AccueilAccueil  RechercherRechercher  Tumblr  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Evelyn - On Melancholy Hill

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Evelyn Gardiner
Maniac ✓ Planning is fun.

Messages : 48
Date d'inscription : 10/01/2016

MessageSujet: Evelyn - On Melancholy Hill   Dim 10 Jan - 16:07


Evelyn Gardiner
❝ On Melancholy Hill ❞



Ah ! Bienvenue dans notre magnifique petite ville qu'est Tacostown. Je suis Tulipe Owen, chargée de l'enregistrement des citoyens. Vous êtes donc Evelyn Jackie Gardiner (née Young) . Oh mais oui bien sûr ! Vous avez un bien beau prénom. Euhm. Bref. Alors, j'aurais besoin de votre date de naissance ainsi que le lieu. 6 Septembre, ici-même Oh mon Dieu, c'est complètement dingue ça ! La cousine de la tante à ma mère est née exactement le même jour que vous. Ce doit être un signe ! Votre nationalité est donc... ? Australienne. Oui oui, je sais où se situe la ville où vous êtes né(e) mais je veux juste en être certaine. Et que faites-vous dans la vie ? Rédactrice pour le magazine de bien-être Fresh. Ooooh ce que ça m'a l'air intéressant, bien plus intéressant que... Lalala, j'adore mon job ! Êtes-vous marié(e) ? Célibataire ? Mariée. Parfait parfait. Tout est absolument parfait. Je vous remercie de votre patience, à très vite j'espère !
   

   
Inside the box

   
   

   Il est deux heures du matin, tu devrais dormir mais hélas, te voilà affamé(e) ! Que comptes-tu manger ? Je bois de l'eau ou un fruit pour calmer ma faim. Ce n'est pas très bon de manger tout juste avant d'aller dormir!

   Quel est l'animal que tu trouves le plus mignon au monde ? Et pourquoi ? Fais gaffe, si tu ne trouves pas les loutres ou les pingouins mignons, tu seras sûrement fouetté(e). Les pandas. Quand j'en vois un, je fonds!

   Voilà, grand dilemme. Ton meilleur poto se ramène, affamé, mais oups ! Tu n'as plus qu'un seul tacos. Que fais-tu ? Tu le congédies aimablement ? Tu lui offres ton tacos ? Tu l'invites au restau à la place ? Je lui donne, de toute façon, les tacos c'est gras!  

   Tiens, une petite question normale, c'est quoi ta couleur préférée ? Le rouge

   Oulala, Mémé Gertrude t'a ENCORE offert un tricot immonde pour ton anniversaire. Que vas-tu en faire ? Le jeter ? L'offrir aux pingouins ? C'est une bonne idée de l'offrir aux pingouins! Sinon, je le garde précieusement bien plié et rangé dans une armoire que l'on ouvre jamais.

   Allez, une petite dernière pour la route : tu aimes vraiment les tacos ou tu fais semblant pour ne pas qu'on te donne en pâture à Gégé ? Je ne peux pas nier que j'aime bien, même si c'est gras et dégoulinant, mais une fois de temps en temps, ça ne fait pas de mal!


   

   

   


   



   
   
Behind the screen

   

   

   
A ton tour, mon petit oiseau des bois ! Alors, tu t'appelles comment ? Carotte. Ooooh classe ! Et tu as quel âge, si c'est pas indiscret ? Toujours vieille . Okay okay. Aimes-tu les Tacos ? Fais gaffe à ce que tu vas répondre parce que tu risques de souffrir ! J'adore!. Bien bien bien, une dernière chose, qui est ta jolie petite tête ? Claire Danes. Tout est en ordre ; tu as une dernière chose à ajouter avant d'aller jouer ? AURÉLIE ET JULIE C'EST DES FOURBES mais Lili et Rony sont trop géniaux **. La grosse bise & eat Tacos.
   
Code:
<span class="titre2">[color=#FF0000]Claire Danes[/color] [b]➝[/b] Evelyn Gardiner</span>
   



Dernière édition par Evelyn Gardiner le Lun 11 Jan - 20:04, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Evelyn Gardiner
Maniac ✓ Planning is fun.

Messages : 48
Date d'inscription : 10/01/2016

MessageSujet: Re: Evelyn - On Melancholy Hill   Dim 10 Jan - 16:08




It's a long story.



