir si Jack ou Tom arrivait. « Dites, ça ne paraîtrait pas déplacer si je me proposais de vous offrir un verre ? » C'était une question assez gênante. « A vrai dire, j'attends des amis, ils ne devraient pas tarder à arriver... » Et puis j'avais une copine, mais je sais pas, j'avais pas réussi à le sortir comme ça. « Oh, je vois. Eh bien, une prochaine fois peut être, bonne soirée... » disait-elle en s'éloignant. Oui, ou pas. C'était très bizarre, mais j'étais en train de me dire que si je n'avais pas réussi à dire à une inconnue que j'avais une copine, ça allait être d'autant plus compliqué de dire à Tom et à Jack que je sortais avec Laura… Quel bordel. Je buvais une grande gorgée de bière, et vis Jack qui apparaissait à l'entrée du bar. D'un signe de la main, je lui indiquais que j'étais. Aller, il était temps de se jeter ! La soirée ne faisait que commencer.

©️ sumptuous reign.

_________________


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Jack Gardiner
Lucy Liu ✓ Wet tee-shirt contest - challenger #2.

Messages : 168
Date d'inscription : 09/01/2016

MessageSujet: Re: ready to go ! (les trois mousquetaires)   Dim 21 Fév - 18:51

Jack avait tout de suite répondu oui lorsque Garret lui proposa d’aller boire des bières avec Tomtom et lui. Ils ne s’étaient pas beaucoup vus dernièrement si ce n’était aux entrainements et matchs de rugby. Du coup cette soirée tombée bien et Jack avait hâte d’y être. Et pour cause, l’ambiance commençait à devenir lourde chez les Gardiner. Cela faisait longtemps qu’Evy et lui ne se faisaient plus d’illusions quant à leur couple, mais les récentes « dérives » du vétérinaire n’étaient pas pour l’aider à maintenir l’illusion de couple parfait qu’ils s’entêtaient à projeter autour d’eux. Jack avait bien entendu mauvaise conscience vis-à-vis d’Evy. Et ce n’était pas parce qu’ils ne s’aimaient plus qu’elle ne restait pas la femme à qui il devait le plus dans la vie. Ils avaient bravé tant de chose ensemble que le fait de ne plus l’aimer n’excusait même pas un petit peu ses actes. Jack avait cependant fini par prendre une décision. Ça faisait longtemps que cela lui trottait dans la tête, mais là il lui semblait obligatoire d’enfin sauter le pas : il allait demander le divorce. Fort de cette décision… il n’avait encore rien fait. Ce n’était pas facile d’achever 21 ans d’un mariage qui n’avait été qu’à moitié malheureux.
Jack ne comptait pas parler de sa toute nouvelle décision à ses meilleurs amis, Garret et Thomas. Il ne voulait pas le faire avant d’en avoir parlé à Evy. Puis même sans ça il n’avait pas vraiment envie de leur annoncer ce genre de chose. Jack n’était pas vraiment du genre à beaucoup partager de manière générale, lui il se contentait d’écouter les autres et de faire des blagues. C’était donc sans surprise qu’il ne leur avait pas non plus parler de toute cette histoire avec Chloé, normal il n’en était pas super fier. N’empêche qu’il n’avait jamais eu autant de secret de sa vie envers ses deux amis. Ca le mettait mal à l’aise, mais il ne pensait pas avoir bien le choix de toute manière, alors il vivrait avec ça.

