AccueilAccueil  RechercherRechercher  Tumblr  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Well... I wasn't expecting this ! ✖ La famiiiille

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Chloe Phillips
Panda ✓ Wet tee-shirt contest - challenger #1.

Messages : 314
Date d'inscription : 09/01/2016

MessageSujet: Well... I wasn't expecting this ! ✖ La famiiiille   Sam 23 Jan - 15:14



La tête appuyée contre la vitre, les yeux de Chloe sont perdus dans le vague. Occupée à fixer le paysage qui défile à toute vitesse à l’extérieur, son cerveau est… Vide. Pour la première fois depuis… Quinze jours, elle ne pense à rien. Pas à ses cours, pas à sa famille ou à… La brune secoue vivement sa tête de droite à gauche, la voilà qui y repense. Encore. Elle se redresse dans son siège, passe une main dans ses cheveux avec un long soupir. Peut-être aurait-elle préféré encore un peu à Brisbane. Juste le temps de savoir quoi faire. Devrait-elle trouver un stage ailleurs ? Il y a bien une petite clinique vétérinaire dans la ville voisine de Tacostown… Mais ce n’est clairement pas ce dont Chloe a envie, les chiens, les chats, elle aime bien mais préfère tout de même les pandas roux ou les pingouins.

« Prochain arrêt, Tacostown. » Annonce la voix grésillante dans les hauts-parleur du wagon.

Le paysage est familier, le train vient de ralentir afin d’entrer dans la charmante petite ville australienne. La jeune Phillips se lève de sa place pour pouvoir attraper sa valise dans le porte-bagages, au-dessus de sa tête hélas, n’étant pas assez grande, la voilà qui sautille sur place afin de la récupérer. Comment a-t-elle fait pour la déposer à l’aller ? Oh le contrôleur l’a prise en pitié et a lui-même rangé la valise. Gentil, n’est-ce pas ? Sauf qu’il n’est pas là pour l’aider à la redescendre.  A la place, c’est un très charmant jeune homme, un sourire jusqu’aux lèvres, qui lui offre son aide.

« Tacostown. »

Il lui sourit un peu trop. Chloe récupère sa valise en bredouillant un « merci » avant de se dépêcher de sortir du wagon. Le quai est assez bondé, elle n’est pas la seule étudiante à rentrer retrouver sa famille pour le weekend. Elle n’attend pas, ne cherche pas. Sa mère travaille et ne viendra donc pas la récupérer à la gare. Phoebe est en cours puis de toute façon, n’a pas de permis. Elijah lui a proposé de la conduire chez elle mais elle a refusé, prétextant que sa mère pourrait être là et qu’elle arriverait tard, de toute façon. Oh quelle vilaine menteuse. Dit plutôt, Chloe Phillips, que c’est pour t’éviter de croiser le regard de ton si adorable petit-ami. Tu sais, celui pour lequel tu n’as pas de sentiments à part de l’amitié mêlé à un peu d’affection, mais rien de plus. Portant sa valise dont les roulettes sont explosées depuis quelques années, la brunette sort de la gare, cherche du regard son vélo que sa mère lui a promis de déposer en partant bosser le matin. Balayant le parking du regard, Chloe finit par voir son vieux vélo au loin. Comment le louper ? Autrefois sûrement d’un rose éclatant, sa peinture est aujourd’hui émaillé et ne ressemble plus vraiment à grand-chose. La brune retire l’antivol -même si elle doute que quelqu’un un tant soit peu sensé puisse voler une telle antiquité- puis déposer sa valise sur le porte-bagage, l’attache comme il faut puis quitte la gare.
Tandis qu’elle pédale, elle espère ne croiser personne qu’elle connait. La jeune femme n’a pas envie de discuter, elle veut juste rentrer chez elle le plus vite possible, s’enfermer dans la chambre qu’elle partage avec Phoebe et ne pas sortir de son lit jusqu’au retour de sa mère. Ou peut-être n’est-ce pas une bonne idée, maintenant qu’elle y réfléchit. La dernière fois que Jack Gardiner était à la maison… Dans sa chambre… De violents frissons parcourent tout le corps de Chloe qui en a oublié qu’elle est sur son vélo et en perd le contrôle quelques instants. Elle manque de partir dans le faussé à côté, sa valise l’entraînant vers le sol. Heureusement, elle se reprend vivement et le reste du trajet se passe sans encombres.

La voiture de sa mère n’est pas là, Chloe pédale jusqu’au garage grand-ouvert pour pouvoir y laisser son vélo. Tenant sa valise d’une main, elle ouvre la porte de la cuisine, celle qui donne sur le garage et rentre.

« Phoebe ? Grand-mère ? » Appelle-t-elle tout en regardant le courrier déposé sur la table.

Pas de réponses. Peut-être regardent-elles la télé. Chloe quitte la cuisine et… Tombe sur quelqu’un de complètement inattendu.

« Zoe ? »

Les traits de la brune expriment la surprise et sa perplexité devant la vison de sa soeur aînée. Voilà une chose à laquelle elle ne s’attendait pas. Elle pensait clairement ne la revoir que le jour de l’enterrement de leur grand-mère vu que madame n’est pas famille. Du bruit dans les escaliers, voilà la plus jeune des Phillips qui fait son apparition et son visage s’illumine en voyant Chloe.

« Tu seras ravie d’apprendre que nous avons une squatteuse. » Sort-elle en désignant Zoe de la tête.

Chloe fronce les sourcils, Phoebe hausse des épaules avant de filer dans le salon. Les deux soeurs sont toujours face-à-face, Chloe ignore quoi dire.

« Qu’est-ce que tu fais là, au juste ? C’est rare que tu nous gratifies de ta présence. »

Code by Silver Lungs

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Zoe Phillips
Lady Zoe ✓ Haters gonna hate.

