AccueilAccueil  RechercherRechercher  Tumblr  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Le yoga va me permettre d'atteindre la paix intérieure !! Ouais et mon cul c'est du poulet ? [Evy ♥]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Laura Spencer
Mum ✓ Forever young.

Messages : 320
Date d'inscription : 02/12/2015

MessageSujet: Le yoga va me permettre d'atteindre la paix intérieure !! Ouais et mon cul c'est du poulet ? [Evy ♥]   Lun 25 Jan - 19:30

Le yoga va me permettre d'atteindre la paix intérieure !! Ouais et mon cul c'est du poulet ?










Du repos, du repos et rien que du repos voilà tout ce que j'avais prévu pendant ma journée de congé et puis aussi m'occuper de ma mère aussi. Parce que bon elle était bien mignonne mais fallait la surveiller quand même et surtout ne pas regarder de séries trop chelou avec elle. Parce que bon le coup de Jon Snow c'était compliqué à gérer. Ceci dit aujourd'hui Phoebe était avec moi donc ça ne devrait pas trop poser de problème et puis au pire je pouvais toujours lui donner un somnifère pour être tranquille non ? Non oui ce n'était pas très correct et puis bon après on allait m'arrêter pour maltraitance sur personne âgée. Mais pour ça il faudrait qu'on me dénonce, mais si j'étais la seule au courant, je ne pouvais pas me dénoncer toute seule – à moins d'être complètement conne – mais non Laura ne pars pas dans cette direction c'est mal. Aujourd'hui j'allais m'occupais de ma mère comme une grande sans rien lui donner.
Ce matin elle avait pris son petit déjeuné sans trop faire d'histoire et en sachant que j'étais Laura sa fille, du coup j'avais profité de ce petit moment d'accalmie pour la mettre devant une série à la con pendant que je faisais le ménage. Mais évidemment c'était une très mauvaise idée parce que maintenant elle était persuadée que j'étais sa rivale amoureuse et que j'allais lui piquer son mari. J'avais beau lui expliquer que j'étais sa fille et que papa était mort rien n'y faisait et du coup telle une adolescente elle s'était enfermée dans sa chambre. Okay bah pas de soucis au moins je serais tranquille pour mon ménage et préparer à manger. Autant dire tout de suite que je n'étais pas la cuisinière pas excellence et que je n'aurai jamais d'étoile pour mon talent. Surtout heureusement que Phoebe était venu m'aider. A deux on avait réussi à faire quelque chose de tout à fait mangeable et voilà la vie était belle.

Maintenant j'avais tout l'après midi pour moi et ma détente et je comptait bien en profiter à fond. Et puis au final Evy m'avait téléphoné pour me dire qu'elle voulais m'emmener au yoga. Au début je l'avais aimablement envoyé chier en lui disant que non j'avais envie de ne rien faire, de rester dans le canapé de m'enrouler dans ma couette comme un burrito et puis après rouler par terre et ramper pour aller dans la cuisine et me nourrir. Sauf qu'Evy ne lâche pas facilement l'affaire et puis surtout elle avait trouvé des arguments qui avaient fait mouche. Apparemment dans ses cours il y avait des beaux gosses – ce que je demandais de voir – et puis aussi cela me permettrais de toute cette tension sexuelle que j'avais pour Garret et qui de toute façon ne semblait mener à rien. Elle avait aussi dit que cela allait me calmer et envisager une autre technique de drague avec lui. Peut être qu'elle n'avait pas tort. Parce que j'avais beau me montrer le moins subtile du monde avec Garret et il ne s'était toujours rien passé entre nous. Après peut être que je ne l'intéressé pas tout simplement, mais nooon j'avais pas envie d'abandonner. Il était juste trop trtfegtfgg. Voilà pourquoi Evy avait réussi à me convaincre et comment 20 minutes plus tard j'avais quitter ma couverture burrito pour enfiler une tenue adéquate au yoga et me retrouver dans une pièce pleine de gens habillé bizarrement. Sur la porte j'avais cru voir qu'il était écrit de ne pas parler, mais je n'avais pas vraiment fait attention alors bon quand enfin j'avais repéré Evy dans la salle, j'avais hurlé « Evy ma chérie !! Comment tu vas ? » J'étais pas venu ici de mon plein grée mais j'étais quand même heureuse de la vie, mais en voyant les regards noirs que me lançaient les gens je me sentais un peu indifférente à ce qu'il pensée. J'étais libre okay ? On était dans un pays libre et si j'avais envie de danser la salsa dans un cours de yoga et ben j'avais le droit d'abord. « Tu sais que je suis venue uniquement pour te faire plaisir ? J'ai la souplesse d'un cactus. Enfin ça dépends des situations évidemment » oui je faisais bien allusions à mes prouesses sexuelles d'antan. Mais ça faisait tellement longtemps que je n'avais eu aucun homme dans ma vie que ça me rendait un peu triste quand même. Peut être que j'avais perdu la même. OH MON DIEU J'ETAIS DEVENU UN MAUVAIS COUP !! Non hors de question, le yoga allait me sauver, tout allait bien se passer.