Son téléphone, qui trainait sur l’îlot central de la cuisine, se mit à sonner et Jack se dépêcha d’aller décrocher. C’était Evy qui devait arriver chez eux d’ici peu pour garder Hope alors que Jack partirait rejoindre ses amis. Ils avaient prévu de s’organiser comme cela, mais c’était sans compter sur le travail de son épouse. Elle lui apprit qu’elle était bloquée à la rédaction, comme bien souvent. « Je devais voir les gars ce soir Evy. » Il se tût le temps d’écouter sa femme qui semblait vraiment ennuyée de lui faire faux bond. « Oui… » Il était un peu dégouté, il fallait bien le dire. Dégouté et blasé aussi, parce que ce n’était malheureusement pas la première fois que cela arrivait. « Bah je vais voir avec mes parents. » Heureusement qu’ils étaient là pour leur sauver la mise ponctuellement comme ce soir-là. Pourtant Jack n’aimait pas trop avoir recourt à la solution familiale. Cela lui rappelait l’époque où leurs parents, à Evy et lui, s’étaient entièrement chargés de l’éducation des jumeaux. Pour lui c’était une preuve d’incompétence d’avoir à leur demander une telle faveur. « Tu la récupères là-bas ? » Voilà, plan de secours trouvé.  « Okay. Ouais bosse bien. » Voilà, leurs conversations se limitaient à de la logistique. C’était triste qu’ils en soient arrivés là mais c’était un fait.
Les parents de Jack se faisaient une joie de garder leur petite fille et Hope se faisait une joie d’aller chez eux donc tout cela tombait bien. Ainsi Jack avait dû abandonner l’idée de partir au bar à moto pour sortir sa voiture du garage. Il fit un rapide détour chez les parents Gardiner et se gara devant la maison de son enfance. Sa mère attendait Hope sur le perron et fit un coucou d’un signe de main à son seul et unique fils qui le lui rendit aussitôt. Hope, elle, prit son sac à dos et sauta en dehors de la voiture après avoir déposé un bisou sur la joue de son père. Il eut tout juste le temps de lui dire : « Amuse-toi bien Peanut ! » avant qu’elle ne referme la porte derrière elle. Voilà, livraison effectuée, il pouvait maintenant filer au bar.

Lorsqu’il entra dans leur bar fétiche, Jack scruta la salle du regard. Il vit alors Garret qui fit lui faisait signe depuis le comptoir et Jack l’imita avec un grand sourire. Il le rejoignit rapidement en se faufilant entre les gens. Lorsqu’il arriva au niveau de Garret, Jack lui colla une tape amicale dans le dos alors qu’il le saluait. « Hey Gary, ca va ? » Jack s’assit à côté de son ami et commanda rapidement une bière, imitant une nouvelle fois son grand brun d’ami. En attendant sa commande, il se tourna vers Garret et entama la conversation. « Ca fait un moment qu’on s’est pas vu en dehors du club. T’es devenu ermite ou quoi ? » Ce que Jack ne savait pas, c’est qu’il n’était pas le seul à avoir des secrets. En l’occurrence Garret avait dû être très occupé avec une certaine brunette… mère de la fille avec qui il avait trompouné (tromper mais un peu, dans ma tête c’est trompouné) Evy.
Le patron du bar déposa sa bière devant Jack et il le remercie d’un signe de tête. La soirée promettait d’être comme toutes leurs soirées : sympa et enjouée. A cette idée, Jack en oublia presque sa mauvaise conscience qui lui avait rendu la vie difficile dernièrement. Dommage pour lui ça risquait de bien vite lui revenir en tête tout ça.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Garret Thomson
Cameron Diaz ✓ King of the barbecue.