Messages : 33
Date d'inscription : 19/01/2016

MessageSujet: Re: Well... I wasn't expecting this ! ✖ La famiiiille   Dim 24 Jan - 23:20

Bon. Spaghettis bolognaise, étape un. Verser de l’eau dans une casserole, mettre une poignée de gros sel et la faire porter à ébullition. Étape deux. Une fois que de grosses bulles viennent crever la surface, prendre une poignée de spaghettis – pas trop – et les mettre à cuire. Dans une autre casserole, verser la sauce tomate, quelques herbes, faire chauffer à feu doux et…
J’ai faim. Il n’est absolument pas l’heure de manger mais mon estomac réclame mon attention depuis un moment déjà. Comme je n’ai rien de mieux à faire, je me suis décidée à descendre à la cuisine et à me préparer des pâtes, mon péché mignon. Heureusement, il y a de quoi dans les placards. Après une rapide inspection de leur contenu, je dénote l’absence totale de parmesan – regrettable. Je vais devoir m’en passer. L’œil rivé à ma montre, je regarde les secondes s’écouler en attendant la fin de la cuisson des spaghettis. Peu de gens s’en rendent compte, mais bien cuire ses pâtes est un véritable art dans lequel, je crois, je ne me débrouille pas trop mal. Du moins, ma colocataire à Sydney était de cet avis.
Sydney… je ne l’ai pas quitté depuis vingt-quatre heures qu’elle me manque déjà. Il faut vraiment jouir de malchance pour que le seul endroit où je puisse espérer trouver du boulot rapidement soit, justement, le dernier où j’ai envie d’être. Ah, s’il n’y avait pas eu cet accident…. Les derniers mois ont été un véritable duel avec ma conscience, mais je savais ce à quoi je m’exposais en donnant ma démission. Comme il faut bien vivre, je suis bien obligée de me faire engager ailleurs, c’est-à-dire, de revenir au bercail… Je n’ai pas expliqué à Maman la raison exacte de mon retour. Je lui ai juste dit que je revenais. Ce qui veut dire, bien sûr, que je vais devoir vivre un moment à la ferme avec elle, Mamie, Chloe et Phoebe. On ne peut pas dire que ça m’enchante. Je suppose que ça ne plaira pas non plus à mes sœurs de devoir partager leur chambre avec moi comme avant mon départ.
Les pâtes sont cuites. Je les égoutte, renverse au passage une boîte de céréales dont les petits flocons collants vont se répandre sur le sol de la cuisine. Merde. Je me demande qui peut bien manger ces horreurs. Phoebe sans doute. Bah, ça lui fera du sucre en moins. Je ramasse ce qui peut l’être, remets la boîte à sa place en mode ni vu ni connu et balaie le reste – avec tout ça mon plat va être froid. Je le mange debout, faisant de petits pas dans la cuisine, en fredonnant pour me distraire. Même la chambre d’hôtel que j’occupe une nuit le temps d’une escale me paraît être plus familière que cette maison.
Je dépose couverts, assiette et casseroles dans l’évier, avec l’idée de m’en occuper plus tard parce que pour l’instant, je vais plutôt aller relever mes mails, si j’arrive à connecter mon ordinateur au réseau. Je sors donc dans le couloir d’un pas décidé, un main ébouriffant négligemment mes cheveux, lorsque j’entends une porte s’ouvrir. Le bruit vient de la cuisine, c’est peut-être Maman qui rentre. J’ai oublié à quelle heure elle finit son travail à l’hôpital.
Ce n’est pas Maman. En me retournant, je me retrouve face à une silhouette brune auquelle, je le savais bien, je devais forcément me retrouver confrontée tôt ou tard. Ma petite sœur Chloe.

« Zoe ? »

Elle est perplexe, bien sûr. Je ne sais pas trop quoi lui répondre et je n’ai pas à le faire. Phoebe, sans doute venue comme moi voir de qui il s’agissait, s’en mêle, me traitant de squatteuse au passage. Elle a raison. C’est exactement ça. De sa part, c’est plutôt gentil, je m’attendais à pire. Elle déguerpit, nous laissant seules Chloe et moi, face à face.

« Qu’est-ce que tu fais là, au juste ? C’est rare que tu nous gratifies de ta présence. »

Oui, c'est rare. Et ça nous arrange l'une comme l'autre d'ailleurs.

« Contente de voir que je ne t’ai pas trop manqué. Si tu veux savoir, je viens vivre avec vous un moment. »

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Chloe Phillips
Panda ✓ Wet tee-shirt contest - challenger #1.

Messages : 314
Date d'inscription : 09/01/2016

MessageSujet: Re: Well... I wasn't expecting this ! ✖ La famiiiille   Lun 25 Jan - 1:34



Chloe l’observe, l’aînée des enfants Phillips, avec des yeux curieux et perplexes. Il est si rare, que cette dernière vienne leur rendre visite… Chloe se demande d’ailleurs quand c’était, la dernière fois. Oh elle qui a une vie si trépidante à Sydney, un job parfait qui lui permet de faire le tour du monde, une vie parfaite. Ou presque. L’apparition éclair de la jeune Phoebe apporte quelques informations nouvelles à Chloe mais sans plus. D’accord, elle va rester un peu à la maison car c’est bien ce que sous-entend le terme « squatteuse », n’est-ce pas ?

« Qu’est-ce que tu fais là, au juste ? C’est rare que tu nous gratifies de ta présence.
-Contente de voir que je ne t’ai pas trop manqué. Si tu veux savoir, je viens vivre avec vous un moment. »

La jolie brune hausse des épaules.

« Ne me fais pas croire que l’inverse est vrai. Enfin, au moins maman doit être contente d’avoir toutes ses filles sous le même toit. Elle est au courant, au moins, j’espère ? » Demande Chloe tout en retirant sa paire de converses usées jusqu’à l’os.

A ses pieds, elle a encore les bandages protégeants la plante de ses pieds, blessées par une maladresse, quelques jours auparavant. Tous les soirs et matins, la jeune femme prend soin de les changer ou alors c’est sa mère qui s’en occupe. Ce qu’elle a pu rire, Laura, lorsqu’elle a appris la maladresse de sa cadette. Ou plutôt la méprise. Cette dernière a assommé leur ami Jack avec un vase en verre et a ensuite, par mégarde, marché dessus. Oui, Chloe est une vraie tête en l’air, c’est que tout le monde pourra affirmer, toujours dans les nuages, à rêvasser. La deuxième des Phillips range ses chaussures dans la commode puis dépose sa valise en bas des escaliers, retourne en trottinant dans la cuisine pour se servir un verre de jus de fruits.

« Comment ça se fait ? Que tu sois de retour, j’entends.
-Elle est au chômaaaaaage ! Braille Phoebe depuis le salon.
-Fromage ? Où ça ? surenchérit Rose Spencer.
-Oh. Je suis navrée de l’apprendre. » Termine Chloe.

Elle l’est, non, vraiment. Ce n’est jamais amusant, de se retrouver sans un emploi. Chloe ne connait pas ça, pas encore tout du moins. Elle a encore tellement d’années d’études devant elle avant de devenir vétérinaire. Puis elle se dit, avec un peu de chance, vu qu’elle fait ses stages dans le zoo de la ville, elle trouvera un poste dans ce dernier. La brune croise les doigts, en tout cas ! Chloe finit son verre de jus d’orange puis en voulant le déposer dans l’évier, remarque que ce dernier est… Plein ! Ugh.