lumos maxima

_________________
hopeless
La plupart des gens disent qu’on a besoin d’amour pour vivre. En fait, on a surtout besoin d’oxygène. › ©️ alaska.  



Dernière édition par Laura Spencer le Mer 17 Fév - 11:31, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Evelyn Gardiner
Maniac ✓ Planning is fun.

Messages : 48
Date d'inscription : 10/01/2016

MessageSujet: Re: Le yoga va me permettre d'atteindre la paix intérieure !! Ouais et mon cul c'est du poulet ? [Evy ♥]   Lun 15 Fév - 17:55


Laura et Evelyn

Le yoga va me permettre d'atteindre la paix intérieure !! Ouais et mon cul c'est du poulet ?

Il y avait déjà plusieurs années qu’Evelyn s’était mise au yoga. Depuis qu’elle avait compris que son mariage avec Jack se dirigeait droit vers un précipice et qu’il n’y avait plus rien à faire pour sauver leur amour depuis longtemps disparu. Il y avait eu un peu d’espoir au bout du tunnel avec l’arrivée de leur petite dernière, mais au bout de deux ans, l’illusion s’était dissipée. Ils avaient pourtant tout essayé. Ils avaient fait une thérapie de couple avec un thérapeute, ils avaient fait une thérapie familiale, ils avaient tenté de se retrouver en allant passer des vacances en Europe ou en Amérique que tous les deux, ils s’étaient inscrits à des cours de salsa…mais rien n’y avait fait. C’était inutile d’essayer davantage, Jack et elle étaient trop différents. Ils ne se rejoignaient plus sur rien. D’un accord tacite et silencieux, ils avaient décidé de jouer la comédie du couple modèle pour le bien de leurs enfants.

Toute cette histoire mettait énormément de pression sur les frêles épaules de la jeune femme. Elle se mettait complètement en faute dans ce mariage raté. Certes, ils avaient tous les deux fait leurs erreurs, mais elle se disait que si elle ne s’était pas lancé corps et âme dans son boulot pour monter vite les échelons, ils n’en seraient pas là. Pour évacuer tout ce stress, elle avait décidé de se trouver une activité qui lui permettrait de se calmer, de méditer et de réfléchir à l’avenir. Le yoga était donc parfait. Tout en sculptant et tonifiant le corps, il libérait l’esprit.

Comme à tous les dimanches après-midi, Evelyn se préparait pour aller à son cours. Le matin, elle avait fait son ménage et sa lessive. Jack était parti au concessionnaire de voiture avec Tom pour aider ce dernier à choisir une nouvelle automobile, une autre! Il devait changer à toutes les années! Peu importait. Hope était partie faire un devoir chez une amie. Evy les avait à peine croisés et elle se sentait seule. À ce moment-là, l’idée d’aller à son cours de yoga, l’enchantait moins, mais il était hors de question qu’elle n’y aille pas. C’était trop important dans sa routine. Elle n’avait pas envie de se retrouver seule avec ses pensées, même si c’était l’un des buts de cette discipline. Elle verrait les membres de sa classe, mais ce n’était pas pareil. Elle ne les connaissait pas réellement même si elle les fréquentait trois par semaine depuis plusieurs années. Puis, elle pensa à inviter sa meilleure amie Laura. Puis, elle chassa ses idées d’un geste de la main. Evy avait invité la grande brune à plusieurs reprises et avait toujours essuyé un refus plus ou moins poli. Pourtant, Evelyn était convaincu que Laura avait besoin d’un peu de calme en ce moment avec tout le stress qui l’entourait. Son boulot, sa mère qui perdait de plus en plus la tête, sa plus vieille avec qui elle se disputait beaucoup et son attirance pour Garret qui la rendait folle. Oui, cette fois-ci, son amie allait devoir accepter pour qu’elle puisse se recentrer et penser un peu à elle. La blonde avait téléphone et appelé sa copine. Comme elle s’y attendait, Laura l’avait d’abord envoyé promener. Mais Evy avait pensé à des arguments de poids infaillibles! Les beaux mecs sveltes et musclés étaient toujours un bon argument. Bien qu’elle n’était pas certaine de l’orientation sexuelle de la plupart d’entre eux. À sa grande joie, Laura avait accepté!