Messages : 258
Date d'inscription : 24/01/2016

MessageSujet: Re: ready to go ! (les trois mousquetaires)   Mar 8 Mar - 17:42

 
Ready to go !Le trio infernal  
Passer une soirée avec les gars, ça allait sans doute me faire du bien. Je veux dire, ça faisait un moment qu'on ne s'était pas vu et on allait sans doute avoir pleins de choses à se raconter. Enfin, surtout moi en fait ! Enfin, non, pas surtout, parce que qui sait, les deux Gus avaient peut être des révélations aussi de leur côté, je n'en savais rien. Mais je savais que moi, j'allais avoir des choses à leurs dire. Mais pas de détails. Je les connaissais, ils allaient me poser un million de question sur Laura, et voilà, j'allais me sentir bête. Oui, en fait, j'avais hâte mais j'angoissais un peu. Et c'était pas super normal non plus parce que bon, c'était mes meilleurs potes. Mais tous les deux, ça faisait tellement longtemps qu'ils essayaient de me caser avec Laura, je pense que le fait que je l'ai fait, sans eux, et sans leur dire alors que ça fait quand même quelques jours maintenant, ouais, ils allaient pas forcément bien réagir. Enfin je ne sais pas. Pire que des filles. C'est un truc de filles ça, d'habitude, d'inviter ses copines pour leur annoncer qu'on a trouvé quelqu'un, et là, c'était moi. Enfin merde. Je savais pas comment est-ce que j'allais leur annoncer ça, ça allait sans doute être un peu bizarre, mais tant pis. Au moins ce serait fait. Et puis, au pire, je pars en courant, et puis on n'en parle plus, hein ? Non, c'était pas possible ça non plus au final… Du coup, j'étais arrivé à l'avance, parce que je n'arrivais pas à penser, et je ne savais vraiment pas comment est-ce que j'allais pouvoir leur annoncer ça. Enfin, je me prenais la tête, mais au fond, c'était pas grand-chose. Juste deux adultes qui sortaient ensemble, voilà, c'est simple, et facile. Enfin franchement, je crois que même avec Fiona, je ne me sentais pas aussi bien en couple. Donc il fallait que j'arrête de me prendre la tête, c'était pas non plus comme si je leur annonçais que j'allais me marier avec Laura et qu'on allait avoir des enfants, non, juste, on sortait ensemble.

La cliente que j'avais vu plutôt dans la journée se trouvait être dans le même bar, et elle m'avait gentiment offert un verre, que j'avais tout aussi gentiment refusé. Avant j'aurais peut être accepté, et encore, la relation élève/professeur ça n'était franchement pas conseillé en dehors des cours de sport. Et même si je devais bien avouer qu'Alice était une jeune femme vraiment très agréable à regarder, Laura occupait mes pensées désormais, et je ne me voyais vraiment pas prendre un verre avec une autre femme. Laura n'avait pas l'air d'être trop jalouse, mais je doute quand même qu'elle voit d'un bon œil que je puisse boire un verre avec une cliente que j'ai vu plus tôt dans la journée. Du coup, je l'avais gentiment renvoyé à sa place, sans paraître hautain ou quoi que ce soit au contraire. Juste en lui disant que j'attendais des amis, et jusque là, pas de mensonges. Et puis, elle pourrait peut être revenir plus tard. Je suis à peu près certain que Tom serait absolument ravi de la compagnie de cette jeune femme ! Et en parlant du loup, ce n'était pas Tom, mais Jack, qui à cet instant précis, entrait dans le bar. J'étais ravi de le voir, et lui faisais un signe de la main pour lui indiquer ma présence et l'inviter à me rejoindre au comptoir. Rapidement, il me rejoignait. Il était seul, sans Tom, et donc il était hors de question que j'évoque Laura pour le moment. Je le ferai quand ils seraient là tous les deux, histoire de ne pas me prendre deux fois plus de réflexions. Enfin, ça changerait sans doute pas grand-chose, mais bon… « Hey Gary, ca va ? » J'affichai un sourire aussi large que celui de mon ami. « Ca va très bien ! Content de te voir en tout cas ! Et toi, comment ça va ? » Prendre naturellement des nouvelles. A voir son visage, il n'avait pas l'air d'aller mal en tout cas. Je buvais une nouvelle gorgée de bière alors que Jack commandait la sienne. « Ca fait un moment qu’on s’est pas vu en dehors du club. T’es devenu ermite ou quoi ? » Oh oh… C'était ce que j'appelais une question piège. J'étais censé lui répondre quoi. « Un ermite, non ! J'ai une copine, c'est tout ! » ? Dire ça le plus naturellement du monde ? Non, pas une bonne idée. « Oh tu sais… Les enfants. Avec Fiona et son nouveau mec, je passe un peu plus de temps avec eux, c'est tout ! » Mensonge. Je n'aimais pas mentir, encore moins à Jack, mais j'avais pas envie de tout déballer à Laura là, maintenant. Tout vient à point à qui sait attendre. Voilà. « Mais c'est vrai que ça fait du bien de sortir en dehors du club ! » La bière de Jack arrivait à bon port, et je levais la mienne pour trinquer avec lui, si on peut appeler ça trinquer avec une bière… « A la notre ! » dis-je avant de boire une nouvelle gorgée. Bon moi j'avais déjà bu donc ce n'était pas un trinquage dans les règles de l'art, mais peu importe. « Bon et toi alors, qu'est-ce que tu deviens ? Evy et les enfants vont bien ? » Je prenais naturellement des nouvelles, et aussi, ça me permettait de changer un peu le sujet, comme ça au moins, je n'aurais pas à détailler. Enfin, je n'avais pas menti, je passais un peu plus de temps avec les garçons depuis que Fiona avait trouvé quelqu'un, mais bon… C'était pas eux qui me retenait à la maison… « Bon, et Tom, qu'est-ce qu'il fait ? » C'était clairement pas le roi de la ponctualité. Tom, le bon vivant, YOLO était son mot d'ordre, plus ou moins. Je prenais mon téléphone pour l'appeler. En fait, j'avais un peu hâte de leurs annoncer ce que j'avais à leurs annoncer, donc il fallait qu'il arrive, comme ça, je serai débarrassé. Il décrochait assez vite. « Tom, t'es où ? On a commencé sans toi ! » « J'arrive, j'arrive ! » Et il raccrochait. « Bon, ben, il arrive. » dis-je en me retournant vers Jack. Ça partait bien...