« Phoebe Phillips ! Est-ce toi qui ne lave pas ta vaisselle ??
-Trop paaaaaaaaaas. Fait cette dernière en faisant une nouvelle apparition auprès des deux soeurs. C’est Zoe. Oh et tu vas adorer quand tu vas découvrir le matelas au milieu de notre chambre, Cloclo chérie. »

Fourbe qu’elle est, Phoebe empoigne son paquet de céréales préférées, adresse un sourire radieux à Chloe et un regard tueur à Zoe avant de s’en retourner se vautrer sur le canapé : c’est l’heure de sa série préférée.

« Bien… Au moins ça nous rappellera de bons souvenirs, pas vrai ? Essaie de plaisanter Chloe qui a attrapé l’éponge pour laver la vaisselle. J’ai entendu dire qu’ils embauchaient à la mairie. Enfin, je sais pas ce que tu cherches. Bref. »

Awkward situation. Elles sont pourtant de la même famille mais n’ont pas grand-chose en commun. C’est triste, dans le fond.

« Tiens, j’ai eu papa au téléphone, en début de semaine. Il a demandé de tes nouvelles. C’est quand la dernière fois que tu l’as appelé ? Il serait content. »

Corde sensible ? Probablement. Chloe s’est toujours très bien entendue avec Iain, leur père et ce, même après le divorce. Elle ne manque jamais une occasion de lui téléphoner, de skyper ou encore lui rendre visite pendant un mois en Angleterre. Ce qui n’est pas vraiment le cas de Phoebe ou de Zoe. Olalala, vivement que maman rentre, pense Chloe tout en frottant la vaisselle.


Code by Silver Lungs

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Laura Spencer
Mum ✓ Forever young.

Messages : 320
Date d'inscription : 02/12/2015

MessageSujet: Re: Well... I wasn't expecting this ! ✖ La famiiiille   Lun 25 Jan - 19:12

Well....I wasn't expecting this









Enfin j'ai terminé ma journée et genre j'en ai tellement marre que je pourrais rentrer chez moi en roulant ou en rampant, mais parce que c'est plus rapide je préfère prendre la voiture. Sans passer par chez mes patients je dis rapidement au revoir au collègue et ciao le monde, je me casse et je ne reviens plus jamais mouhahahahah !! D'accord je peux pas le faire, pourtant ce n'est pas l'envie qui me manque.
C'était concrètement dans ce genre de moment que je regrettais le plus mon boulot en Angleterre. A cet époque j'étais infirmière libérale et donc je pouvais faire un peu les horaires de mon choix et surtout j'avais beaucoup plus de temps libre pour les filles. Alors qu'aujourd'hui à l'hôpital bah je me devais de faire les gardes comme tout le monde et puis si il y avait des urgences au moment de partir bah on ne partait pas tout simplement. J'aimerais pouvoir ouvrir mon propre cabinet mais pour ça il faudrait avoir de l'argent et je n'en avais pas spécialement ou alors il faudrait faire un prêt, mais est ce que les banques accepteraient ? Je n'en étais pas vraiment sûre. Du coup voilà je gardais mon boulot, je faisais des heures pas possible avec l'envie de rentrer chez moi à quatre pattes. Mais à part ça, la vie était belle. A part ma mère qui était chiante, tout allait parfaitement bien. Puis pour couronner le tout, dans la semaine Zoe m'avait téléphoné pour me dire qu'elle revenait quelques temps à la maison. Est ce que j'étais heureuse ? Évidemment que oui. Même si les rapports avec mon aînée étaient quelques peu tendu, c'était ma fille et je l'aimais, il n'y avait pas à chercher plus loin. Par contre je ne savais pas exactement quand elle devrait arriver.

En arrivant sur l'allée cahoteuse de la ferme je me disais que la refaire ne serait pas vraiment une mauvaise chose, mais encore une fois l'argent ne poussait pas sur les arbres et ne tombait pas du ciel. C'était un peu dommage quand même. J'avais bien essayé de trouver le chaudron d'or des farfadets de l'arc-en-ciel mais là encore ça avait été un échec cuisant. En entrant dans la maison, je n'avais qu'une envie c'était de me jeter comme une baleine dans le canapé. Passant une tête par la cuisine je remarquais que les filles étaient là. Parfait, parfait. « Salut les filles !! Vous allez bien ? » j'étais tellement fatiguée que sur le moment je n'avais absolument pas fait attention que Zoe était là. Je m'étais arrêté dans le couloir, le temps que l'information remonte jusqu'à mon cerveau et seulement à ce moment là je me précipitais dans la cuisine pour prendre Zoe dans mes bras et l'embrasser. D'accord elle n'aimait absolument pas ça, mais je m'en foutais j'étais contente « Mais tu es arrivée quand ? Fallait me prévenir, j'aurai préparer quelque chose ou je sais pas » ou alors je me serais arrangé pour rentrer plus tôt tout simplement. J'avais mes 3 filles autour de moi et j'étais genre la mère la plus heureuse du monde. Je savais que notre famille n'était pas parfaite, que Zoe ne s'entendait pas avec Chloe et Phoebe mais qui pouvait se vanter d'avoir une famille parfaite ? Personne, voilà !!
Après avoir lâché Zoe, je m'approchais de Chloe pour l'embrasser sur le front et faire la même chose avec Phoebe « Mes puces je suis désolé, j'ai complètement oublié de vous prévenir. » j'avais un peu honte quand même, mais je savais que sinon ça aurait été toute une histoire et puis elles auraient râlé et moi aussi et oui j'avoue j'avais pas envie d'imposer cette scène et j'avais préféré laisser la surprise. « Mais si vous voulez, je peux dormir avec Mamie et comme ça l'une de vous peut dormir dans ma chambre. » Est ce que ça se voyait que j'essayais de faire passer les choses tranquillement ? Oui ? Bon tant pis, mais en même temps je pouvais comprendre que partager une chambre à 3 n'était pas la chose la plus sympa du monde. Chacune avait besoin d'intimité et c'était normal après tout.




lumos maxima


HRP:
 

_________________
hopeless
La plupart des gens disent qu’on a besoin d’amour pour vivre. En fait, on a surtout besoin d’oxygène. › ©️ alaska.  



Dernière édition par Laura Spencer le Mer 27 Jan - 12:58, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Zoe Phillips
Lady Zoe ✓ Haters gonna hate.

