AccueilAccueil  RechercherRechercher  Tumblr  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 JASE - She drives me crazy

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Jace Hamilton
Prince ✓ My tent is my castle.

Messages : 92
Date d'inscription : 02/12/2015

MessageSujet: JASE - She drives me crazy   Mar 15 Déc - 2:42


Rose et Jace

She drives me crazy

Cela faisait maintenant un mois que Rose et lui avaient décidé de planter leur tente à Tacostown et il devait avouer que cet endroit lui plaisait grandement. Les gens étaient sympathiques, accueillants et ils ne les traitaient pas comme des étrangers. De plus, il y avait toutes les commodités : des cafés, un centre commercial, un hôpital, une plage et même un zoo. Jace se voyait bien y vivre encore un bon moment. Il avait trois boulots qui l’occupaient énormément, mais qu’il appréciait. Chaque matin, il était motivé et il avait hâte de se rendre sur des lieux de rénovation ou de nouveaux projets pour apprendre le métier de plombier. Il trouvait cela difficile physiquement, mais aussi très intéressant. Aucun site et projet n’était semblable. Il y avait toujours de nouveaux défis et c’était très stimulant pour lui qui devait s’occuper. On lui faisait souvent des compliments et on le félicitait ce qui l’encourageait à continuer de faire des efforts. Puis, il y avait son travail de cuistot qu’il appréciait, même s’il savait qu’il n’en ferait pas une carrière. Pour le moment, il continuait d’apprendre sur le métier de cuisinier qu’il trouvait amusant, mais exigent. Puis, il y avait celui de concierge qui était payant. Il aimait bien être occupé de la sorte. Cela l’empêchait de faire des bêtises et l'obligeait à prendre ses responsabilités puisqu’il n’était plus seul dans l’équation. Lorsqu’ils avaient quitté Wollongong en hâte, Jace avait promis à Rose qu’il allait lui offrir une belle vie, peut-être pas aussi prestigieuse de ce à quoi elle avait été habituée, mais ils ne manqueraient jamais de rien. Surtout, il voulait lui offrir une bague digne de ce nom pour remplacer celle achetée à 50 sous dans une machine. Pour cela, il devait faire des sacrifices et passer moins de temps avec sa chérie. Il savait que plus tard, cela en vaudrait la peine. Il fallait seulement qu’il se ramasse un petit fond d’argent pour pouvoir trouver un bel appartement et le meubler. Rose s’était elle aussi trouvée un petit boulot qui l’occupait certains soirs. Alors à deux, les choses devraient aller rapidement. Ils n’allaient pas habiter dans leur tente toute leur vie, même s’il devait avouer qu’il ne détestait pas leur petit nid d’amour.

Quoi qu’il en soit ce soir-là, ses collègues plombier avec qui Jace s’attendait très bien avaient décidé de sortir pour l’anniversaire de l’un d’eux. Comme Rose travaillait ce soir-là, c’était parfait puisque sinon elle aurait refusé qu’il y aille. Elle voulait toujours être avec lui lorsqu’il était libre et c’était normal, mais il avait réellement envie de sortir entre mecs. Ils avaient été prendre une bière (et deux et trois…) et quelques shooters. Ils avaient joué au billard. Cela faisait un bien fou de passer ce type de soirée à ne pas parler de mariage, de mode ou d’animaux et de déconner comme le faisait une bande de gars plutôt réchauffés. Mais, le jeune Hamilton se rendit compte que ses potes de Wollo lui manquaient. Il envoyait des messages textes à son meilleur ami tous les jours, mais il refusait de lui dire ou il se trouvait de peur, encore une fois, que le père de Rose l’apprenne et débarque sans prévenir. Mais, il s’était trouvé d’autres copains pour faire la fête. Ils étaient un peu plus vieux que lui, mais ça n’avait pas l’air de les déranger.