©️ sumptuous reign.

_________________


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Thomas Jackson
Drew Barrymore ✓ Hint of british nonsense.

Messages : 86
Date d'inscription : 24/01/2016

MessageSujet: Re: ready to go ! (les trois mousquetaires)   Jeu 31 Mar - 15:17




« J'arrive. J'arrive » Voilà ce que tu avais dit à Garry y a quelques minutes. A présent, tu courais partout chez toi. Enfin courir. Tu étais en train d'émerger surtout. Ou finir de t'habiller. Tu as émergé y a déjà quelques minutes, lorsque tu t'es réveillé à côté d'un ananas. Très mauvaise blague. Peur de ta vie. Tu n'as pas peur des ananas, loin de là. Non, mais à la base tu ne t'étais pas endormi avec ça. Oui ça. Ça définit ton compagnon fruité. Surtout en ce moment. Et pourquoi tu dormais en plein milieu de la journée ? Parce que le tête à tête avec Leo t'avais épuisé. Faut dire qu'elle t'a grillé la matinée, puis le midi … Oui vous avez plus ou moins passé la journée au lit. Fin au moment du réveil, tu n'étais plus dans ton lit, mais sur le canapé. Trop près de la cuisine et elle n'a rien trouvé de mieux que de te le mettre à côté de toi. Ou alors c'était Percy ? Allez savoir, tout ça pour dire que tu as sursauté et que ta chute te fait encore mal. Et que le coup de téléphone n'a pas aidé ton mal de crâne. Ça t'apprendra à dire oui au sexe ! Tout ça est entièrement de sa faute. Si elle n'était pas venue en plein milieu de la nuit, ou début de la matinée, comme vous le souhaitez. Tomtom l'est pas  difficile, mais il ne faisait pas encore jour. Et bien tout ça pour dire que tu aurais dormi comme un bébé et que tu serais sans doute lever depuis un long moment. Fin le sexe, on dit jamais non. Surtout toi. Pourquoi dire non aux plaisirs simples de la vie ? C'est vraiment mal. Toi tu sais pas dire non à un bon plat de lasagne. Oui en ce moment, tu compares le sexe à des lasagnes. C'est le Garfield en toi qui parle. Il parle un peu trop en ce moment. Faut que tu arranges ça. Ou pas. Ça te dérange pas plus que ça. Bon un jean à présent. C'est pas que l'idée d'y aller en boxer te déplaît, mais bon, tu risques pas de rentrée … D'abord en vie. Ensuite dans la boîte. T'es pas un craintif, mais bon tu connais les filles en chaleur. Suffit de voir Léo cette nuit ! Ça t'a suffit amplement. Puis là tu n'es pas actif. T'as bien trop donné, c'est que tu as tes limites. « Compris ! » Tu le regardes. On reste coucher pour cette nuit. C'est qu'on a assez donné. Du moins, pour le moment. Who, who on chasse cette idée tout de suite de la tête. Non, tu vas pas la rappeler demain. Plus de repos tu as, mieux tu seras ! Ainsi elle subira ! Oui bon on va vite se calmer, faut que tu laisses tes envies au placard. C'est une idée ça ! Le placard ! Tu lui suggéras pour la prochaine fois. Ouais bon pour l'heure : un tee-shirt. Tu renifles, il va être bon pour la soirée. Une chemise. Un coup dans les cheveux. La douche t'a un brin réveil et puis tu sens plus le sexe. C'est déjà un bon point. En route à présent !