Messages : 33
Date d'inscription : 19/01/2016

MessageSujet: Re: Well... I wasn't expecting this ! ✖ La famiiiille   Lun 25 Jan - 21:32


« Bien sûr qu'elle est au courant. Pour qui est-ce que tu me prends ? Ça m'étonne d'ailleurs qu'elle ne vous ai pas prévenues. »

Non, en effet, ça ne ressemble pas vraiment à Maman... telle que je la connais et à sa voix quand je l'ai eu au téléphone, je devine qu'elle est ravie que je vienne habiter avec elles. Elle est comme ça, on a l'impression que mes sœurs et moi sommes ses raisons de vivre. Je pense qu'elle a du oublier de me transmettre un gêne, quelque chose dans ce genre, pour que nous soyons si différentes de ce point de vue-là.
Je me demande à quelle heure elle va rentrer. Ça fera au moins une personne contente de me voir. Chloe, Phoebe et moi enfermées à la maison avec juste cette pauvre Mamie, on ne sait jamais trop ce que ça peut donner. Bien sûr, je suis décidée à rester parfaitement calme, patiente et agréable histoire que la cohabitation se passe le mieux possible mais bon... Autant ne pas rendre ça pire, même si c'est mal parti avec Phoebe qui se met à crier dès que Chloe me demande la raison de mon retour :

« Elle est au chômaaaaaaage ! »
De une, elle aurait pu me laisser répondre moi-même. De deux, il y a manière plus délicate de le dire. Enfin, ça ne se fait pas de brailler comme ça. J'espère qu'elle ne va pas se mettre à le crier sur tous les toits, je connais des gens ici tout de même. Je n'aime pas tellement dire que je suis sans emploi en ce moment.

« Oh. Je suis navrée de l'apprendre. »
Chloe a vraiment l'air désolé pour moi, et ça me mets mal à l'aise. Qu'est-ce qu'elle s'imagine ? Je ne suis pas à plaindre non plus. J'ai fait un choix. De toute manière, ça ne va pas durer.
« Ne le sois pas. Ils embauchent pas mal ici, c'est pour ça que je suis là. »
J'imagine que notre conversation s'arrête là, parfaitement modérée et convenue lorsque ma cadette se rend à la cuisine. Pour ma part, je m'apprête à monter à l'étage. Dans l'escalier, j'entends encore mecs sœurs parler, et cette fourbe de Phoebe me dénoncer pour la vaisselle. Je redescends aussi rapidement et déboule en même temps qu'elle à la cuisine. Chloe s'est mise à la vaisselle. Comme je m'étais promis de la faire tout en l'heure en abandonnant mon couvert dans l'évier, j'attrape un torchon et m'applique à essuyer soigneusement la casserole qu'elle a lavé. Maintenant, il faut que je me souvienne où est-ce que je l'ai prise. J'ouvre successivement deux placards avant de trouver le bon, ce qui me permets au moins d'ignorer Phoebe et ses remarques désagréables.
Je ne peux pas m'empêcher d'esquisser un petit sourire vengeur en la voyant s'éloigner avec, sous le bras, le paquet de céréales que j'ai renversé tout à l'heure. Bien fait tiens.

Je reprend ma place près de l'évier avec mon torchon et me concentre sur ma tâche, essuyer, ranger, essuyer, ranger, tandis que ma cadette s'efforce de faire la conversation. À part un "mmh-mmh" entendu au sujet des bons souvenirs, je ne trouve rien à dire. Je n'ai pas envie de lui déballer toute ma vie depuis la dernière fois que nous nous sommes vues. Enfin, il faut bien que je m'intéresse un minimum à elle.
« Et toi alors ? Tu fais quoi en ce moment ? »
Elle m'annonce qu'elle a téléphoné à Papa en début de semaine et que celui-ci a demandé de mes nouvelles. Parler de lui, là, me mets mal à l'aise. Je garde les yeux rivés sur mon assiette, en réalisant que je ne sais même plus à quand remonte la dernière fois où je lui ai parlé.
« Ouais. Il va bien ? »

Heureusement pour nous et notre discussion languissante, c'est le moment que choisis une voix pour se faire entendre.
« Salut les filles !!! Vous allez bien ? »
Je sais à qui elle m'appartient avant de me retourner. D'ailleurs, je n'en n'ai pas le temps. Maman se précipite sur moi pour me serrer dans ses bras. Elle sait que je n'aime pas ça, mais bon, ce n'est pas grave, je me laisse faire. Elle est contente, c'est ce qui compte.
« Mais tu es arrivée quand ? Fallait me prévenir, j'aurai préparer quelque chose ou je sais pas »
Je lui souris.
« Juste en début d'après-midi. Oh non, ne t'inquiète pas, il y avait Phoebe et Mamie pour l'accueillir de toute façon. » Enfin, accueillir est un bien grand mot... « Et puis je connais la maison. » Façon de parler aussi au vu du temps qu'il m'a fallu pour dénicher les casseroles...  

Je me doute bien que, maintenant que je suis de retour, le sujet des chambres va être remis sur le tapis. Et l'issue de la conversation est plus que douteuse. Partager leur chambre avec mecs sœurs à mon âge est loin d'être un rêve, mais je ne veux pas non plus expulser Maman de la sienne et Mamie a le droit à sa tranquillité.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Chloe Phillips
Panda ✓ Wet tee-shirt contest - challenger #1.

Messages : 314
Date d'inscription : 09/01/2016

MessageSujet: Re: Well... I wasn't expecting this ! ✖ La famiiiille   Mar 26 Jan - 0:13



Qu’il est étrange, ce moment en tête-à-tête avec son aînée. Cela n’arrive que très rarement et en général, ces derniers sont silencieux après s’être échangé de brèves banalités. A vrai dire, Chloe s’attendait à ce que sa soeur disparaisse du rez-de-chaussée pour rejoindre l’étage et n’en redescendre… Oh un jour ! Lorsque leur mère rentrera. C’est pour cela qu’elle sursaute légèrement lorsque la main de sa soeur attrape la casserole fraîchement rincée pour pouvoir l’essuyer. Non, vraiment, Chloe s’attendait à tout, sauf à cela. Alors la voilà qui s’efforce de tenir une conversation avec Zoe. C’est rare. Mais si les deux grandes filles Phillips n’ont jamais été proches, on ne peut pas dire qu’il y a de l’animosité entre elles. De l’indifférence, plutôt. Les étincelles, Chloe laisse cela à leur jeune soeur Phoebe, qui avec son tempérament de feu, s’emporte si facilement. Chloe n’est pas comme ça, c’est une pacifiste dans l’âme, calme et ayant un sang-froid à toute épreuve. Dans le fond, elle trouve cela un peu triste, cette absence de connexion entre elle et Zoe. Qui sait ? Peut-être cela changera-t-il un jour… Who knows ? Peut-être que dans quelques années, quand la maturité de l’âge les aura touchée, les trois soeurs parviendront à avoir des conversations qui ne se terminent pas sur une dispute ou mieux encore, pourront passer une journée ensemble sans que cela ne soit une corvée.