Puis sans crier gare, Alex (le fêté) proposa d’aller au strip-club parce qu’il avait une sacré envie de voir des nichons – Il l’avait crié dans le bar – et comme il s’agissait de son anniversaire – et que les mecs disent rarement non à des nichons – ils s’étaient rendus en chantant au bar de danseuses. Ils prirent une table au fond, se commandèrent des pichets de bière et observèrent le spectacle. C’était la deuxième fois que Jace se rendait dans un tel endroit. Ses amis l’avaient amené lors de son dix-huitième anniversaire. C’était toujours agréable de voir ces jolies – pour la plupart – filles se déhancher lascivement au son de la musique, puis de se dénuder un morceau de dentelle à la fois. Si Rose le voyait, elle lui piquerait la crise du siècle, alors il allait taire ce bout de sa soirée.
Il profitait de la vue bien pénard, lorsque son téléphone vibra. Il soupira, se doutant de l’expéditeur, mais s’il ne lui répondait pas, elle continuerait de le harceler. Malgré lui, il sourit en apercevant le message d’amour et il lui répondit. Il ne se rendit pas compte que les gars avaient applaudit la danseuse et qu’une nouvelle avait fait son apparition. "Ouf, elle est mignonne celle-là. Elle a pas l’air vieille!" "Elle doit être nouvelle. Elle était pas là quand je suis venu il y a un peu plus d’un mois!" "MONTRE-NOUS TES BOULES!" "Bordel Jace, lâche ton téléphone, tu manques un joli p’tit cul!" Ce dernier sentit qu’on le poussait, mais il ne regardait toujours pas la scène, voulant terminer son texto. Il empoigna son verre de bière, pris une gorgée et appuya sur « envoyer » et c’est là qu’il releva les yeux pour regarder « le petit bijou » qui se frottait sur le poteau de métal. La bière sortie de sa bouche sans crier gare et le liquide éclaboussa le sol. Heureusement, personne ne se trouvait devant lui. Ses amis éclatèrent de rire. "On t’avait dit qu’elle était belle hahahahhahahaa" Mais Jace ne riait pas, ni ne souriait. Il ne comprenait tout simplement pas ce qui se passait. Ses yeux étaient grands ouverts et rivés sur …Rose. Sa Rose. Sa fiancée vêtue d’un léger déshabiller qui dansait de façon sexy devant une foule de mecs assoiffés de chair fraiche. C’était irréel. Elle venait tout juste de lui envoyer un message! Comment elle pouvait être là? Jace n’arrivait pas à bouger de sa chaise. Il était figé, presque hypnotisé – il fallait dire qu’elle bougeait super bien – Elle lui avait dit qu’elle avait trouvé un boulot comme danseuse et lui il n’avait jamais cliqué que c’était ce genre de danseuse! Mais tout s’éclairait. Danseuse nue = fric. L’équation était simple! Voilà d’où venait tout son argent! Elle était une f*cking stripteaseuse!

Jace secoua la tête comme pour se réveiller de cette transe de confusion, puis il se leva d’un coup sec faisant tomber sa chaise. Sans regarder ses copains surpris, il se dirigea vers l’avant du bar où se trouvait l’estrade sur lequel se donnait sa copine en spectacle. Il sentait tous les regards sur lui, mais il s’en fichait. Ses poings étaient serrés, tout comme ses lèvres. Il ne respirait plus. Il ne savait pas ce qu’il allait faire, mais il était hors de question qu’il regarde sa fiancée de déhanchée devant ces attardés une seconde de plus. Tout juste avant qu’elle n’ouvre son chemisier, il se planta devant elle les bras croisés. Il la fixait d’un regard à la fois mauvais, surpris et pétrifié.


Code by Fremione.


_________________
she could take your life with one good kiss
She's like the rose without a thorn, She's like the sunflower that never looks back at the sun She's like a diamond in the rough. She's like the first girl on this earth that you wanted to touch Red Sky by Thrice + Eskimo kiss by The Kooks


Dernière édition par Jace Hamilton le Lun 28 Déc - 22:08, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Rose Rogers
Princess ✓ She's the cutest.