Heureusement qu'ils te connaissent depuis longtemps. Ils savent que l'heure n'a jamais été ta ponctualité ! Mis dans l'ordre c'est mieux, certes, mais ça en revient au même. T'es pas ponctuel ! Pourtant c'est pas faute d'avoir essayé, on t'a offert des montres. Mis des réveils en avance, donner des fausses heures, mais rien à faire. Heureusement tu as un boulot ou les horaires sont peu fixes. Tu es ton seul patron, donc tu t'engueules toi même lorsque tu arrives en retard. Le retard que tu prends le matin, car oui tu n'es pas du matin. Encore moins du midi. Tu le rattrapes le soir. Parfois la nuit, t'aimes bien bosser la nuit. En fait, t'aimes bien être à l'opposé de la population. La nuit personne ne te dérange. Et ça te plaît bien. Sauf quand on vient sonner en plein milieu de ta douche pour des ébats tardifs ! Et voilà que tu repenses à son fessier ! Qu'est-ce qu'on va faire de toi ? C'est une très bonne question ! Rien. Tu es fichu ! Foutu, bon à jeter. Fin tu peux toujours servir comme jouet. Un bon sextoy. Ouais, bon c'était bien la peine de prendre une douche froide. Rien à faire. Rien ne sert. L'entrée du bar est là. Le videur te regarde de travers. Quoi ? T'as un truc entre les dents ? Pourtant t'as pas mangé ton ananas ? Tu l'as soigneusement laissé de côté. Ça lui apprendra à vouloir te faire des blagues. Pour la peine, t'iras lui rendre visite avec ! Elle rira moins. Repérons les gars à présent ? Là non c'est des nanas, alors à moins qu'ils aient changés de sexe et qu'ils t'ont pas prévenu. C'est pas eux. Tu repères une tête puis deux. T'as combien de retard ? A ce stade tu comptes plus. Une excuse ? Pas besoin. Un sourire et tout passe ! Ouais voilà ! Tu vas faire ça ! Tu te cales entre les deux, les encerclant. En gros, tu as garry à gauche et jackjack à droite. « AAAAAAAAH mes amours !!! » C'est mieux qu'un plan à trois ! Voilà comment tu fais ton entrée ! Tu finis par les laisser respirer ! « Bon alors elle est où ma pinte ? » Tu le regardes tour à tour ! « Bah alors on attend pas tomtom ? Vous en perdez avec l'âge ! » Tu lèves le doigt pour appeler le truc qui est derrière le bar. C'est qu'il est jeune. Petit signe qui indique que tu as soif et que tu désires la même chose ! « Bon alors les gonzettes vous racontez quoi ? » Un regard à gauche, puis à droite ! Qui va ouvrir la bouche en premier ? Tu hésites ! Pas toi en tout cas. T'as pas vraiment de nouvelles à annoncer !

code by PANICK!ATTACK

_________________
Deux petites souris tombent dans un seau de crème. La première souris abandonne très vite et se noie, la deuxième se débat tellement fort qu’elle change la crème en beurre. À partir de maintenant je suis cette deuxième souris.


Toutes les femmes de ma vie, en Jackjack réunit  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: ready to go ! (les trois mousquetaires)   

Revenir en haut Aller en bas
 

ready to go ! (les trois mousquetaires)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Recherche documents pour l'étude des Trois Mousquetaires
» [Lycée] Etudier les Trois Mousquetaires en OI ?
» Quelle édition pour "les Trois Mousquetaires"?
» Les trois mousquetaires : est-ce d'Artagnan ou Jussac qui est comparé à un serpent ?
» Les Misérables ou les Trois Mousquetaires

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tacostown :: Tacostown :: Boomerang Hill-