Evy était arrivée à l’avance pour réserver leurs places. Elle avait aussi apporté une tapis, une serviette et une bouteille d’eau de plus, au cas où Laura n’y aurait pas pensé. Elle s’étirait doucement en ne quittant pas la porte de la salle et l’horloge accrochée au-dessus des yeux. Une petite partie d’elle se disait que sa copine ne viendrait finalement pas. "Oh salut Glenn! Tu vas bien?" Répondit-elle distraitement à l’homme qui venait de l’apostropher. Il lui répondit et parti sur un monologue sur la température qu’elle n’écouta pas acquiesçant machinalement ici et là. Par contre en voyant le rouquin pousser du pied le tapis vide et commencer à s’installer à ses côtés, elle sortit de sa torpeur, un peu trop vivement. "Non! Désolée! Je gardais cette place pour mon amie qui ne devrait pas tarder..." Elle lui offrit un large sourire et Glenn alla se trouver une autre place en grognant. Dans cinq minutes, le cours allait débuter et Laura n’était toujours pas là. Elle était mieux de ne pas lui faire faux-bond. Puis, une tête bienveillante et légèrement hésitante passa la porte et Evy sautilla sur place en faisant des grands signes de la main comme une gamine de douze ans. La jeune femme était réellement heureuse d’enfin partager cette activité avec son amie. "Je vais bien maintenant que tu es là! Je suis tellement heureuse que tu sois venue! Tu vas voir ça va te faire un bien fou fou! Je nous ai pris les meilleures places!"Elle entraina Laura vers leurs tapis et se félicita mentalement d’avoir tout apporté en double, même si elle ne pouvait pas en vouloir à Laura qui n’avait probablement aucune idée de ce qu’il fallait. "Et bien m’en voilà ravie! On va bien s’amuser, tu verras. Tu n’es pas la seule à avoir peu de souplesse! Ça viendra.  Ça va commencer!" Elle se pencha légèrement vers son oreille et lui chuchota :"Tu vas voir, l’entraineur est plutôt pas mal à regarder!" Elle lui sourit malicieusement, même si elle savait que Garret occupait toutes les pensées de sa copine. Le professeur les salua et fit son petit discours de départ puis le cours commença. Ils se mirent tous dans la même position assise à l’unisson. "Alors, tu as vu Gary dernièrement? Il est venu diner hier soir….et il a demandé comment tu allais…" Evy tourna légèrement la tête pour voir la réaction de Laura en ignorant les gros yeux des élèves autour d’elles.

Code by Fremione.


_________________

lost in paradise

Would I be searching for a savior? Burned and burning with regret. Only if one last desperate request

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Laura Spencer
Mum ✓ Forever young.

Messages : 320
Date d'inscription : 02/12/2015

MessageSujet: Re: Le yoga va me permettre d'atteindre la paix intérieure !! Ouais et mon cul c'est du poulet ? [Evy ♥]   Mer 17 Fév - 11:32

Le yoga va me permettre d'atteindre la paix intérieure !! Ouais et mon cul c'est du poulet ?











