AccueilAccueil  RechercherRechercher  Tumblr  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 When you see my face hope it gives you hell ! ✖ FABMAG !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Leo Eddison
Warning ✓ Please read the notice.

Messages : 446
Date d'inscription : 20/09/2015

MessageSujet: When you see my face hope it gives you hell ! ✖ FABMAG !    Dim 6 Déc - 22:12

Leo & Maggie


En fait, être fiancée n’est pas si difficile que ça. Ca va, je crois que je le vis bien. Bon je ne peux plus vraiment sortir tous les soirs et rester dans un bar jusqu’à l’aube mais. Ce n’est que temporaire, n’est-ce pas ? Parce que le « jusqu’à ce que la mort vous sépare » sera un « jusqu’à ce que le divorce vous libère », dans quelques temps. Faut déjà se marier. Passer toutes les interviews pour que les gens soient de l’immigration ne pensent pas que c’est un mariage blanc. Et ça ne l’est pas, on s’aime d’un amour fou et passionné depuis moult temps. Au moins deux semaines. Pardon, trois mois. Parce qu’on a eu une relation épistolaire torride et passionnée, d’accord ? On a vraiment choisi la solution la plus compliquée et tordue au monde. Si je dois recommencer, ça ne se passera pas comme ça, d’accord ? Anyway. Heureusement personne ne peut lire dans mes pensées ; surtout pas Wally qui, depuis l’annonce de mes fiançailles, est… Chafouin ? Et encore. Il sait qu’il y a quelque chose de louche, je sais qu’il le sait. Et je n’ai pas envie qu’il sache la vérité. Si j’dis tout ça, c’est parce qu’on se retrouve, avec Charles, à devoir écrire ces fameuses lettres que nous nous sommes soit-disant envoyés depuis trois mois. Et on en a beaucoup. Beaucoup. Et pas énormément de temps. On est des idiots. Et en retard. Enfin je suis en retard. Pour changer. Mais j’ai une excuse : je ne trouve plus mon débardeur. J’ai beau retourner tout l’appartement de Charles, impossible de mettre la main dessus. Je ne vais quand même pas sortir en soutif. En maillot je veux bien, mais y’a des limites.

« T’aurais pas vu mon haut ? Non ? Si ? Merci de répondre ? »

Il renverse sa tête sur le dossier du canapé pour me regarder et hausse vaguement des épaules. Merci de l’aide, ça fait toujours plaisir. J’vous jure que si un jour je me marie, ce sera pas avec quelqu’un comme lui. Oh wait. Vous avez compris. Je pousse un soupir, j’abandonne. Je vais rester nue toute la journée et ne pas sortir, voilà. Puis comme ça, après, Amber va me tuer si je ne me rends pas à ce meeting pour le théâtre. J’ai promis. Bien, plan B. Je récupère une des chemises de Charles, l’enfile et… Oh nice. On dirait que je porte rien en dessous tellement elle est grande. Nickel. Enième soupir. J’ai quand même la bonne idée de nouer le bas de la chemise au niveau de mon nombril, manière de. Magnifaïke ma chérie. Si jamais je désespère d’être serveuse, je peux me reconvertir en styliste. Tout en mettant mes sandales, je cherche des yeux mon sac qui est quelque part. Ah, dans l’entrée.

« A plus tard mon chériiiiiii !» Je ris, claque la porte et m’en vais.

Je ne me souviens plus trop qui je vais rencontrer. Amber m’a dit que c’était une comédienne mais impossible de me rappeler de son nom…. Oh ça me reviendra le temps que j’arrive à la mairie. Mais en fait non. Je me retrouve dans le bâtiment et toujours aucune idée de qui je suis censée rencontrer. La loose. Vive Leo ! Je pousse la porte de la petite salle de conférence qu’on nous accorde gracieusement et… Elle est jolie, blonde et surtout. Surtout. Je sais qui elle est. Oh niiiiice. L’ex de mon fiancé. Nice nice nice. Pas certaine qu’elle sache qui je suis, par contre. Pas plus mal, dans le fond. Je m’avance vers elle avec mon plus grand sourire et tends ma main :

« Bonjour ! Excuse-moi du retard, j’ai toujours un sérieux problème de timing. Leo Eddison, enchantée. Pour la petite histoire, tu as rencontré mon frère, Bobby, et il n’a pas arrêté d’en parler. »

On brise la glace, on est gentille et surtout Leo, ne fais pas ta… Leo.