« Et toi alors ? Tu fais quoi en ce moment ?
-Je fais des allers-retours entre ici et Brisbane. Je suis en stage au zoo de la ville, sous les directives du mari d’Evelyn, tu sais, la meilleure amie de maman. Et le père de mon petit-ami, aussi. »

Ces paroles laissent un goût amer dans la bouche de notre jolie brune. Si seulement Jack ne pouvait pas être tout ça, ni l’époux d’Evelyn, le père d’Eli voir même son patron… Ce que la situation serait plus simple ! Il ne resterait plus que l’écart d’âge pour outrer les gens mais ça… C’est vraiment le moins grave. Chloe plisse les yeux, change de conversation et parle de leur père tout en tendant une assiette à sa soeur pour qu’elle l’essuie.

« Ouais. Il va bien ?
-Ca va. Même si lui et Jenny viennent de se séparer. »

Jenny, c’est la jeune étudiante de Iain, celle avec qui il a trompé Laura, neuf ans plus tôt. Chloe n’a jamais rien eu contre Jenny, elle l’a toujours trouvée gentille à chaque fois qu’elle venait voir son père. La conversation ne dure pas plus longtemps, la porte d’entrée claque : signe que Laura rentre enfin de sa garde à l’hôpital. Sa voix résonne déjà dans toute la maison ; elle fait toujours ça lorsqu’elle rentre. En journée. Pas la nuit. Non, jamais elle ne se mettrait à brailler ainsi à 4h du matin… Quoi que. Non, elle en est capable.

« Salut les filles !! Vous allez bien ? »

Chloe se tourne vers sa mère, lui fait un sourire en hochant de la tête puis s’en retourne à sa vaisselle. Elle laisse Laura et Zoe à leurs retrouvailles. Il est évident que leur mère est aux anges, de revoir sa fille aînée, sa princesse et plus encore d’avoir ses trois filles sous le même toit. Oui, Laura passe toujours outre les querelles de ses filles, après tout, comme elle le dit si-bien « tout ne peut être parfait ». Il est clair que leur famille est loin d’être parfaite. Entendant la voix de leur douce maternelle, la tornade brune nommée Phoebe fait son apparition, friande d’un câlin de sa mère. Hélas, elle devra attendre un peu que Laura termine les embrassades avec Zoe. Chloe essuie ses mains avec le torchon, la vaisselle est enfin terminée et elle va pouvoir la ranger. Car il est évident que, malgré ce que dit Zoe, elle ne sait pas vraiment où tout se range. Vu le peu de temps qu’elle passe ici, on ne pas pas vraiment le lui reprocher. Laura bloque le passage à Chloe, juste le temps d’embrasser affectueusement son front puis passer à Phoebe qui elle, s’accroche à sa mère comme un bébé koala.

«Mes puces je suis désolée, j'ai complètement oublié de vous prévenir.
-Ce n’est pas grave maman. Dit-Chloe avec un petit sourire.
-Pas grave, pas grave… Un peu plus et j’assommais Zoe par surprise avec un vase. Comme Chloe avec Jack ! » S’exclame Phoebe sur le ton de la plaisanterie… Même si assommer Zoe doit faire partie d’un fantasme profond et caché.

Les joues de la cadette s’empourprent, elle baisse immédiatement la tête. Cet incident fait rire la mère et la soeur ; de son côté, Chloe ne trouve pas cela très amusant. Ca la met juste incroyablement mal-à-l’aise. Pas tant le fait de l’avoir assommé, mais ce qui s’en est suivi. Chloe hausse des épaules, continue de ranger la vaisselle en essayant d’être la plus naturelle possible.

«Mais si vous voulez, je peux dormir avec Mamie et comme ça l'une de vous peut dormir dans ma chambre.
-Certainement pas ! Tu as besoin de dormir dans un vrai lit, surtout que tu vas enchainer plusieurs gardes de nuit. Hors de question que quelqu’un prenne ta chambre. En plus, dormir avec mamie, c’est risquer de te faire mordre dans la nuit. »

True story. La dernière fois que Laura a dormi avec sa mère, cette dernière l’a mordue, la prenant pour une intruse… Quand on dit que Rose perd vraiment la tête.

« Je ferai de la place dans l’armoire pour les affaires de Zoe.
-Ughhh. J’ai trop d’affaires pour ça, moi. »

Phoebe, la mauvaise foi incarnée !

Code by Silver Lungs

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Laura Spencer
Mum ✓ Forever young.

Messages : 320
Date d'inscription : 02/12/2015

MessageSujet: Re: Well... I wasn't expecting this ! ✖ La famiiiille   Mer 27 Jan - 12:59

Well....I wasn't expecting this









En rentrant je m'étais attendu à beaucoup de chose. Genre que Phoebe me saute dessus pour un câlin, après que ce soit Chloé qui vienne. J'aurai été voir mamie pour savoir si aujourd'hui elle avait passé une bonne journée et j'aurai demandé aux filles si elle n'avait pas été chiante. Voilà c'était à peu près ça mon plan en rentrant et après me goinfrer avec une pizza et prendre un soda light – oui pour la bonne conscience – et dormir un peu avant de retourner au boulot.
Puis en fait en rentrant je me rendez compte que rien de tout ça ne se passerait comme dans mon plan. Bien qu'il m'avait fallu un petit moment avant de me rendre compte que Zoe était là, j'étais bien vite revenu dans la cuisine pour sauter sur elle. Puis en plus elle se laissait faire donc c'était parfait. Après je ne devais pas trop en faire non plus et allait aussi embrasser Chloe et Phoebe et cette dernière n'était pas d'accord avec un simple bisous et c'était accroché à moi comme une moule à son rocher. La maman ours que j'étais aimé beaucoup ça. Les câlins de mes filles c'était la meilleure thérapie du monde. J'en profitais aussi pour m'excuser d'avoir oublié de les prévenir, ce n'était pas très sympa de ma part « A la différence c'est que Chloe après s'est occupé de Jack » cette histoire me faisait toujours rire. Mais ça prouvait bien encore une fois que j'avais tendance à oublier de divulguer certaines informations haha. Après je ne m'inquiétais pas non plus, elles connaissaient toutes ce qu'il fallait faire pour soigner ou réparer les petits bobos, Chloe le faisait de bon coeur, mais Phoebe aurait été capable de laisser Zoe baigner dans son sang. Rien que de penser à ça me faisait peur.