Quand votre meilleure apelle pour vous faire venir au yoga votre première réaction c'est de dire non n'est ce pas ? Voilà on était bien d'accord, c'était exactement ce que j'avais fait avec Evy, je l'avais gentiment envoyé bouler parce que de un, j'étais en repos et que dans ma tête aujourd'hui je ne faisais absolument rien de mon corps, sinon respirer pour ne pas mourir, de deux j'étais déjà dans ma couette et en sortir me semblait être une épreuve bien trop délicate et de trois même si Phoebe était là, il fallait que je m'occupe de ma mère. N'importe qui aurait lâché l'affaire en attendant toutes mes excuses – un peu bidon je dois l'avouer – et l'aurai proposé pour une prochaine fois. Mais croire ça, c'était mal connaître Evy. Dans ma naïveté absolue, je pensais qu'elle allait me dire de rester tranquille chez moi et de me reposer. Que nenni, elle m'avait culpabiliser,  enfin pas vraiment mais pour moi c'était le cas voilà. Evy m'avait assuré que dans son cours de yoga il n'y avait que des beaux gosses et que contrairement à ce qu'on pouvait voir dans les films ils n'étaient absolument pas gays. Déjà à cet argument je commençais un peu à flancher, parce que bon reluquer des gars dans des shorts moulants c'était toujours sympa. Evy avait senti que ma résolution commençait à baisser parce qu'après elle m'avait parlé de Garret. Elle m'avait assuré que faire la position du lotus et celle de la grenouille qui sort de l'averse après avoir traversé une route de campagne était le moyen idéal pour oublier un peu ma frustration à n'avoir pas encore réussi à le faire craquer. Ma meilleure amie était fourbe. Elle se servait de Garret pour m'affaiblir et puis oui j'étais frustré que rien ne se passe avec lui et c'était nul et voilà. Après ce deuxième argument, ma résistance ne tenait vraiment plus à grande chose et c'était ce moment précis qu'elle avait décidé d'abattre sa dernière carte en disant que ça faisait longtemps qu'on avait pas fait quelque chose juste toute les deux et qu'on allait bien s'amuser et tout ça. C'était exactement à cet instant que j'avais craqué et que j'avais dit oui pour sa séance de yoga. Soit j'étais très faible, soit Evy était très forte. Il devait y avoir un peu des deux. Même si je râlais en raccrochant en lui disant que je me dépêcher et tout ça,  je devais avouer qu'effectivement passer du temps avec Evy me faisait toujours plaisir et que oui même si on serait entouré de plein de gens transpirant, ça serait quand même un moment à deux.

En acceptant d'aller faire du yoga, j'avais juste oublié un petit détail. Déjà je n'en avais jamais fait de ma vie et surtout je ne savais pas si je devais venir dans une tenue particulière. Pour avoir vu Evy et les gens dans les films, je savais que je devais mettre une tenue tout en stretch et lycra qui n'était pas forcément pour me mettre à mon avantage, mais c'était pas grave, j'assumais. Je devais ne ressemblait à rien comme ça, même si Phoebe m'assurait du contraire. Sa technique je la connaissais, elle voulait juste des tonnes de câlins avant que je parte et ça fonctionnait très bien. Elle était mon bébé koala. Par contre je n'avais pas de tapis. Prendre une couverture me semblait un peu chelou quant même, alors je comptais sur l'organisation d'Evy pour penser à en avoir un deuxième. En fait en partant j'y allais tout simplement les mains dans les poches. Okay j'avais mon sac – j'imagine que je devrais payer mon cours – mais c'était tout, le reste j'étais vraiment en mode yolo de la vie. Tellement yolo que j'étais presque en retard, j'arrivais juste quelques minutes avant que le cours ne commence et repérer rapidement Evy qui comme je l'avais prévu était tellement merveilleuse qu'un tapis vide l'attendais à ses côtés. Elle était tout simplement parfaite et je me précipitais vers elle pour pas qu'un espèce de vautour n'essaye de me piquer ma place. « Tu avais tellement d'arguments que je pouvais pas dire non en fait » je suis sûre qu'elle aurait été capable de me dire d'emmener ma mère. Ce qui d'ailleurs aurait pu être très cocasse puis si en plus on avait les meilleures places c'était que du bonheur.