Lorsque la lourde porte de bois du docteur Brown s’ouvrit sur un sourire bienveillant, le cœur d’Evelyn se mit à battre rapidement. Il l’a salua chaleureusement et l’invita à rentrer dans son bureau. Nerveuse, la femme prit une grande respiration et accepta l’invitation du thérapeute. Il lui offrit quelque chose à boire, mais elle refusa poliment. Son regard vagua sur les nombreuses bibliothèques remplies de livres. Le décor était typique des bureaux de psychologue. Décoré avec goût et soin avec des meubles massifs et confortables. Evy prit place sur le grand fauteuil brun caramel se trouvant devant la chaise blanche du docteur. Pour Evelyn, il s’agissait d’une grande épreuve et un retour vers l’arrière. Elle savait qu’il n’y avait rien de mal à venir consulter, mais elle pensait qu’une fois aurait suffit. Cette fois-ci, c’était pour elle et non pour réparer sa famille. C’était sa meilleure amie Laura qui lui avait conseillé d’aller voir ce psy qui était très compétent en plus de ne pas être laid à regarder. Evy devait avouer que c’était vrai, mais elle n’était pas là pour ça. Il mis ses lunettes sur son nez et l’observa, toujours souriant. Il n’avait pas pris calepin de notes, ni plume, il avait plutôt déposé un petit enregistreur sur la table basse entre eux, lui demandant gentiment si cela lui dérangeait qu’il enregistre leur séance. Evelyn fit signe que non. Elle préférait cela, elle aurait moins l’impression de parler à un spécialiste. Il l’invita à parler d’un geste de la main lorsqu’elle serait prête. La mère pris à nouveau une autre grande respiration et hocha la tête. Elle était prête.

Parlez-moi un peu de votre enfance.

Je suis née ici-même et franchement, j’ai eu une enfance très satisfaisante. Mon père était dentiste et ma mère pédiatre. Je n’ai jamais manqué de rien et ils ont toujours été très présents pour moi. Ils étaient croyants et pratiquants et ils nous ont inculpés de belles valeurs à ma sœur et moi. Ils pouvaient se montrer stricts parfois, surtout concernant nos devoirs et études, mais c’était très important pour eux qu’on réussisse. Ensuite au lycée, j’étais très impliquée. Je faisais partie du journal étudiant et des pompom girls. J’étais appréciée des professeurs, j’avais d’excellents résultats et j’avais un tas d’amis. C’est en terminal que tout a dégénéré. Je sortais avec un gars, Jack. On était le couple parfait. Il était dans l’équipe de rugby et moi dans les cheerleader. On s’amusait super bien ensemble. Un an plus tard, je suis tombée enceinte. On avait pourtant fait bien attention. Nous avons attendu un peu avant de le dire à nos parents. On voulait bien digérer la chose et s’informer le plus possible de notre côté avant d’avoir les accusations de nos parents. Puis, ça été le chaos. Nos parents nous accusaient et mettaient la faute sur l’autre et rapidement ils ont pris toutes les décisions. Nous n’avions rien à dire. D’abord, pour mes parents l’avortement ou l’adoption n’était pas envisageable. Ensuite, ils ont voulu qu’on se marie parce qu’il était hors de questions que les enfants…Ahum oui, c’était des jumeaux. Il était hors de question qu’ils naissent hors mariage. Jack n’a pas rouspété et il a accepté sans broncher. Nous avions tous les deux des rêves de carrière et nos parents voulaient qu’on les poursuive. Ils ne voulaient pas qu’on gâche tout. Nous avons accepté parce que nous étions que des enfants et c’était trop pour moi. Je voulais aller à l’université et avoir une vie normale. D’un commun accord, nos parents ont décidé de s’occuper d’Elijah et d’Aria. Par contre, les fins de semaine et soirs inoccupés, nous devions prendre nos responsabilités. Ce qui nous empêchait d’aller dans les grosses universités du pays et celles de nos rêves et nous devions aller à celle d’à côté.

Sans qu’elle ne le demande, le docteur déposa un grand verre d’eau devant elle. Elle s’en empara aussitôt. Elle avait la bouche sèche d’avoir autant parlé tout d’un coup. Il replaça ses lunettes et croisa les jambes. Prêt à entendre la suite.