Après ces joyeuses retrouvailles – du moins pour moi – un rapide soucis logistique fait sa place. Naturellement je propose ma chambre, parce que bon à part y dormir je n'y fais pas grand-chose, donc la laissait ne me dérange pas. Même dormir avec mamie ne serait pas un problème, jusqu'à ce que Chloe me remette en mémoire la dernière nuit que j'avais passé avec mamie. Dormir avec ma mère était au final une très mauvaise idée. « Cette nuit là j'ai d'ailleurs penser que Mamie était plus efficace qu'un chien en cas de cambriolage » j'étais méchante avec ma mère, mais en même temps elle m'avait vraiment mordu à fond et elle ne voulait pas lâcher. Je peux vous dire que le lendemain au boulot pour expliquer que c'était ma mère qui m'avait mordu c'était cocasse. Par sécurité j'avais tout désinfecter et j'ai gardé la marque pendant un bon bout de temps. Sur ce point Chloe n'avait pas totalement tort en disant que c'était dangereux de dormir avec grand-mère et puis le truc des gardes aussi. Par moment elle connaissait mieux mes heures de gardes que moi. « tu es un ange ma petite licorne des sables et Phoebe chérie s'il te plaît fait un petit effort » Si Chloe savait mettre de l'eau dans son vin et accepter les choses plus facilement, Phoebe c'était déjà plus délicat et je sentais déjà que dans les prochains jours ou même heures j'allais devoir remettre ma tenue d'arbitre pour la départager Zoe et elle. « Pendant mes gardes de nuit vous prendrez mon lit » dans ces cas là, je rentrais souvent vers 10h le lendemain donc ça ne poserait pas de soucis et puis comme ça il y aurait aussi moins de bagarre et même si on avait une trousse de secours elle n'était pas là pour soigner les bagarres de mes filles. Mais il était temps de passer sur une note beaucoup plus joyeuse voilà. « Que diriez vous de prendre la voiture pour aller manger une glace sur la plage ? Ou alors on s'installe toutes les 4 dans le salon avec du pop-corn, de la glace et un bon film ? » c'était pas un plan de génie quand même ? En plus dans ma tête je voyais la scène à la manière d'une famille parfaite, moi entourée des filles et rigolant comme des folles pour des conneries ou alors pleurant devant un film en se passant la boîte de mouchoir. Pour moi ça sonnait plutôt bien, après savoir si les filles allaient accepter c'était une autre paire de manche « on pourrait aussi inviter tout le monde ce week end non ? Ca fait longtemps qu'ils n'ont pas vu Zoe » inviter Evy, Jack et les enfants, Garret – surtout Garret – enfin la famille quoi.




lumos maxima

_________________
hopeless
La plupart des gens disent qu’on a besoin d’amour pour vivre. En fait, on a surtout besoin d’oxygène. › ©️ alaska.  



Dernière édition par Laura Spencer le Mer 2 Mar - 18:26, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Zoe Phillips
Lady Zoe ✓ Haters gonna hate.

Messages : 33
Date d'inscription : 19/01/2016

MessageSujet: Re: Well... I wasn't expecting this ! ✖ La famiiiille   Lun 15 Fév - 23:33

Je ne parviens toujours pas à m’y faire, même après des semaines à me répéter cette idée. Je suis de retour à la maison, je vais vivre avec Maman et Mamie et mes sœurs, et je suis au chômage, et je ne comprends pas bien l’étrange mécanisme qui s’est mis en route pour que ma vie parfaite dérive comme cela. S’il y a un an, quelqu’un m’avait prédit que je me retrouverai à faire la vaisselle dans cette cuisine en compagnie de Chloe… eh bien je lui aurai sûrement ri au nez. C’est tellement bizarre comme situation, nos quelques phrases qui viennent briser le silence entrecoupé par le bruit de l’eau qui coule. Il faut qu’on parle, sinon c’en devient trop étrange. Il faut qu’on parle, pour avoir l’air naturel, et même si nous n’avons rien à nous dire.
Pour éviter un sujet sensible, à savoir la perte de mon boulot, je lui demande ce qu’elle fait elle en ce moment. Chloe m’explique donc qu’elle est en stage au zoo de la ville en parallèle à ses cours à Brisbane, en plus de me rappeler en détails par quels liens est-ce que son patron se rattache à notre famille. D’accord. Je me rappelle bien d’Evelyn. Moins de Jack, quant au petit-ami de ma sœur… hum-hum.

« Super. C’est ce que tu voulais faire, non ? »

Malheureusement, il faut croire que notre manque de conversation pousse Chloe dans ses retranchements en matière de renouvellement de sujets. Elle évoque donc notre père et sa rupture récente avec sa copine, accessoirement ex-maîtresse et à qui j’ai dû souhaiter tous les malheurs du monde voilà quelques années. Il n’y a rien sur cette Terre dont je me fiche plus que du destin de Jenny. Je pense à mon papa, à mon petit papa qui me faisait toucher les nuages étant enfant, mon papa qui doit être malheureux et je me crispe en frottant d’autant plus fort l’assiette que Chloe vient de me tendre. Elle va se briser dans mes mains si je continue.
C’est à ce moment que la porte d’entrée se fait entendre, un claquement caractéristique qui ne peut avoir été produit que par une seule personne : Maman. Au moins une personne contente de me revoir. Pour la peine, je la laisse me serrer contre elle jusqu’à ce que Phoebe vienne quémander sa part de câlins maternels. Je me demande subitement comment leur vie s’organisait en mon absence, quelle était la place que chacune occupait jusqu’à ce que je revienne tout chambouler. Que Phoebe évoque une histoire dans laquelle Chloe assomme je-n’ai-pas-entendu-qui avec un vase me montre bien que je ne fais pas partie de cette vie-là. Je n’étais pas là. Je me contente donc de hausser un sourcil interrogateur à l’encontre de ma cadette, en soufflant à mon autre tornade de petite sœur :

« Tout le monde sait que tu n’attends que ce que l’occasion se présente. »

Bon, je peux compter sur les doigts d’une main les heures écoulées depuis mon arrivée et la guerre reprend déjà. J’ai jeté un petit froid mais je n’ai fait que dire la vérité. Si un jour on me retrouve vidée de mon sang sur le carrelage, on n’aura pas à aller chercher mon meurtrier très loin.
Maman évoque rapidement un souci logistique qui se pose alors : l’endroit où on va me caser pour la nuit, et ranger mes affaires. Je suis distraitement les échanges qui suivent, parce que je me suis déjà  résignée à retourner au temps bienheureux de mon adolescence et à partager la chambre de mes sœurs. Maman ne peut pas décemment me céder la sienne avec les journées de travail qu’elle fait, surtout si ça implique de dormir avec une mamie qui perd un peu plus la tête que je ne le pensais.