A partir d'un moment Evy c'était mise à chuchoter et je pense que j'aurai du faire la même chose, seulement je n'étais pas une habitué et surtout pas la plus discrète du monde « et donc le prof va remarque mon manque de souplesse et il va venir m'aider à faire les positions et puis on va se regarder et ça va être le coup de foudre comme dans les films ? » je n'y croyais absolument pas, mais je devais avouer qu'elle avait raison et qu'il était plutôt pas mal monsieur yoga. Et encore plus quand il souriait parce qu'il m'avait entendu. Il devait avoir l'habitude parce qu'il venait tout simplement de me montrer son alliance. Okay très bien, j'étais ravie pour lui qu'il soit marié, de toute façon je ne comptais pas tomber amoureuse de lui. En vrai la seule chose qui m'embêtait un pu c'était que tout le monde nous regardait comme si on venait de déclencher la fin du monde ou je sais pas et du coup je m'adressai à la femme à côté de moi « j'ai quelque chose de coincé entre les deux pour qu'on me regarde comme ça ? » sa réaction me laissant pantoise. J'avais l'impression de lui avoir donné une gifle tellement elle semblait choqué, puis d'être les coudes par terre avec une jambe en l'air n'arrangeait pas les choses. J'essayais de hausser les épaules – ce qui n'était pas facile dans cette position – et reconcentrer toute mon attention sur Evy, surtout qu'elle venait de parler de Garret. « Non pas depuis un moment » et même que ça me rendait triste mais j'avais décidé de faire la femme détaché de tout cela même si je sentais que je n'étais absolument pas crédible aux yeux d'Evy « Oh c'est gentil de sa part, tu pourras lui dire que je vais bien et que je travaille ma souplesse » ouais on pas en fait, ça pourrait faire vraiment désespérée de dire ça, mais en vrai ça me faisait plaisir qu'il prenne de mes nouvelles et ouais okay je pouvais pas m'empêcher de sourire. Mon corps me trahissait, il était fourbe « Lui aussi va bien ? Il a trouvé quelqu'un et vit le bonheur parfait ? » si Evy me disait qu'il avait trouvait quelqu'un et qu'il n'était plus célibataire je me suicidait avec la position suivante. Ou peut être que j'en aurai pas l'occasion parce que si les gens n'arrêtaient pas de me chuter j'allais les suicider avant. « Dit Evy, le yoga ça doit faire du bien et être en paix avec son soi intérieur alors pourquoi les gens ont l'air aussi coincé» okay peut être que je n'aurai pas du dire ça, parce que je m'attirais à nouveau tout les regards et même que le prof avait cogné sur son espèce de gong chinois en mettant un doigt sur sa bouche pour me dire de me taire. Non mais si en plus lui aussi se mettait à me chuter ça n'allait plus du tout.




lumos maxima

_________________
hopeless
La plupart des gens disent qu’on a besoin d’amour pour vivre. En fait, on a surtout besoin d’oxygène. › ©️ alaska.  



Dernière édition par Laura Spencer le Mer 2 Mar - 11:45, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Evelyn Gardiner
Maniac ✓ Planning is fun.

Messages : 48
Date d'inscription : 10/01/2016

MessageSujet: Re: Le yoga va me permettre d'atteindre la paix intérieure !! Ouais et mon cul c'est du poulet ? [Evy ♥]   Dim 28 Fév - 4:31


Laura et Evelyn

Le yoga va me permettre d'atteindre la paix intérieure !! Ouais et mon cul c'est du poulet ?