Code by Silver Lungs

_________________


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Maggie Delacour
La Perfection ✓ Impossible n'est pas Maggie

Messages : 164
Date d'inscription : 18/11/2015

MessageSujet: Re: When you see my face hope it gives you hell ! ✖ FABMAG !    Lun 7 Déc - 18:49

 
When you see my face hope it gives you hellPeanut & FabMag     
Y a des matins comme ça, où t'as envie de tout, mais seulement tant que tu peux rester au lit. Et là, c'était un de ces matins-là. J'étais pas plus fatiguée que ça, mais je n'avais juste pas envie de sortir de mon lit. Comme si j'avais une intuition que si je sortais, quelque chose de mal allait arriver. Ca m'aurait donné une bonne excuse pour rester sous la couette, et j'étais prête à y rester pour lire un livre, jusqu'à ce que j'entende le bourdonnement du vibreur de mon téléphone sur la table de nuit. Ce fidèle compagnon me rappelait gentiment que j'avais rendez-vous aujourd'hui avec une personne dont je ne connaissais même pas le nom pour parler du projet qu'on montait doucement avec Amber. Enfin, d'ailleurs, Amber m'avait sans doute dit son nom, mais j'avais oublié. Mais bon, pas grave. La personne en question allait sans doute se présenter. Du moins, j'espère, parce que sinon j'allais vraiment passer pour une conne. Du coup, je m'extirpai tant bien que mal, même si plus mal que bien, de mon lit pour commencer à me préparer. Je n'avais pas vraiment envie de faire quelques efforts vestimentaires que ce soit, mais je n'avais probablement pas le choix. C'était quand même un rendez-vous pro, même si le projet se menait à la cool, je devais rester professionnelle un minimum.  J'enfilai un jean avec une chemise, un peu élégant, un peu décontracte, c'était parfait. Tout façon, une fois le rendez-vous terminé, je rentrerai à la maison et je remettrai mon pyjama pour me recoucher probablement alors peu importe. J'attachai mes cheveux en une queue de cheval après m'être légèrement maquillée, et j'étais partie.

On devait se retrouver à la mairie. Donc je m'y rendais, avec absolument aucune envie, mais je m'y rendais quand même. J'arrivais pour demander le rendez-vous à l'hôtesse d'accueil, et le dialogue fut un peu compliqué vu que je ne savait pas qui est-ce que j'allais rencontrer, mais la femme en question me dirigea vers une petite salle de conférence, la personne que je devais rencontrer n'étant pas encore arrivé. Je m'asseyais sur l'un des fauteuils en attendant, glandant un peu sur mon téléphone. J'avais reçu un sms de Guillaume, il voulait aller m'acheter mon cadeau de Noël. Ca faisait une semaine qu'il me faisait poireauter pour savoir ce que c'était parce qu'il allait devoir me le donner en avance, et j'étais censée le rejoindre dans l'après-midi, mais j'avais une flemme phénoménale, alors je lui proposais d'y aller le lendemain. Et à peine le sms était-il envoyé que j'étais rejointe par ce qui devait être mon rendez-vous. Une jeune femme, pas très grande, brune avec de grands yeux. Ca devait être elle, je suppose. Elle portait une chemise plutôt masculine, typiquement le genre de chemises que Charles aurait porté… Fin bref, en fait c'était ça, j'étais à peu près sure que ma flemme du jour, c'était de sa faute. Peu importe. « Bonjour ! Excuse-moi du retard, j’ai toujours un sérieux problème de timing. Leo Eddison, enchantée. Pour la petite histoire, tu as rencontré mon frère, Bobby, et il n’a pas arrêté d’en parler. » Je me levais pour serrer la main de la jeune femme. Elle avait l'air beaucoup plus à l'aise que moi, et je faisais sans doute un peu snob avec ma chemise blanche à côté d'elle, mais bon. Mais bon, si c'était la sœur de Bobby, elle devait être tout aussi sympa. « Enchantée, je suis Maggie, Maggie Delacour. » A y regarder de plus près, c'est vrai qu'elle lui ressemblait un peu, de ce que je me souvenais de lui. « Je suis ravie d'avoir fait un tel effet à votre frère dans ce cas ! » dis-je avec un souriant, me remémorant la très bonne soirée que j'avais passé en sa compagnie. « Je vous en pris, asseyez-vous. » Elle m'avait tutoyé, mais j'avais du mal à me présenter à quelqu'un en tutoyant directement la personne. Elle avait l'air très gentille, mais je préférais rester dans le vouvoiement, pour ma part au moins. « Amber m'a dit que vous vous y connaissiez bien en théâtre, vous seriez une véritable aide pour nous aider à organiser ce projet !  Et je ne sais même pas par où commencer. Elle vous a parlé de ce qu'on comptait faire ou pas du tout ? » Je n'avais pas vraiment le courage de lui faire un exposé complet du projet, mais bon, si il le fait...

©️ sumptuous reign.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

When you see my face hope it gives you hell ! ✖ FABMAG !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» (1997) BOEING SUISSE FACE A UN OVNI
» Un mystère du diamant Hope résolu
» Comment réagir face à une enfant émétophobe ?
» Faire face à une angoisse
» Comment faire face à différents types de personnalité

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tacostown :: Tacostown :: Ostrich neighborhood :: City hall-