Messages : 210
Date d'inscription : 02/12/2015

MessageSujet: Re: JASE - She drives me crazy   Dim 20 Déc - 12:27

Cette nuit-là Rose devait travailler. Y'en avait un qui était donc plutôt content parce qu'il avait pu aller faire la fête avec ses nouveaux collègues. Il fallait dire que le pauvre n’avait pas beaucoup de temps pour lui. Il travaillait tout le temps et ses rares heures de libres, Rose se les appropriait. Elle en avait presque mauvaise conscience, parce qu'elle savait bien qu'elle pouvait être un peu collante avec le pauvre Jace. En réalité « un peu » était trop faible pour décrire à quel point elle était collante, mais bon, elle était pas objective avec elle-même et ne se rendait pas compter de son niveau de possessivité extrême. Sur le chemin du strip club, elle se promit de laisser un peu d'air à son chéri. Elle était comme ça Rose, pleine de bonnes intentions qu'elle ne tenait que rarement. Parce que le fait était qu'elle voulait tout le temps être avec Jace et, en bonne capricieuse, elle obtenait ce qu'elle voulait sans vraiment se soucier du reste. Oui Rose était égoïste, mais être égoïste sans s'en rendre compte, c'est excusé non ?
Alors qu’elle poussait les portes du club, Rose avait déjà oublié sa bonne intention. Elle salua Dennis, le gérant du club et fila dans les loges. Le club aurait pu être un endroit ultra glauque mais ce n'était bizarrement pas le cas. L'ambiance y était super et Rose s'entendait à merveille avec le staff comme avec les autres stripteaseuses. Un truc qu'elle adorait par-dessus tout, c'était quand elles devaient se préparer. Déjà il fallait qu'elles choisissent leurs tenues et franchement c'était juste super drôle parce qu'il y en avait des trop ridicules. Il y avait tous les thèmes possibles : sexy slutty cowgirl, sexy slutty indienne, sexy slutty femme de ménage, sexy slutty fliquette... Et tant d'autres. Le must c'était quand même les accessoires : le plumeau de la femme, les menottes de la flic... On trouvait toujours des trucs débiles à faire avec ça. Puis une fois les tenues choisies, il fallait se maquiller et ça c'était encore mieux parce qu'il fallait pas hésiter à mettre une bonne couche de tout : fond de teint, fard à paupière, faux cils, rouge à lèvres. Le plus fun était que chacune faisait le maquillage de sa voisine ce qui faisait qu'elles passaient dix bonnes minutes à parler de tout et de n'importe quoi. Puis faut pas croire, toutes ces nanas étaient super intéressantes. Léa, une étudiante en dentaire sisi je vous jure, était d'ailleurs en train de finir sa coiffure tut en lui expliquant un truc de dentiste que Rose ne comprenait pas. Cette dernière écoutait d’une oreille distraite tout en pianotant sur le clavier de son téléphone.

« Rosie ça va être à toi ma belle. »
« J'arrive ! » Elle cliqua sur envoyer et partit en courant sur ses talons de 15 cm en direction du podium après avoir lancé un « merci » enjoué à Léa. Dennis lui adressa un grand sourire alors qu'il lui donnait, comme à son habitude, ses recommandations. Il déconnait pas avec la sécurité des filles, même si les gars étaient souvent des gros nounours on était pas à l’abri d’un taré ou deux. « Ils sont plutôt tranquilles ce soir, mais va pas trop sur la droite là, les mecs sont un peu chaud mais t'inquiète pas y'a Marcus pas loin de toutes manières. »
« Okay. »