« Je ferai de la place dans l’armoire pour les affaires de Zoe.
-Ughhh. J’ai trop d’affaires pour ça, moi.
-Tu es un ange ma petite licorne des sables et Phoebe chérie s'il te plaît fait un petit effort. Pendant mecs gardes de nuit vous prendrez mon lit.
-‘Vous en faites pas. Je suis sûre qu’on va pouvoir s’arranger. Je n’ai pas tellement d’affaires de toute manière, juste le minimum vital. »

Pas sûr qu’on partage toutes dans cette pièce la même définition du minimum vital, mais bon, il faut bien faire taire dix minutes la mauvaise foi de Phoebe. C’est d’ailleurs à elle que je m’adresse tout particulièrement en affichant un magnifique, large et resplendissant sourire sarcastique.

«  Que diriez-vous de prendre la voiture pour aller manger une glace sur la plage ? Ou alors on s'installe toutes les 4 dans le salon avec du pop-corn, de la glace et un bon film ? On pourrait aussi inviter tout le monde ce week end non ? Ça fait longtemps qu'ils n'ont pas vu Zoe »

Là, les choses se gâtent, parce que si Maman commence à se monter des films et à s’emballer… elle s’imagine toujours que nous pouvons être une famille parfaite, un quatuor mère-filles qui partagent des choses sans que cela tourne au pugilat. Moi j’imagine déjà le tableau : Phoebe et moi cherchant à nous écraser nos glaces respectives sur le tee-shirt de l’autre, ou encore une bataille de DVDs suivi de deux heures à complications devant un film que personne n’aura choisi. Soirée de rêve en somme, il va falloir que je m’impose. Même si des concessions vont s’avérer nécessaires.

« Tu sais, le voyage depuis Sydney m’a crevée, je crois que je ferais mieux d’aller me coucher tôt ce soir. » dit l’hôtesse de l’air habituée aux vols longs. Ce n’est pas totalement faux non plus. «  Mais pourquoi pas prévoir quelque chose pour ce week-end, oui. Ça me fera plaisir de revoir d’anciennes connaissances, mais tu entends qui par tout le monde ? »

C’est là que mon habitude de parler avec les mains s’avère embarrassante. Parce que d’un mouvement machinal et incontrôlé, je renverse pour la deuxième fois de la journée la boîte de céréales ramenée par Phoebe sur la table de la cuisine. Ce qui restait des céréales vole à travers la pièce, tandis que je lâche un, puis deux, et un troisième juron.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Chloe Phillips
Panda ✓ Wet tee-shirt contest - challenger #1.

Messages : 314
Date d'inscription : 09/01/2016

MessageSujet: Re: Well... I wasn't expecting this ! ✖ La famiiiille   Mar 1 Mar - 17:49



Cela se voit sur le visage radieux de Laura qu’elle est heureuse de revoir sa fille aînée. Comment lui en vouloir ? On ne peut pas dire que cette dernière vienne régulièrement rendre visite à sa famille lorsque l’occasion se présente. Noël, bien sûr, mais est-ce réellement par véritable envie ou plutôt par obligation parce que fête censée être familiale ? Rien n’est assuré. Dans son enthousiasme, la mère propose sa chambre à l’une de ses filles ; elle peut toujours dormir avec Rose. Bien rapidement, Chloe s’empresse de rétorquer :

« Certainement pas ! Tu as besoin de dormir dans un vrai lit, surtout que tu vas enchainer plusieurs gardes de nuit. Hors de question que quelqu’un prenne ta chambre. En plus, dormir avec mamie, c’est risquer de te faire mordre dans la nuit.
-Cette nuit là j'ai d'ailleurs penser que Mamie était plus efficace qu'un chien en cas de cambriolage.
-Hahaha, c’était quand même super drôle, quand on y pense. » Surenchérit Phoebe, toujours collée à sa mère.

Dans la foulée, la jeune fille propose également à sa mère de faire de la place dans son armoire, afin que sa soeur Zoe puisse installer ses affaires à sa guise. Puis, dans le fond, qu’elle ne se sente pas trop étrangère dans cette maison qui est censée être la sienne. Phoebe râle, le jour où elle sera positive et agréable avec Zoe… Oh cela n’arrivera sûrement jamais mais il est presque certain que la mère célibataire continue d’y croire.

« Vous en faites pas. Je suis sûre qu’on va pouvoir s’arranger. Je n’ai pas tellement d’affaires de toute manière, juste le minimum vital.
-L’armoire est grande, on trouvera largement de la place pour toi. Puis pour le matelas, on se débrouillera pour le mettre dans un endroit où tu ne te feras pas marcher dessus le soir. Quitte à changer tout l’agencement de la chambre. »

Les yeux de la benjamine s’écarquille. Changer sa chambre pour celle qu’elle déteste ? Chloe fusille sa petite-soeur du regard et ne s’y attendant tellement pas, Phoebe ne dit rien puis hausse les épaules. Trop de conflits. Trop de problèmes. Chloe aimerait que quelque chose dans sa vie ne soit pas une source de problèmes alors si cette cohabitation forcée pouvait se passer comme il faut, elle en serait ravie. Et soulagée.

« Que diriez-vous de prendre la voiture pour aller manger une glace sur la plage ? Ou alors on s'installe toutes les 4 dans le salon avec du pop-corn, de la glace et un bon film ?
-Tu sais, le voyage depuis Sydney m’a crevée, je crois que je ferais mieux d’aller me coucher tôt ce soir.
-Je suis fatiguée aussi, maman. Mais on peut toujours remettre ça à plus tard. Acquiesce Chloe en croisant les bras contre sa poitrine.
-On pourrait aussi inviter tout le monde ce week end non ? Ça fait longtemps qu'ils n'ont pas vu Zoe.
-Mais pourquoi pas prévoir quelque chose pour ce week-end, oui. Ça me fera plaisir de revoir d’anciennes connaissances, mais tu entends qui par tout le monde ? »

« Tout le monde ». Cela tilt dans l’esprit de la jeune brune, son coeur se serre douloureusement. Tout le monde inclut forcément les Gardiner. Elijah. Jack. Légèrement crispée, le visage de Chloe ne montre pourtant aucune émotion, il reste de marbre tandis qu’en elle c’est le bordel le plus total.