El velyn était réellement heureuse que son amie soit venue à sa classe de yoga. Il était évident que ce n’était pas l’activité de prédilection de Laura. Cette dernière devait toujours être en mouvement, elle était énergique et bavarde, maladroite et oui, elle manquait un peu de souplesse. Elle n’aimait pas quand c’était trop calme et elle détestait faire comme tout le monde. Chaque fois que la blonde lui en parlait, Laura semblait ennuyée. Elle aurait très bien pu continuer d’envoyer balader Evelyn, mais pourtant elle était là, dégourdie et prête à tenter un nouveau truc, comme toujours. Laura avait peut-être sentie qu’Evy avait bien besoin de passer du temps avec sa meilleure amie puisqu’il était rare qu’elle insistait autant. Heureusement qu’Evy avait aussi des arguments infaillibles. Alors que Jack avait réussi à garder le contact avec ses deux meilleurs potes du lycée, Evelyn n’avait plus aucun contact avec les siennes depuis qu’elle avait accouché des jumeaux à dix-sept ans. Qui voulait d’une amie grosse comme une baleine ou qui devait rester à la maison s’occuper de ses gamins lorsqu’on était tout juste majeur et qu’on pensait seulement à boire, sortir dans les clubs et flirter avec des mecs? La blonde ne leur en avait pas voulu, même si elle avait réalisé qu’elle ne possédait aucune « vraie » amie et que de toute évidence, elle les aurait perdues de vue une fois à l’université. Même chose rendue à la fac, elle ne s’était pas fait des connaissances dignes de mention puisqu’elle refusait systématiquement toutes les invitations.  Son mari était chanceux d’avoir toujours pu compter sur Garret et Tom. Peu importe ce qui arrivait, ils étaient là. Leur amitié était du solide. Puisqu’ils étaient toujours fourrés tous les trois ensembles, Evy s’était doucement greffée à eux et cela lui avait toujours convenue, leur laissant tout de même des soirées que tous les trois pour ne pas être envahissante. Puis, Fiona était arrivée et toutes les deux avaient rapidement sympathisées ayant des personnalités similaires. Quelques années plus tard, Laura, l’une des bonnes amies de la sœur ainée d’Evelyn, était revenue dans sa ville natale et les deux femmes avaient rapidement refait connaissance et avaient passé énormément de temps ensembles avec leurs enfants. Bien que différentes, une amitié forte s’était développée. Evy avait trouvé sa Garretom.  Elle savait qu’elle pourrait toujours compter sur elle. La blonde en avait la preuve.

"Oui exactement! Il aime bien la chair fraiche et qu’on fasse bien les positions. Je ne peux pas te garantir le coup de foudre par contre." Dit-elle en ricanant doucement et en jetant un regard vers le professeur qui avait très certainement entendu, vu le ton normal et fort de Laura. Il montra son alliance, amusé même s’il était le premier à flirter avec ses jolies élèves. Evy pouffa. Elle n’allait pas rabrouer son amie parce que de un, Laura faisait tout le contraire de ce qu’on lui disait et de deux, la blonde s’en fichait. Quand elle était seule avec Laura, elle redevenait une adolescente. Son amie faisait ressortir son côté dégourdi et elle n’avait rien à faire que les autres pensent qu’elles étaient trop bruyantes. Avec Laura, elle s’amusait et c’était tout ce qui comptait. Elle tentait tout de même de rester concentrée et de faire les positions de la routine. Positions qu’elle faisait depuis plusieurs années et qui n’avaient plus aucun secret pour elle. Ce qui n’était pas le cas de Laura qui semblait avoir bien du mal. La blonde ne pouvait réprimer son sourire. Elle était fière que la brune essaie et qu’elle ne lâche pas par découragement ou par honte. Evy lança un regard furieux à Donna la bien portante qui leur faisait des gros yeux. Avait-elle besoin de lui rappeler que la semaine dernière son portable avait sonné à trois reprises alors qu’il était interdit de l’apporter dans la salle? Franchement, elles ne faisaient pas tant de bruit que cela…et puis si c’était discuter avec sa meilleure amie qui faisait du bien à Evelyn? Ils n’avaient absolument rien à dire! Elle avait payé son cours comme tout le monde et à chaque inscription, ils avaient droit à un passe invité alors leurs gros yeux, ils pouvaient les garder pour eux!  "Roh mais arrête avec tes sarcasmes! Je suis certaine qu’il est intéressé…il  ne sait pas comment s’y prendre! Tu sais depuis Fiona…" Elle changea de position. Les pieds et les mains sur sol et les fesses vers le plafond. Des « shhhhhhh » pas très subtils se faisaient entendre et Evy les ignora. "Depuis Fiona, il n’a rien eu de sérieux. Gary c’est un bon gars qui doit réfléchir à tout avant de poser une action. Si tu ne lui plaisais pas, il ne m’aurait pas demandé  tu allais et ce qui se passait avec toi! " Le professeur leur fit signe de se taire de façon polie. Elles n’avaient pas l’air de le déranger, mais il devait aller avec le reste du groupe. Evy éclata d’un rire franc et posa sa main sur sa bouche.  Décidément, Laura n’était pas venue ici pour se faire des amis. "Moi je suis très en paix avec mon moi intérieur pourtant. Ils devraient tenter d’amener leur meilleur ami eux aussi." Elle sourit à Laura et haussa les épaules en entendant le soupir super exagéré de Glenn. "Je crois sincèrement que tu devrais l’inviter à faire un truc que toi et lui. Peut-être que ça le gênerait moins?" À présent, le professeur semblait lui aussi fatigué de les entendre placoter et cogna sur son gong. Evy serra ses lèvres de toutes ses forces pour ne pas rire. Oh, on a eu droit au gong! Au deuxième coup, on est viré de la session. Jamais, elle n’aurait cru que ce règlement s’appliquerait un jour à elle et pourtant, cela l’amusait.