Elle se lança sur scène pour se dandiner en mode « overly sexy » et surtout avec son plus beau sourire. Léa lui avait appris quelques trucs de Pol dance, et Rose commençait à vachement bien se débrouiller. Elle avait d'ailleurs un certain succès et en était pas peu fière, même si ça paraissait assez dérisoire. Elle était plutôt contente de sa prestation et aguicha les garçons en enlevant son haut qu'elle lança sur un gars place juste devant la piste. Lorsqu'elle reconnut Jace, la jeune femme faillit s'étrangler de surprise tout en lançant un « Jace ?! » surpris. Elle bloqua quelques secondes, les yeux rivés sur lui. Il avait les bras croisés et était visiblement pas content. Rose fut prise de panique. D'un côté elle ne pouvait pas s'arrêter de danser, de l'autre rester là semblait impossible. Il ne lui restait pas trop de choix et que sourire en se dandinant sur place, le temps de trouver la marche à suivre... Et vu qu'elle ne trouvait pas parce que sous la pression le cerveau de Rose s’arrêtait complétement… bah elle partit de l'autre côté de la scène comme si de rien n’était. La fuite, c'était toujours une bonne idée non ? Pas de bol, il restait que le côté droit comme issue de secours, celui ou y'avait des mecs « un peu chaud » comme disait Dennis. Mais il y avait aussi Marc, le "gorille" du club. Sa mission était simple : mettre à terre tous ceux qui enquiquineraient les danseuses. D’ailleurs le Marcus en question, voyant Rose s'approcher, commença à gonfler les pectoraux, prêt à en découdre. C'était un sale coup, mais Jace pourrait pas lui faire de scène comme ça.
Puis Rose réalisa qu'il n'avait aucune raison d'être fâché en fin de compte, elle lui avait dit ce qu'elle faisait et... Et c'était lui qui venait passer son temps libre dans un strip club ! Maintenant qu'elle y pensait, Rose, qui continuait à danser avec un sourire de convenance, se mit à son tour en colère. C'est vrai quoi... Elle lui suffisait pas ? Il avait besoin d'aller voir d'autres nanas en petites tenues !? Ah ça non ! Elle était justement une de ces les nanas en petites tenues qui les mecs pouvaient venir voir pour se changer les idées et du coup, et assez logiquement, il devait se contenter d'elle quoi. Au-delà de ça, le fait qu'ils se connaissent depuis tout juste deux mois n’aidait pas à avoir une confiance mutuelle sans limite l'un en l'autre... Quoiqu'il en était, ça risquait de sévèrement se disputer dans la tente plus tard...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Jace Hamilton
Prince ✓ My tent is my castle.

Messages : 92
Date d'inscription : 02/12/2015

MessageSujet: Re: JASE - She drives me crazy   Mer 20 Jan - 2:57


Rose et Jace

She drives me crazy

J
ace se trouvait bien con de ne pas avoir fait les liens qui pourtant étaient plus qu’évidents! Au lieu de penser à l’idée la plus probable pour expliquer la pluie d’argent que Rose ramenait depuis quelques semaines, il s’était imaginé qu’elle avait volé une banque. Il y avait vraiment cru! Dans sa tête, c’était le plus logique. Et pourtant, la petite brune lui avait bien dit qu’elle s’était trouvée un boulot de danseuse. Elle ne lui avait pas menti. L’idée n’avait même pas traversée l’esprit du garçon que sa copine parlait d’être danseuse dans un club de striptease. Rose était bien trop pure et innocente. Jamais elle n’aurait pu avoir cette idée elle-même. Elle avait dû lire que c’était ultra payant dans un article de l’un de ses nombreux magazines et s’était arrêtée au mot payant sans réfléchir plus, croyant que cela lui ferait plaisir et qu’il n’aurait plus à avoir trois boulots. Il appréciait ses efforts de faire sa part, mais il n’appréciait pas du tout le moyen.

En lui, c’était l’irruption volcanique. Il bouillonnait littéralement de rage. Rage qui s’accentua lorsqu’il reçut le haut en dentelle directement dans la figure. Il l’enleva dans un mouvement sec et d’un crie de rage. C’est à ce moment qu’elle le reconnu. Elle sembla hésiter un moment, mais au lieu d’arrêter, la danseuse continua son numéro comme si de rien était. "TU TE FOUS DE MOI! PUTAIN ROSE DESCEND DE LÀ. TOUT DE SUITE!!!"Mais la musique était beaucoup trop forte et elle n’avait pas dû l’entendre. Les mecs autour commencèrent à chahuter et lui dire de partir parce qu’il bloquait la vue. Jace se retourna vivement vers la foule et les envoya promener. Si l’un d’eux voulait se battre, il était prêt! Il n’en avait rien à cirer des autres. Tout ce qu’il voulait, c’était que sa fiancée cesse de faire gigoter ses atouts devant tout le monde et qu’elle débarque de la scène.