« Ce sera sans moi, je serai à Brisbane pour le week-end, j’ai des examens la semaine prochaine et je préfère rester sur place pour réviser. »

Oh le gros mensonge. Des examens, Chloe n’en a pas. Mais qui peut le vérifier ? Qui oserait accuser Chloe, la sage, l’adorable, la timide, de mentir éhontément ? Certainement pas Laura qui a une confiance aveugle en sa cadette. Venant du salon, on peut entendre Rose Spencer qui s’énerve contre son feuilleton ; ce coquin de Frank s’est encore envoyé en l’air avec cette trainée de Stacy, et dans son lit conjugal ! Une honte. Phoebe pouffe de rire, Chloe esquisse un sourire amusé. La grand-mère est vraiment… Spéciale, par moment !

« Et si tu allais te reposer un peu, m’man ? On peut monter avec Zoe pour l’aider à s’installer. Puis ensuite je peux toujours voir ce qu’il reste dans le frigo pour préparer le repas. Au pire j’irai faire des courses. »


Code by Silver Lungs

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Laura Spencer
Mum ✓ Forever young.

Messages : 320
Date d'inscription : 02/12/2015

MessageSujet: Re: Well... I wasn't expecting this ! ✖ La famiiiille   Mer 2 Mar - 18:27

Well....I wasn't expecting this









Que la famille soit réunie comme cela, ça n'arrivait pas longtemps. Et évidemment mon ex-mari pour moi ne faisait plus partie de cette famille. Les filles pouvaient aller le voir quand elle le voulait, mais moi je ne voulais tout simplement pas en entendre parler. C'était un accord tacite entre nous et c'était très bien comme ça. Alors oui ce soir on était en famille. En rentrant à la maison, mon programme était de m'affaler dans le canapé et de dormir pour toujours parce que je n'étais plus toute jeune et les les horaires décalées devenaient de plus en plus compliqué. Mais d'avoir vu Zoe dans la cuisine en compagne de Chloe et Phoebe avait réussi à me remettre en forme en une seconde. J'avais mes magnifiques filles autour de moi et rien ne pouvait me rendre plus heureuse. Bon okay d'avoir des relations moins tendue avec Zoe ça pourrait être géniale, mais étant donné qu'elle revenait vivre avec nous, on allait peut être pouvoir repartir sur des bonnes bases et avoir une relation plus saine. Je l'espérais vraiment. Puis surtout j'espère aussi que Phoebe et Zoe n'allaient pas s’entre-tuer. Je ne me faisais pas de soucis pour Chloe parce qu'elle avait ce don pour arrondir les angles. Un peu comme son père en fait. Quand moi je rentrais dans le tas et que j'y allais s'en faire attention aux conséquences, Chloé prenait le temps de la réflexion et essayait d'arranger les choses.
C'était exactement ce qu'elle était en train de faire en proposant de faire de la place dans l'armoire pour les affaires de Zoe. A côté de moi je sentais que Phoebe n'était pas ravie, pourtant elle n'allait pas avoir le choix. Puis de toute façon pendant mes gardes de nuits l'une des trois allaient pouvoir prendre mon lit et puis après on trouvera bien une organisation plus adéquate pour toutes les 3.

Ce soir j'étais tellement contente d'avoir mes filles que j'avais envie qu'on fasse quelque chose qui change du train-train quotidien. C'était l'occasion non ? Allez manger en ville, prendre une glace, se promener, plein de possibilité s'offraient à nous. C'est ce que je pensais, mais pas les filles « Oh bon si vous êtes fatiguées on pourra remettre ça à une autre fois » Bien sur j'étais un peu déçu, mais en même temps je pouvais parfaitement comprendre, on avait toutes eu plus ou moins une journée difficile et puis ajouter à cela l'émotion des retrouvailles. Même si les sentiments n'étaient pas le même pour tout le monde ça faisait quand même beaucoup donc oui c'était normal qu'elle veuille se reposer. Puis on pourrait se rattraper ce week-end en invitant les amis. Depuis le temps que Zoé ne les avaient pas vu. D'ailleurs je me demandais si elle se souvenait vraiment d'eux. « C'est dommage ma puce, mais on peut toujours reculer ça au week-end d'après » Bah oui autant attendre que Chloe puisse se joindre à nous. Surtout qu'Elijah serait déçu et Aria aussi et sûrement tout le monde aussi. Puis on était pas non plus à une semaine près.
Puisque ce soir on restait ici bien tranquillement, Chloe me proposait gentiment d'aller me reposer. « C'est une façon gentille de me dire que mes cernes sont plus grandes que moi ? » Ceci dit elle ne devait pas avoir tort, je devais avoir une tête de déterrer, je lâchais Phoebe pour l'embrasser sur le front et faisait pareil avec Chloe et Zoe avant de sortir de la cuisine. Avant de ne plus pouvoir sortir du canapé, je revenais sur mes pas « J'ai fait des courses après le boulot, elles sont dans le coffre » Cela m'arrivait souvent d'oublier de les sortir du coffre. Heureusement que la plupart du temps je n'achetais pas de surgelés sinon c'était la cata. « Et t'en fais pas, je prends une pause de 5 minutes et je ferais à manger » oui ça me permettra de rester éveiller. Par contre aller chercher les courses je devais avouer avoir trop de flemme pour ça et j'envoyais Phoebe le faire aidé de Chloé. Il ne restait plus que moi et Zoe dans la cuisine et je sais pas j'avais l'impression que c'était un peu bizarre. « Je sais que ce n'est pas la situation idéale pour toi, mais je suis contente que tu sois de retour » genre vraiment beaucoup et je croyais vraiment en nos chance de retrouver une relation mère/fille normale.




lumos maxima

_________________
hopeless
La plupart des gens disent qu’on a besoin d’amour pour vivre. En fait, on a surtout besoin d’oxygène. › ©️ alaska.  

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Well... I wasn't expecting this ! ✖ La famiiiille   

Revenir en haut Aller en bas
 

Well... I wasn't expecting this ! ✖ La famiiiille

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tacostown :: Around the world :: Bye bye, Tacostown !-