Nous étions frustrés de ne pouvoir prendre aucune décision alors qu’il s’agissait de nos vies et de nos futurs enfants. On se soutenait et j’ai appris à connaitre un autre côté de Jack. Il a été génial. Il aurait pu prendre ses jambes à son cou, mais il est resté auprès de moi. À chaque étape de la grossesse, il a été présent. Elle sourit pour elle-même à ce souvenir. Les enfants sont nés en mars de l’année suivante. Nous avons pu être présents pour eux les six premiers mois, même si c’était nos mères qui prenaient toutes les initiatives.  Nous n’avions plus aucun contrôle de rien. Nous faisions ce qu’on nous disait comme des robots. Les premières semaines, nous vivions tous dans la même maison et c’était l’enfer. Au bout d’un certain temps, il a été décidé d’une alternance. Une journée chez l’un, une journée chez l’autre. C’était le mieux pour tout le monde. […]
Puis, nous sommes rentrés à l’université. J’y ai fait des études de journalisme, tandis que Jack a étudié pour être vétérinaire. Nous avons commencé à s’éloigner l’un de l’autre vers la deuxième année de nos études. Il s’est fait des nouveaux copains, tout comme moi. Nos responsabilités de parents et de mari/femme passaient après tout. Mais on savait que les enfants étaient entre bonnes mains. Toutes nos bonnes résolutions de former un couple exemplaire étaient passées à la trappe. Mais, de l'extérieur, on pensait toujours qu'on était amoureux fous et qu'on jonglait bien avec nos responsabilités. À l'intérieur, je me brisais peu à peu. À la fin de nos études, les jumeaux avaient presque six ans et c’est à ce moment que nous avons déménagé dans une petite maison avec eux. La famille était finalement réunie et nous avons pu apprendre à mieux connaitre nos enfants. Nous étions supposés attendre quelques mois avant de nous trouver des emplois permanents pour passer du temps avec eux, mais je me suis fait un job à l’endroit où j’avais fait mon stage et je ne pouvais pas refuser. Puis, quelques semaines plus tard, un poste au Cutie zoo s’est libéré et Jack a sauté sur l’occasion. De là, j’ai commencé à m’investir dans mon travail. Je savais que j’étais douée et que je pouvais gravir les échelons rapidement. Ce que j’ai fait. Au profit de ma famille.
Son cœur se serra et ses yeux se remplirent d’eau. C’était difficile de dire tout cela à voix haute. Elle savait que le docteur ne la jugerait pas, mais elle-même se jugeait. Jack et moi, on continuait de s’éloigner, mais on restait pour les enfants. On se disait que ça ne se faisait pas de les abandonner de nouveau. On jouait donc les parents modèles pour eux, même si nos chemins se séparaient un peu plus chaque jour. On ne se disputait pas, mais on parlait rarement aussi sauf pour des banalités. Il y a environ huit ans, nous avons pensé qu’un nouvel enfant pourrait réanimer la flamme et c’est de là qu’est née notre petite Hope. La flamme s’est belle et bien rallumée. Nous redécouvions les joies d’être parents. Nous étions là pour toutes ses premières fois et nous avons montré à tous que nous étions de bons parents. Nous avons réappris à s’aimer, mais ce petit nuage a duré deux ans seulement. Nos problèmes, regrets et vies nous ont rattrapés aussitôt. Et cette fois, c’était irréversible. […]
Aujourd’hui, j’ai un très bon poste de rédactrice pour le magazine Fresh, j’ai travaillé énormément pour l’avoir. Mais à présent, il me suffit. J’ai réduit mes heures pour m’occuper de Hope et être là pour les plus vieux qui ont entamé leur vie d’adulte. Avec Jack, c’est le néant. Nous ne sortons plus que tous les deux, nous n’avons plus de relations et nous dormons dans le même lit seulement pour ne pas éveiller les soupçons.
Elle avait terminé son récit, le cœur gros et les yeux remplis d’eau, mais elle était forte et ne montrait jamais ses faiblesses aux autres. Elle savait que ce qui s’en venait lui ferait mal. Le spécialiste allait lui poser des questions plus pointues. Il enleva ses lunettes et se frotta le menton. Il n’avait fait aucune signe de la tête, il n’avait pas froncé les sourcils ou même sourit tout au long de son récit. Il avait gardé un visage neutre et attentif.

Comment est votre relation avec Elijah et Aria?

Soupir.