Jace l’a suivait sans la quitter des yeux. Elle allait bien finir par comprendre. Puis, il comprit où elle voulait aller. Elle n’oserait tout de même pas? Elle le ferait mettre à la porte par le gorille qui protégeait les filles? Le gros bonhomme aux lunettes fumées s’avança doucement et subtilement. Rose lui avait-elle fait un signe imperceptible que seules les danseuses connaissaient pour appeler le bouledogue? Et bien il avait des petites nouvelles pour elle, ce n’était pas lui qui allait avoir des emmerdes! Le garçon avala sa salive de travers et serra encore plus la mâchoire et les poings tandis que l’armoire à glace se dirigeait droit sur lui après l’avoir observé et s’être aperçu que le jeune client ne lâcherait pas sa protégée. "Hé p’tit, y’a un problèm'?" Le colosse ne s’était pas adressé à Jace de façon agressive et même de façon très posée. Mais pour le jeune Hamilton qui était avancé alcooliquement, c’était de la pure provocation et aussitôt il monta sur ses grands chevaux. "Oui, j’ai un problème! Cette fille c’est ma copine et je veux qu’elle cesse son numéro immédiatement! " Le portier leva les yeux au ciel comme pour dire « un autre qui s’imagine être le copain d’une des filles » Il croisa ses bras et toujours aussi calme, il reprit la parole. "'Coute mon p’tit gars, t’veux pas faire de troub’ d’vant tout l’monde, non? Allez viens, j’te raccompagn’" Il empoigna Jace par les épaules pour le forcer à le suivre. À la base, Jace n’avait pas voulu faire de scène, mais là c’était trop. Non seulement, cet idiot d’armoire à glace venait de le traiter de petit à deux reprises, mais en plus il avait osé le toucher et ça non! Ça ne passait pas! D’un mouvement digne d’un ninja, il se défit de l’emprise du videur. "Non! Je ne veux pas de problème, mais vous, vous allez en avoir. Parce que vois-tu…." Il chercha du regard le nom de l’homme puis il pointa durement son index sur son torse."Mark…cette fille à 17 ans…Elle est même pas majeur! Je pourrais vous faire fermer! C’est ça que vous voulez? HAN!" Quand Jace avait bu, il avait toujours un excès de confiance et il se voyait toujours plus grand qu’il ne l’était réellement et il ne se gênait pas pour pointer ou toucher ses interlocuteurs. Heureusement, le dénommé Mark était habitué à ce genre de mec saoul et roi du monde et il avait gardé un air impassible. Par contre, la dernière remarque du Hamilton semblait l’avoir légèrement ébranlé. Jace sourit de toutes ses dents, fier de son coup. L’homme ne bougea pour autant et ne fit aucun signe à Rose de sortir de la scène. Il avait jeté un rapide coup d’œil à la foule en délire qui semblait grandement apprécier la jolie fille. C’était impossible d’arrêter le numéro sans s’attirer les foudres des clients payants. Il revint vers Jace qui le défiait du regard. "’Coute mon gars, on va aller discuter ailleurs pour pas déranger, ok’?"Non, ce n’était pas ok! Rose était nue devant tous ses mecs affamés! Il voulait seulement la ramener sans faire d’histoires, mais la grosse brute ne comprenait pas!

Puis, sans réfléchir et sur le coup du mécontentement et de l’impatience, Jace prit son élan et envoya son poing valser sur l’épaule de Mark (oui bon parce qu’il était grand l’autre tout de même). Cela ne lui fit aucun effet physique, mais il n’avait pas du tout apprécié le geste et il s’en prit au jeune garçon. Le chaos suivit. Plusieurs hommes s’invitèrent à la bagarre et Jace suivit la cadence en poussant tout ce qui se trouvait sur son chemin. Il reconnu Alex, Taylor et Dylan qui avaient rejoint la danse comme s’il s’agissait d’un jeu. C’était en effet exaltant et amusant. Jace riait et criait et frappait. Et ce fût le noir.