Code by Fremione.


_________________

lost in paradise

Would I be searching for a savior? Burned and burning with regret. Only if one last desperate request

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Laura Spencer
Mum ✓ Forever young.

Messages : 320
Date d'inscription : 02/12/2015

MessageSujet: Re: Le yoga va me permettre d'atteindre la paix intérieure !! Ouais et mon cul c'est du poulet ? [Evy ♥]   Mer 2 Mar - 12:03

Le yoga va me permettre d'atteindre la paix intérieure !! Ouais et mon cul c'est du poulet ?











Vraiment le yoga ce n'était pas du tout ma tasse de thé, je n'avais même jamais essayé et je ne pensais pas essayer un jour, mais Evy avait su trouver les mots justes pour me convaincre et puis essayer de travailler ma souplesse ne pouvait pas me faire de mal. En arrivant à la salle je n'était pas très à l'avance, mais je n'étais pas en retard non plus. Je m'installai tranquillement et forcément avec Evy on commençait à papoter. Je me doutais qu'à un moment donné on devrait s'arrêter de parler mais pour l'instant je ne m'en souciais pas vraiment.En vérité je voulais juste profiter d'Evy voilà. Elle m'avait assuré que le prof était canon. Si ça se passait comme dans les films peut être qu'on allait avoir un coup de foudre, mais il était marié alors on pouvait dire au revoir a ce fol espoir et puis en vrai il ne m'intéressait pas. J'avais un autre homme en tête et ça Evy le savait très bien parce que justement elle me parlait de Garret et elle m'accusait de faire dans le sarcasme. Okay je plaidais coupable, mais uniquement parce que je ne savais plus quoi faire pour le faire craquer. « Je sais pas Evy, je lui fais les avances les moins subtiles du monde et il réagit pas. » Je faisais vraiment beaucoup de rentre dedans à Garret, beaucoup, beaucoup et pourtant il ne réagissait pas. Enfin si des fois il me répondait en rigolant et il entrait quelque fois dans mon jeu, mais la plupart du temps il semblait complètement gêné alors je savais pas.. Je me sentais complètement perturbé et désemparé par cet homme. « Peut être que je l'intéresse pas et qu'il demande des mes nouvelles juste parce qu'il est poli » Je regardais Evy faire les positions, pour ma part j'avais quelque peu abandonné et je restais assise parce que la conversation sur Garret m'empêcher de faire autre chose en même temps. Evy n'arrêtait pas de me dire qu'il s'intéressait beaucoup à moi, et moi de mon côté je ne pouvais m'empêcher de douter.