Je m’entends très bien avec Eli. Il ne semble pas trop nous en vouloir de son enfance particulière. Pour lui la famille est très importante et il est seulement heureux que nous soyons tous ensembles. C’est toujours lui qui propose de faire des sorties en famille et qu’on se réunisse. Il n’est pas le plus bavard, alors il me parle rarement de ses sentiments, mais il aime avoir de mes conseils. Surtout qu’il fait des études en journalisme, cela nous rapproche beaucoup. Pour Aria, c’est différent. Elle est constamment en colère. Elle nous en veut énormément. Déjà à six ans, elle s’est aperçue que quelque chose clochait dans sa famille. En grandissant, elle a mieux compris mais elle se sent abandonnée. Je ressens un peu de jalousie aussi depuis l’arrivée de Hope. Elle adore sa petite sœur, mais elle semble jalouser le fait que nous ayons été là pour la petite dès le départ. Je la sens s’éloigner et j’ai peur qu’elle nous quitte définitivement en pensant que plus rien ne la retient. Je tente de me rapprocher, mais elle m’évite.

Et votre mari, vous croyez qu’il vous trompe ou vous a déjà trompé?

Evelyn leva les yeux vers le psychologue. Elle s’était attendue à cette question. Elle y avait souvent réfléchie. Elle avait même tenté d’observer les signes d’une possible aventure.

Je ne crois pas. Même si on s’est éloigné, on a énormément de respect l’un pour l’autre. Et s’il l’avait fait ou devait le faire…je ne sais même pas si je lui en voudrais. Je veux dire, je l’aurais cherché. Je n’ai pas fait d’efforts et je me suis jeter dans le boulot. Il y a longtemps que j’ai cessé de flirter avec lui ou tenter de le séduire.

Le docteur s’avança vers la table et s’empara de l’enregistreur qu’il arrêta. Leur séance était terminée. Cela soulagea la jeune femme. Les deux se levèrent d’un même geste. À la semaine prochaine? Pour la première fois depuis son arrivée, Evelyn sourit à son tour.Oui, merci. À la semaine prochaine.





Dernière édition par Evelyn Gardiner le Lun 11 Jan - 19:55, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Chloe Phillips
Panda ✓ Wet tee-shirt contest - challenger #1.

Messages : 314
Date d'inscription : 09/01/2016

MessageSujet: Re: Evelyn - On Melancholy Hill   Dim 10 Jan - 16:08

Coucou belle-maman.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Rob Kingsley
Robinet ✓ I don't know what's happening.

Messages : 410
Date d'inscription : 07/10/2015

MessageSujet: Re: Evelyn - On Melancholy Hill   Dim 10 Jan - 21:14

Oh bienvenue ma petite femme que j'apprecie tant !!

ÉDIT : COUCOU JE SUIS PAS SOUS LE BON COMPTE.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Elijah Gardiner
Wonder boy ✓ Too perfect for this world.

Messages : 16
Date d'inscription : 10/01/2016

MessageSujet: Re: Evelyn - On Melancholy Hill   Lun 11 Jan - 18:43

MÔMAAAN 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Jack Gardiner
Lucy Liu ✓ Wet tee-shirt contest - challenger #2.

Messages : 168
Date d'inscription : 09/01/2016

MessageSujet: Re: Evelyn - On Melancholy Hill   Lun 11 Jan - 20:24


BIM ! YOU'RE IN



Tatatatacooos !


Tu l'as fait ! Tu as enfin terminé ta fiche et pour ça, nous t'offrons des tacos gratuits ! J'espère que tu as faim. Mais va quand même falloir que tu bosses un peu, d'accord ? Tu vas aller faire ta fiche de liens, demander à figurer sur la liste des résidents ainsi que recenser ton métier. En fait, tout se passe au même endroit et c'est juste làààà. Si tu as la moindre question, le staff se tient à ton entière disposition pour y répondre. Allez hop, va jouer maintenant !  

Surtout, ne jamais hésiter à venir flooder ou squatter la CB. Amuse-toi bien, petit tacos !

Le petit commentaire perso :   BLBLBLBLBLBLBLBLB MA FUTURE EX FEMME QUE J'AIME PAS MAIS J'AIME TROP TA FICHE, EVY EST TROP COOL JE LA KIFFE ET JE VAIS PAS LUI BRISER LE COEUR PARCE QU'ILS S'AIMENT PLUS DE TOUTE MANIERE !
#faistoitonpsy


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Evelyn - On Melancholy Hill   

Revenir en haut Aller en bas
 

Evelyn - On Melancholy Hill

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Qu'est-ce que vous avez pensé de Silent Hill???
» Message à Hill Kok pendant la Sainte Messe
» (1961) L'Enlèvement des époux Hill (Hill abduction case)
» Goff Hill Limited
» Silent Hill

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tacostown :: The kitchen :: Cook it :: It's ready !-