Code by Fremione.


_________________
she could take your life with one good kiss
She's like the rose without a thorn, She's like the sunflower that never looks back at the sun She's like a diamond in the rough. She's like the first girl on this earth that you wanted to touch Red Sky by Thrice + Eskimo kiss by The Kooks
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Rose Rogers
Princess ✓ She's the cutest.

Messages : 210
Date d'inscription : 02/12/2015

MessageSujet: Re: JASE - She drives me crazy   Sam 20 Fév - 16:29

Fuir n'était peut être pas la meilleure des solutions vu la tête que faisait Jace. À vrai dire, Rose était quasi persuadée qu'il avait dit quelque chose – dit ou hurlé parce que le visage de son chéri était rouge de rage - mais à cause du bruit elle n'avait pas distingué les mots de Jace. Elle espérait que voir le colosse Marc le dissuaderait de la suivre de l'autre côté du podium mais c'était mal connaître Jace et effectivement elle le connaissait bien mal donc tout cela se tenait plutôt bien. Ce fut donc avec une consternation non dissimulée que Rose avait assistée, impuissante, à la scène que faisait maintenant Jace. Lorsqu'elle avait compris que tout cela allait finir par dégénérer, la brunette était agilement descendue de la scène afin d’essayer d'empêcher le pire. Malheureusement, ce fut à ce moment-là que tout était justement parti en cacahuètes.
Rose, pour le coup, avait eu un très très mauvais timing... La prochaine fois, elle allait devoir songer à intervenir avant de se retrouver au beau milieu d'une bataille entre gars passablement éméchés. Elle n'avait pas vraiment compris ce qu'il s'était passé exactement mais elle avait bien capté que son nez l'avait soudainement faite souffrir le martyre. La jeune femme aurait sûrement senti le sang coulait sur son visage si la douleur n'avait pas été si intense. La pauvre Rose avait alors immédiatement porté ses mains à son visage tout en hurlant, un peu de détresse et beaucoup de douleur.

« AAAIIIIIIIIIIHHH ! Mon nez ! Mon n... » Ce fut un miracle qu'elle voit un gars se faire pousser sans ménagement dans sa direction. La brunette avait juste eu le temps de l'éviter, oubliant pour la même occasion, et pour deux secondes seulement, son nez toujours douloureux. Consternée, dépitée, choquée, la brunette n’en revenait pas de la stupidité des mecs. Enervée à cause de la douleur, elle ne trouva rien de mieux à faire que de se mettre à crier à son tour. « Mais vous êtes trop… trop… cons ! »

Rose ne jurait jamais. JAMAIS. Mais là ça avait été plus fort qu'elle. Elle avait du sang plein les mains et son cassage de nez avait déjà pour conséquence d’obscurcir son regard qui allait devenir deux beaux yeux au beurre noir. Cela ajouté à sa coiffure en pagaille et à son maquillage dégoulinant à cause des larmes de douleur qui s’étaient formées bien malgré elle et Rose passait pour une folle. Une folle en bikini sexy certes, mais une folle quand même. Elle avait fini par se planquer sous une table voyant que les garçons ne lui montreraient aucune pitié dans leur folle destructrice. Manque de bol un des gars en question s'était plus ou moins écroulé sur la table protectrice donc Rose avait dû se faufiler plus loin. Puis quelque part ça n'avait pas été plus mal car Louise, une des serveuses sexy du club, avait tendu une main aidante à la brunette qui échappa ainsi au capharnaüm ambiant. Rose avait remercié la jeune femme rapidement avant de se retourner pour regarder le carnage. Elle ne voyait pas Jace et cela l'inquiétait. Une chance pour lui car cette inquiétude aiguë empêchait la brunette d'être folle de rage. Apres tout il avait causé une bataille générale sur son lieu de travail et en plus elle avait le nez en miette quoi... Ce ne fut que quelques minutes plus tard que les garçons finirent par se calmer, tous en sale état et avec un grand sourire sur le visage. Les mecs.
C'est alors que Rose le vit par terre, inconscient et elle en oublia définitivement sa rage pour accourir auprès de l'amour de sa vie. Le stupide amour de sa vie qui était dans les vapes suite à une baston qu'il avait lui-même provoqué. GG.