Notre conversation semblait embêter tout le monde et je ne comprenais pas pourquoi, pour ma part je trouvais ça super intéressant, mais au vu des regards qu'on nous lançait les gens n'étaient pas du même avis. Pourtant je faisais de mon mieux pour essayer de suivre, j'étais même en train d'essayer la nouvelle position, mais je ne pouvais m'empêcher de lui demander pourquoi les gens avaient l'air si coincé. Même le prof si mettait en nous faisant signe de nous taire. He Oh molo l'asticot, on était dans un pays libre, si j'avais envie de me lever et de danser la macarena en chantant la cucaracha je le faisais okay ? « Figure toi que quand je suis avec toi, je suis aussi très en paix avec moi même !! Tu es le point d'équilibre de ma vie » Et je ne disais pas ça juste pour lui faire plaisir, c'était la stricte vérité. Evy était plus qu'une meilleure amie. Une vie sans Evy ce n'était tout simplement pas envisageable voilà. « Ouais peut être, je vais y réfléchir. Mais et si je me prends un vent dans la figure, je viendrais manger tout les pots de glaces de ton congélateur » Parce que oui, me prendre un non par Garret je pense que je le vivrais très mal, parce que pour moi il était un peu beaucoup l'homme parfait. En comparaison mon ex-mari c'était du pipi de chat. Et encore non la comparaison n'était même pas possible. « Oh mince, je pensais que justement le but du jeu c'était d'avoir le gong » Je trouverai ça plus drôle que le contraire pourtant. Mais bon ce n'était pas moi qui avait fixé les règles du jeu. En tout cas cela signifiait que tout le monde commençait vraiment à en avoir marre de nous. Ceci dit ce n'était pas pour autant que j'allais m'arrêter de parler. Arrêter de me torturer le corps avec les positions chelou ça par contre oui. « Puis moi non plus j'ai rien eu de sérieux depuis Iain. » A ce moment là un énorme gong avait retenti dans la salle. Pendant un moment je pensais que c'était la sonnerie qui nous indiqué que le cours était fini et en fait non. C'était un rappel à l'ordre. Genre ils étaient sérieux à ce point les gens ? Ils ne comprenaient pas que les potins étaient aussi important que le yoga pour le bien être d'une femme ? Tssss une honte « Avoue que tu n'as jamais eu le gong avant » Si c'était le cas, je me sentirais trop fière d'avoir été là pour son dépucelage du gong en cours de yoga. Puis peut être que pour nous concentrer on avait besoin de parler. Les gens ils savaient pas ça, tout le monde n'avait pas besoin de calme et de silence. « Pour alors et toi, tout va bien ? » Parce que bon c'était bien gentil de parler de moi et tout ça, mais ce qu'il se passait dans la vie de ma tendre Evy m'intéressait beaucoup aussi.
La seule chose que je n'avais pas prévu ici c'était que ma voisine viendrait s'en mêler « On est pas dans un poulailler ici, soit vous la fermez, soit vous vous parez pour qu'enfin on puisse travailler en silence » euh pardon mais elle se prenait pour qui celle là, je me relevais pour me planter juste en face d'elle avec dans ma main la bouteille d'eau qu'Evy avait apporté pour moi et là je sais pas, c'était plus fort que moi je lui balançais l'eau à la figure « Non mais tu te prends pour qui la gueuse » La gueuse en question n'avait pas eu le temps de répondre, que le prof de yoga – qui pour le coup me semblait beaucoup moins sexy – m'avait attrapé par le bras pour me faire sortir. Alors ça c'était vraiment pas sympa et okay pour moi je m'en foutais, mais du coup je me sentais terriblement gênée pour Evy qui avait l'habitude de venir ici et pour une fois qu'elle me demandait de venir je foutais tout en l'air. Elle avait récupéré les tapis et était sortie avec moi « Evy je suis vraiment désolé, j'irai m'excuser auprès de ton prof après si tu veux » honnêtement je n'aimais pas faire des excuses mais pour Evy j'étais prête à le faire « Je voulais pas gâcher ce moment, mais on peut aller boire un verre à la place, ils ont bien une cafét ici non ? » non vraiment pour une fois j'avais voulu faire les choses bien, mais j'avais lamentablement échoué et c'était trop nul quoi. Comme amie vraiment j'étais une grosse quiche.




lumos maxima

_________________
hopeless
La plupart des gens disent qu’on a besoin d’amour pour vivre. En fait, on a surtout besoin d’oxygène. › ©️ alaska.  

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Le yoga va me permettre d'atteindre la paix intérieure !! Ouais et mon cul c'est du poulet ? [Evy ♥]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Le yoga va me permettre d'atteindre la paix intérieure !! Ouais et mon cul c'est du poulet ? [Evy ♥]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Ho’oponopono : atteindre la paix intérieure
» le yoga
» Les différents moyens, pour atteindre l'éveille...
» Les postures de base du Yoga
» "Baby yoga"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tacostown :: Tacostown :: Boomerang Hill-