« JACE ! » Elle imaginait déjà le pire : il allait mourir et la laisser seule, jamais ils ne se marieraient ni ne feraient tous les trucs dont ils n'avaient jamais parlé parce qu'ils étaient des jeunes inconséquents qui ne pensaient pas plus que ça à l'avenir. Le fait était qu'elle n'avait eu que deux mois à ses côtés et qu'elle pleurait comme une madeleine lorsqu'elle s'imaginait que c'était déjà la fin de leur histoire. Mort dans un club de striptease, Jace restera à jamais son héros.

Ils avaient dû appeler les urgences, à la fois pour Jace qui ne se réveillait pas et pour Rose au nez de travers qui pleurait un peu hystériquement. A leur arrivée, les secouristes avaient eu le droit à un charabia incompréhensible de sa part dû à la fois à son nez cassé et à ses pleures torrentielles. Le charabia en question voulait dire un truc du genre : « Siouplé sauvez le ! J'ai que lui sur terre même si parfois il est bête ! » Mais les pauvres n'avaient pas eu la traduction. Ils étaient cependant sympas parce qu'ils avaient souri en acquiesçant de la tête plus pour la calmer qu’autre chose. Bref, ils avaient tous les deux finis à l'hôpital et un des ambulanciers avaient même filé son manteau à Rose qui était partie... en bikini sexy.

Ils avaient amené Jace dans une chambre alors qu'un infirmier s'occupait du nez de Rose juste à côté. La pauvre n'avait jamais été aussi inquiète et elle n'arrêtait pas de poser des questions. « Ça fait un bobent qu'ils sont là-bebans c'est norbal? » (Scusez la, elle a le nez pété) Puis quelques secondes après elle attaquait à nouveau « Ca beut être grabe vous penbez? » Et alors que le pauvre infirmier lui demandait de se tenir tranquille et d'arrêter de regarder en direction de la chambre de son petit ami, elle ignorait ce bon conseil sans même le vouloir. « Be bourrais aller le boir abrès ? »
Ca avait pris du temps mais l'infirmier avait fini de s'occuper du nez de Rose qui se dépêcha de filer dans la chambre de Jace. Elle y trouva une infirmière qui la rassura d'un sourire. « Ne vous inquiétez pas, il devrait se réveiller bientôt, ce n'est qu'un mauvais coup à la tête ». Rose, bien trop heureuse d'entendre cette bonne nouvelle, s'était jetée dans les bras de cette parfaite inconnue mais pas moins angélique infirmière. Elle pleurait à nouveau, mais c'était de soulagement cette fois, mais aussi un peu de fatigue parce que oui, cette soirée avait été éprouvante. Je veux dire, en deux heures elle était passée du statut de stripteaseuse fiancée et heureuse, à celui de sans emploi, à celui de veuve pour redevenir enfin une bien trop jeune fiancée sans emploi.
Pas mécontente de se reposer un peu, Rose avait fini par s'asseoir dans le fauteuil de la chambre d'hôpital. Elle attendait patiemment que sa Cendrillon se réveille. Elle était encore à moitié à poil, mais n'y pensait pas. Tout ce qu'elle savait c'est qu'elle avait hâte que Jace se réveille enfin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: JASE - She drives me crazy   

Revenir en haut Aller en bas
 

JASE - She drives me crazy

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» JASE - She drives me crazy
» Muffins Crazy Nuts
» On jase moi et Jean-Paul...
» CRAZY OPTIC!!!
» Cake Crazy Gourmand de Bab's (VGL)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tacostown :: Tacostown :: Boomerang Hill-